ACTIONS, FONDS, ETF, PRODUITS STRUCTURÉS, OBLIGATIONS

Courtiers suisses: comparatif de trading en ligne 2024

Uniquement sur moneyland.ch: comparez maintenant les banques et les courtiers en ligne de Suisse. Ouvrez en toute simplicité un compte démo gratuit pour obtenir la meilleure offre, gratuitement et sans engagement. Comparer des courtiers suisses gratuitement

Les données sont mises à jour régulièrement. Dernière mise à jour: 21 juin 2024.

Forum de la Bourse

Échanger des informations dans le forum de la Bourse

Comment acheter des actions?

Conseils pratiques pour négocier des actions

Calculateur de trading

Calculateurs utiles concernant les investissements et le trading

Comment cela fonctionne

Trois étapes simples. Voilà comme fonctionne le comparatif de trading

En savoir plus

Saisir le profil de trading

Dans un premier temps, vous devez saisir votre profil de trading et votre pays de résidence. Vous avez également la possibilité de saisir un profil individuel.

Comparer les courtiers

Dans un deuxième temps, vous pouvez comparer, de façon neutre et gratuite, toutes les banques pertinentes de Suisse. Le comparatif calcule automatiquement les courtages, les droits de garde et frais relatifs aux comptes bancaires qui correspondent à votre profil.

Ouvrir un compte démo

Dans un troisième temps, vous pouvez ouvrir gratuitement un compte démo et tester la banque de votre choix.

  • Saisir le profil de trading
  • Comparer les courtiers
  • Ouvrir un compte démo
Plateformes de trading

Courtiers avec des frais bas

Courtier en ligne

Saxo Banque Suisse

  • Banque en ligne suisse

  • Prix avantageux

  • Taux d'intérêt élevés sur les comptes

Courtier en ligne

Cornèrtrader

  • Offre numérique

  • Pas de frais de garde pour les actions

  • Recherche et signaux de trading gratuits

Trading: informations complémentaires

Infos sur le comparatif de courtiers

Le comparatif neutre de trading sur moneyland.ch vous permet de trouver en toute simplicité le meilleur courtier suisse. Sur cette page, vous pouvez trier tous les prestataires suisses pertinents par rapport à vos souhaits personnels et les filtrer en fonction des coûts et des prestations. En effet, il n’existe pas «la meilleure» plateforme de trading qui soit en mesure de répondre à tous les besoins. En revanche, il existe sans aucun doute pour chaque profil de trading spécifique le «meilleur» prestataire de trading.

Le comparatif de courtiers de moneyland.ch est le comparatif de trading en ligne le plus complet de Suisse.

Des algorithmes complexes permettent de calculer individuellement les coûts pour chaque prestataire de trading. Il s’agit notamment des facteurs de coûts suivants:

  • courtages liés au chiffre d’affaires et aux transactions
  • droits de garde, y compris la taxe sur la valeur ajoutée
  • frais de tenue de compte
  • droits de négociation (droits de timbre)
  • offres forfaitaires
  • rabais en ligne

Sur la page des résultats, la ventilation des coûts vous affiche, en toute transparence, des informations détaillées sur les coûts pour votre profil de trading. Vous avez également la possibilité de filtrer les offres en fonction de divers critères de performance tels que la place boursière et les catégories d’immobilisation.

Dans le jargon des traders, les fournisseurs de plates-formes de trading en ligne sont bien souvent simplement appelés «courtiers» ou «courtiers en ligne». En Suisse, cependant, les fournisseurs sont généralement ceux qui détiennent une licence bancaire complète – en d’autres termes, les banques suisses.

Le comparatif de trading sur moneyland.ch prend en compte uniquement les prestataires disposant d’une licence bancaire suisse complète.

Les différences de prix sont considérables: Les plateformes de négociation les plus coûteuses sont considérablement plus chères que les courtiers en ligne les plus économiques.

Il existe divers frais et coûts qui jouent un rôle décisif pour les traders. Parmi les principaux facteurs de coût figurent les droits de garde, les courtages, les droits de négociation, les taxes boursières, les frais de compte et les frais de conversion de devises.

De plus amples informations sur les coûts du négoce en ligne sont disponibles ici.

En Suisse, le terme «courtage» est généralement utilisé pour désigner les frais de transaction. Ceux-ci sont occasionnés à chaque achat ou vente d’actions, d’ETF, de fonds, d’obligations et d’autres titres. Les frais de courtages appliqués aux ordres d'achat et vente de titres financiers sont identiques (à condition que le montant des titres soit le même). En général, les courtages constituent le poste de dépenses le plus important dans le négoce.

