blog taux epargne actions comparaison
Blog

Malgré des taux d’épargne en hausse, les actions devraient rester plus attrayantes sur la durée

11 juillet 2023 - Dan Urner

En période de hausse des taux d’intérêt, le compte d'épargne apparaît à nouveau comme un placement attrayant. Une comparaison historique effectuée par moneyland.ch montre cependant que le marché des actions promet de générer de meilleurs rendements, même si ces placements comportent des risques.

Le fait que la Banque nationale suisse (BNS) ait récemment procédé à la cinquième hausse consécutive de son taux directeur, en le portant à 1,75%, bénéficie désormais aussi aux épargnants, même si ce n’est encore le cas que de manière très modérée. UBS et la Banque cantonale de Zurich (ZKB) ont par exemple réagi à la dernière décision de la BNS en rehaussant les taux d’intérêt de leurs comptes d'épargne classiques de 0,5% auparavant à 0,75% actuellement (pour les montants allant jusqu'à 50'000 francs). Les clientes et les clients de la banque sur smartphone Yuh, une co-entreprise de Swissquote et Postfinance, reçoivent désormais 1% d’intérêts sur leur compte, au lieu de 0,75% précédemment, pour les avoirs allant jusqu’à 25’000 francs. Diverses autres banques ont également augmenté le taux d'intérêt sur leurs comptes d'épargne. En moyenne, un taux d’intérêt de 0,6% est versé sur les comptes d'épargne suisses traditionnels destinés aux adultes.

L’épargne, qui était décriée à l'époque des taux d’intérêt nuls, voire négatifs, semble donc regagner en attractivité dans un contexte de taux d'intérêt en pleine évolution, d'autant plus que le marché des actions s’est révélé volatil et exposé au risque de pertes ces derniers temps. Sur l’ensemble de l'année 2022, l’indice principal de la bourse suisse, le SMI, avait en effet enregistré une baisse considérable de 16,67%. Depuis octobre 2022, un certain mouvement de reprise s’est toutefois dessiné.

Investir est plus rémunérateur à long terme que d’épargner

La rémunération en hausse offerte par les comptes d’épargne doit toutefois être considérée avec prudence: les taux d'intérêt versés sur les comptes d'épargne suisses sont nettement inférieurs au taux d'inflation actuel de 1,7%. Les revenus d'intérêts ne suffisent donc pas à compenser entièrement la perte de pouvoir d'achat subie.

Le marché des actions devrait ainsi demeurer l’option la plus intéressante pour placer son argent à long terme, même s’il est soumis à des fluctuations quotidiennes, d’autant plus en période de turbulences économiques et politiques. Le calculateur historique de moneyland.ch illustre comment les taux d’épargne ont évolué par le passé en comparaison directe avec les actions - à savoir en offrant des rendements nettement inférieurs.

Ainsi, les épargnants qui ont déposé 10’000 francs sur un compte d'épargne suisse en 2002 n’ont pu profiter que d’une faible augmentation de leur avoir qui a atteint 10'714 francs vingt ans plus tard. Cela correspond à une hausse de 7,14%. Or, si l'on tient compte de l'inflation, on obtient même une baisse de valeur de 3,39%. Investir le même montant dans les actions du Swiss Market Index (SMI) aurait en revanche été rentable: en effet, les 10'000 francs placés initialement auraient plus que triplé pour atteindre 30'193 francs au bout de la même période. Corrigé de l’inflation, ce montant aurait atteint 27’225 francs.

Il faut toutefois relever que les investissements effectués sur le marché des actions sont soumis non seulement à des fluctuations de cours mais aussi à des risques plus importants. Certains titres, à l’exemple des actions d’UBS, affichent une performance négative sur la période considérée. C’est pourquoi il est d’autant plus important de ne pas miser uniquement sur des actions individuelles, mais d’investir via des ETF ou des fonds indiciels largement diversifiés, qui reproduisent des indices tels que le SMI ou le Swiss Performance Index (SPI). Les fonds gérés de façon active ne profitent en général qu’aux banques, leur rendement étant généralement inférieur à celui du marché.

En outre, les investissements effectués dans des actions doivent toujours être effectués sur un horizon de plusieurs années. Si le rendement de vos placements devient négatif, vous ne devriez pas vendre vos actions à perte de façon précipitée.

Le compte d'épargne est parfois le meilleur choix

Si vous avez besoin de votre argent dans un avenir proche ou si vous avez fondamentalement une aversion envers le risque, vous feriez mieux de préférer le compte d'épargne aux actions. Hormis les taux d’intérêt versés, tenez également compte des conditions de retrait et des délais de résiliation. Le comparatif complet de moneyland.ch vous aidera à trouver le compte d'épargne qui correspond à vos besoins. En revanche, les comptes privés ne sont pas adaptés à l'épargne en raison des taux d'intérêt plus faibles qu’ils offrent mais ils utiles uniquement pour effectuer les opérations de paiement quotidiennes.

Informations supplémentaires:
Comparer les comptes d’épargne
Comparer les courtiers en ligne pour les actions et les ETF
Calculateur historique pour comparer les comptes d’épargne et les actions

Demandez maintenant sans engagement

Choix de gestionnaires de fortune numériques

Robo advisor

True Wealth

  • BLKB comme banque de dépôt

  • Frais forfaitaires à hauteur de 0,5% - 0,25%

  • Compte de test gratuit

Robo Advisor

Clevercircles

  • Gestion de fortune numérique

  • Une offre de la Banque CIC

  • Compte de test gratuit

Gestion de fortune numérique

Selma

  • Assistance financière numérique

  • Plan d’investissement gratuit

  • Compte démo gratuit

Plateformes de trading

Courtiers avec des frais bas

Courtier en ligne

Saxo Banque Suisse

  • Banque en ligne suisse

  • Prix avantageux

  • Taux d'intérêt élevés sur les comptes

Courtier en ligne

Cornèrtrader

  • Offre numérique

  • Pas de frais de garde pour les actions

  • Recherche et signaux de trading gratuits

Comparaison des courtiers de trading en ligne

Trouvez maintenant le courtier en ligne le moins cher

Comparer maintenant
Rédacteur Dan Urner
Dan Urner est rédacteur chez moneyland.ch.