assurance maladie 2018 potential economie

Caisses maladie: un potentiel d’économie de 3,8 milliards de francs en 2018

moneyland.ch a analysé le potentiel d’économie pour les assurés des caisses maladie suisses dans l’assurance de base. En optant pour une caisse maladie meilleur marché, les assurés ont la possibilité de réduire en moyenne leurs primes à hauteur de 455 francs durant l’année 2018.

En 2018, les primes d’assurance maladie augmenteront en moyenne de 4,3%. Il existe toutefois de nombreuses façons d’économiser des coûts. Malgré la hausse des primes annoncée, beaucoup d’assurés ont même la possibilité de payer moins de primes l’an prochain qu’en 2017, comme le montre une analyse de moneyland.ch.

Un potentiel d’économie de 455 francs par personne

moneyland.ch a évalué le potentiel d’économie en matière de primes d’assurance maladie pour l’ensemble de la population suisse, en tenant compte de toutes les caisses maladie, de toutes les catégories d’âge, de tous les cantons et de tous les modèles d’assurance. Pour parvenir à ces estimations, plus de 244'000 données relatives aux primes ont été passées au crible. Résultat: les assurés peuvent économiser quelque 3,8 milliards de francs, s’ils changeant l’an prochain de caisse maladie et optent pour la meilleur marché (tout en gardant le même modèle d’assurance).

Chaque assuré en Suisse pourrait ainsi économiser l’an prochain 455 francs en moyenne pondérée. Et si, de surcroît, les assurés optaient pour les modèles économiques (Telmed, HMO ou médecin de famille) les plus avantageux, le potentiel de réduction des coûts s’élèverait même à 6,15 milliards de francs, soit environ 735 francs par personne durant une année. Dans cette analyse, la possibilité d’optimiser ses coûts en adaptant sa franchise n’est pas même encore prise en compte. 

Le potentiel d’économie est plus important que la hausse des primes

Les primes des assurance maladie augmenteront en moyenne pondérée de 13 francs par mois et par personne l’an prochain, soit 156 francs par an. En optant pour la caisse maladie la meilleur marché, le potentiel d’économie moyen s’élève à 455 francs. Le potentiel d’économie moyen est ainsi presque trois fois plus élevé que la hausse moyenne des primes annoncée. Beaucoup d’assurés peuvent ainsi éviter une hausse des primes, en optant pour une caisse maladie meilleur marché.

Le potentiel d’économie varie selon les catégories d’âge

En fonction des catégories d’âge, les possibilités d’économie pouvant être obtenues l’an prochain en changeant de prestataire varient de manière importante. En extrapolant ces estimations pour l’ensemble de la Suisse, le potentiel d’économie se rapportant à la catégorie des enfants (jusqu’à 18 ans) s’élève à quelque 320 millions de francs en choisissant la caisse maladie la plus avantageuse. Les jeunes adultes (entre 19 et 25 ans) ont, eux, la possibilité d’économiser 264 millions de francs en changeant de caisse maladie. Enfin, pour les adultes, le potentiel d’économie s’élève à quelque 3,2 milliards de francs.

Des différences de primes marquées s’élevant à plusieurs milliers de francs

Le potentiel d’économie est une grandeur quelque peu abstraite. Elle permet néanmoins d’indiquer la dimension impressionnante des économies pouvant être réalisées. Pour les assurés, la comparaison individuelle des primes d’assurance maladie concrètes est toutefois l’aspect déterminant. En effet, les primes peuvent varier considérablement en fonction des catégories d’âge, du lieu d’habitation, de la franchise, de la couverture accident et des modèles d’assurance choisis.

Quelques exemples montrent l’ampleur de ces écarts: des adultes, assurés dans la ville de Zurich selon le modèle standard (avec la couverture accident et la franchise la plus basse), pourraient économiser l’an prochain environ 2940 francs s’ils renonçaient au modèle standard de la Supra pour adopter le modèle du médecin de famille le meilleur marché. A Berne, des assurés ayant le même profil qui passeraient de l’offre la plus chère à celle la meilleur marché pourraient même économiser quelque 4470 francs par personne. A relever ici que les offres les meilleur marché et les plus chères peuvent varier en fonction du profil de l’assuré et de son domicile.

Un potentiel d’économie variable selon les cantons

Le potentiel d’économie moyen le plus important en cas de changement de prestataire en 2018 se rapporte aux adultes du canton de Bâle-Ville avec un montant chiffré à 63 francs par mois. Il est suivi par ceux du canton de Genève avec 58 francs par mois. A l’inverse, le potentiel d’économie est le plus faible pour les adultes du canton de Zoug avec 24 francs par mois. Les jeunes adultes peuvent, eux, économiser le plus de primes s’ils résident dans le canton du Valais avec 54 francs par mois. Pour les enfants (jusqu’à 18 ans), le potentiel d’économie le plus important peut être réalisé dans le canton de Genève avec 22 francs par mois, puis dans les cantons de Zurich, d’Appenzell Rhodes-Intérieures et de Bâle-Campagne avec un montant identique de 21 francs par mois.

Des primes plus faibles grâce aux modèles économiques

Les assurés peuvent économiser beaucoup de primes en optant pour un modèle de type Managed Care meilleur marché. Parmi les différents modèles économiques donnant accès à des primes réduites figurent les modèles du médecin de famille, Telmed, HMO et celui des pharmacies. Certes, en comparaison du modèle standard, ces modèles restreignent le libre-choix du médecin et ils obligent l’assuré à effectuer une première consultation auprès d’un médecin prédéterminé, un réseau ou un centre d’appel. Ces restrictions ne sont toutefois pas nécessairement négatives pour l’assuré – les économies réalisées sur les primes étant considérables. En optant pour le modèle économique le meilleur marché dans une région, les assurés pourront économiser près de trois milliards de francs en 2018, sans même devoir changer de caisse maladie. Cela représente des économies à hauteur de 350 francs par personne et par an.

Le choix d’une mauvaise franchise peut revenir cher

En plus de changer de prestataire et de modèle, il existe plusieurs autres façons d’économiser. L’optimisation de la couverture d’assurance en fait partie: une personne qui est déjà couverte contre les accidents par son employeur n’a pas besoin d’avoir une assurance accident supplémentaire auprès de sa caisse maladie. En outre, beaucoup d’assurés choisissent encore la mauvaise franchise. Pour les adultes, seules deux franchises sont optimales: la franchise à 300 francs pour les assurés ayant des dépenses de santé élevées, celle à 2500 francs pour ceux qui ont des coûts faibles.

Informations complémentaires:
Comparatif des primes

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.