Le montant des frais de courtage varie d’un prestataire à l’autre. Parfois, il s’agit d’une somme forfaitaire par transaction. Souvent, cependant, les frais de courtage sont basés sur le montant de l’ordre: plus le montant est élevé, plus les frais de courtage sont élevés. Selon la banque, le montant et le type de titres, les frais de transaction peuvent donc facilement dépasser CHF 1000. Le comparatif sur moneyland.ch vous indique automatiquement le montant exact des courtages correspondant à votre profil.

Le deuxième facteur de coût le plus important, après les courtages, sont généralement les droits de garde. Les droits de garde sont occasionnés indépendamment du fait que vous effectuez ou non des transactions. Les droits de garde sont liés à la conservation des titres. Le comparatif de trading sur moneyland.ch calcule automatiquement le montant correct des droits de garde pour votre profil.

Pour plus d’informations sur les droits de garde, cliquer ici.

Chez certaines banques, les courtages incluent déjà les taxes boursières. D’autres courtiers les facturent séparément. Néanmoins, les taxes boursières sont habituellement faibles et peu significatives.

Vous trouverez de plus amples informations relatives aux taxes boursières ici.

Malheureusement, non. En Suisse, il n’existe actuellement aucune offre trading qui soit gratuite – du moins pas dans le cadre d’offres régulières. Certaines offres promotionnelles proposent parfois la suppression de certains frais – notamment les frais de transaction pendant quelques mois ou les frais de garde pendant la première année.

Les comptes démo sont gratuits, mais ne permettent pas d’acheter des titres réels.

Pour plus d’informations concernant le trading gratuit, consulter la page suivante.

Certains prestataires de trading suisses offrent la possibilité d’ouvrir gratuitement un compte démo. Ceci présente l’avantage de pouvoir tester la plateforme en ligne préalablement, afin de découvrir si le portail de trading en ligne vous convient en termes de convivialité et de fonctionnalité.

En effet, il n’existe pas de courtier en ligne qui soit le moins cher et qui réponde à tous les besoins. Ainsi, un courtier peut se révéler particulièrement bon marché pour les ETF, alors que certains fournisseurs s’avèrent plus avantageux pour les actions ou le Forex.

Bon à savoir: dans le monde du trading suisse, les différences de prix sont immenses. En choisissant le mauvais fournisseur, on risque de payer rapidement des centaines, voire des milliers de francs de trop par an. Il est donc judicieux de procéder à une comparaison de trading afin de trouver le trader le plus avantageux pour son cas.

Le droit de négociation – appelée droit de timbre – est prélevé sur chaque transaction. Toutes les banques suisses le débitent automatiquement. Pour un trader en Suisse, cela représente 0,075% du montant de la transaction pour les titres nationaux. Pour les titres étrangers, le droit de négociation est doublé, à savoir 0,15%.

Aux droits de garde s’ajoute la TVA suisse.

En Suisse, les dividendes en actions sont imposables en tant que revenu. En revanche, bénéfices réalisés via le trading en Suisse ne sont imposables que si les autorités fiscales de votre canton vous considèrent comme un trader professionnel.

Plus d’informations sur le sujet du trading et des impôts sont disponibles ici.

Les courtiers en ligne étrangers sont bien souvent moins chers que les banques suisses. Le hic: il y a parmi eux de nombreux moutons noirs – des courtiers douteux – qui ont leur siège à l’étranger. La prudence est particulièrement de mise sur le Forex, les CFD et les devises cryptées. En outre, la réglementation appliquée à l’étranger est souvent moins stricte qu’en Suisse.

De ce fait, le recours à un courtier étranger n’est recommandé qu’aux traders expérimentés qui négocient fréquemment. Quant à ceux qui ne négocient que sporadiquement, les différences de prix entre les prestataires suisses les moins chers et les courtiers bon marché à l’étranger sont négligeables.

Le comparatif de courtiers sur moneyland.ch vous permet de comparer les coûts pour les types de titres suivants:

  • actions suisses
  • ETF suisses
  • actions européennes
  • actions américaines
  • obligations
  • produits structurés

Suivant le courtier, il est possible de négocier divers autres titres. La page de résultats contient des critères de filtrage permettant de classer les courtiers en fonction des options de trading respectives. En font partie les produits suivants:

  • actions
  • fonds de placement.
  • obligations
  • CFD
  • produits dérivés
  • produits structurés
  • Forex
  • ETC
  • ETF
  • ETN
  • Futures
  • options
  • options binaires
  • matières premières
  • warrants
  • bitcoin
  • monnaies cryptographiques en général

Les plateformes de trading suisses se distinguent par leur fonctionnalité. Sur la page de résultats, vous pouvez filtrer les offres en fonction des prestations proposées.

