krankenkassen praemien zuschlag

Caisses maladie: supplément de primes

En 2016, les Suissesses et les Suisses assurés doivent payer un supplément de primes dans le cas de onze cantons. Le supplément dans ces cantons est de 48 francs par personne assurée pour toute l’année.

Comme il a déjà été indiqué et selon de nouveaux calculs, les Suissesses et les Suisses ont payé soit trop ou soit pas assez de primes de caisses maladie entre les années 1996 et 2013.

L’Office fédéral de la santé publique OFSP voudrait «corriger» ces «erreurs» avec une répartition des primes au cours de cette année 2016 ainsi qu’en 2017. En 2016, les assurés de onze cantons n’ayant pas suffisamment payé ces dernières années doivent payer un supplément modéré pour leur prime de caisse maladie.

Ces surcoûts s’ajoutent à une éventuelle augmentation de la prime d’assurance maladie et s’accumulent également pour les assurés disposant d’une réduction de prime.

La clientèle des caisses maladie des cantons d’Appenzell Rhodes-Extérieures, Bâle-Campagne, Berne, Glaris, Jura, Uri, Nidwald, Obwald, Schaffhouse et Soleure est concernée par le surcoût additionnel des primes de caisses maladie. Elle doit payer une contribution additionnelle de 48 francs pour l’année 2016. Dans le canton de Lucerne, la somme due est de 18 francs.

Tous les autres cantons devraient profiter en 2016 d’une légère baisse des primes. L’ampleur de cette baisse sera connue seulement d’ici début 2016.

Dans l’ensemble, la répartition des primes devrait s’élever selon l’OFSP à environ 100 millions de francs pour l’année 2016.

Pour plus d'informations:
Comparatif d'assurance maladie

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.