Parmi ces prestations figurent:

  • alertes
  • compte démo
  • consultation gratuite
  • séminaires gratuits
  • cours en temps réel
  • offres de recherche
  • trading par téléphone
  • applications mobiles (applications iPhone, iPad et Android)

Vous pouvez choisir votre profil personnel. Pour gagner du temps, il vous suffit de sélectionner un profil prédéfini. Les profils de trading prédéfinis suivants sont disponibles:

  • portefeuille passif (uniquement gestion de portefeuille sans transactions)
  • trader occasionnel
  • multi trader
  • day trader
  • actions Suisse
  • ETF Suisse
  • actions Europe
  • actions USA
  • obligations
  • produits structurés

Pour connaître la définition précise de chaque profil, cliquez ici.

En effet, les investisseurs font souvent des erreurs lorsqu’ils achètent des actions. Une erreur classique consiste trop souvent à acheter et à vendre des actions. Ou encore, à payer des frais trop élevés en optant pour la mauvaise banque. Nous avons résumé ici les principales erreurs liées au négoce des actions

Les investisseurs performants optent souvent pour des placements très diversifiés et plutôt passifs. De plus, ils choisissent le courtier en ligne le moins cher possible pour acheter des actions. Vous trouverez ici d’autres conseils pratiques sur tous les aspects concernant l’achat d’actions.

Les fonds négociés en bourse (ETF) sont de plus en plus populaires. Ils constituent une stratégie d’investissement passive et rentable. Le comparatif sur moneyland.ch affiche automatiquement les coûts exacts pour l’achat d’ETF en fonction du courtier.

De nombreuses banques suisses appliquent les mêmes courtages que pour les actions. Néanmoins, certains fournisseurs proposent des tarifs forfaitaires particulièrement bas dans le cas des ETF suisses. Retrouvez ici davantage de conseils sur l’achat d’ETFs.

L’offre en termes de places boursières diffère en fonction de la banque. Tout particulièrement si vous souhaitez effectuer des opérations sur des places boursières plus exotiques, il faut non seulement vérifier préalablement si la banque de votre choix les propose, mais également se renseigner sur les frais de négociation respectifs. Le comparatif de trading vous propose diverses places boursières et affiche uniquement les courtiers des places boursières pertinentes.

Les banques suisses proposent différents types d’ordres. Selon la plateforme, il s’agit notamment de l’ordre au marché, de l’ordre limite, de l’ordre stop, de l’ordre stop avec limite, de l’ordre stop suiveur, de l’ordre, de l’ordre stop suiveur avec limite, de l’ordre annule l’autre (OCO), de l’ordre si exécuté (if done, en anglais) et d’autres.

La page de résultats vous permet d’afficher uniquement les offres correspondant aux types d’ordres souhaités. Plus d’informations sur les types d’ordre sont disponibles ici.

Certaines banques suisses permettent aux personnes résidant à l’étranger d’ouvrir un compte de dépôt. Or, un grand nombre de courtiers exigent des frais supplémentaires à cet effet. Le comparatif de trading permet de sélectionner votre pays de résidence. Le système vous affiche alors les banques suisses disponibles.

De nombreuses banques suisses proposent le trading par téléphone. Mais attention: chez la plupart des courtiers suisses, le trading par téléphone est nettement plus cher que le trading en ligne. En ce cas, il convient de ne pas procéder à des transactions par téléphone, de manière à économiser des frais.

De plus en plus de banques suisses proposent des plateformes mobiles pour le négoce. Aujourd’hui, on peut aussi faire du trading via l’application Android, l’application iPhone ou l’application iPad. Le comparatif permet d’afficher toutes les banques qui autorisent le trading mobile.

Vous pouvez changer de courtier à tout moment. Notez cependant que le transfert de titres à un autre courtier peut être onéreux. Si votre portefeuille contient un grand nombre de titres, il peut donc être judicieux de vendre vos titres avant de procéder au transfert.

Bon à savoir aussi: certaines banques proposent aux nouveaux clients de prendre en charge les frais de transfert. Le mieux est de se renseigner auparavant. Pour plus d’informations sur les frais de transfert, cliquer ici.

S’inscrire gratuitement

Lettre d’information

S’inscrire gratuitement maintenant
Plus de 3 millions de données analysées

Aperçu de tous les comparatifs

Comparer maintenant gratuitement