cartes de credit utilisation 2018 en suisse

Comment les cartes de crédit sont-elles utilisées en Suisse?

Le service comparatif en ligne moneyland.ch a réalisé un sondage représentatif à propos de l’utilisation des cartes de crédit et des cartes à prépaiement en Suisse. Des différences apparaissent en fonction du sexe, de l’âge et des régions.

Le service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch a confié à l’institut d’études de marché GfK Switzerland le mandat de réaliser un sondage représentatif auprès de 1517 personnes en Suisse alémanique et romande à propos de l’utilisation des cartes de crédit et des cartes de crédit à prépaiement en Suisse.

Résultat: l’utilisation des cartes varie en fonction de l’âge, du sexe et des régions. Les paiements sans contact gagnent en importance: 57% des personnes interrogées ont déjà payé à l’aide de leur carte de crédit sans contact, alors qu’une proportion similaire de 55% est observée pour les utilisateurs des cartes à prépaiement.

Les cartes de crédit sont toujours employées beaucoup trop fréquemment pour effectuer des retraits d’argent en espèces – malgré les frais très élevés qui sont prélevés lors de telles transactions.

Diffusion des cartes de crédit et à prépaiement en Suisse

15% des personnes interrogées indiquent ne pas détenir de cartes de crédit. 45% des Suissesses et des Suisses ne possèdent qu’une carte de crédit, 27% détiennent deux cartes de crédit, 9% trois cartes de crédit, 2% quatre cartes de crédit alors que 1% possèdent même cinq cartes ou davantage.

Les cartes à prépaiement sont nettement moins répandues que les cartes de crédit. Ainsi, 67% de la population suisse ne possède pas de carte à prépaiement, 25% des sondés indiquent avoir une carte à prépaiement, 5% possèdent deux cartes à prépaiement et 1% d’entre eux détiennent trois cartes ou davantage. 77% des personnes interrogées possèdent leur carte de crédit ou à prépaiement depuis plus de trois ans: les Suissesses et les Suisses sont donc peu enclins au changement avec les cartes de crédit également.

Utilisation des cartes de crédit suisses en comparaison

64,5% de la population ne souhaite pas renoncer aux cartes de crédit. «Ce faisant, les cartes de crédit sont, après l’argent liquide, le moyen de paiement auquel les Suissesses et les Suisses souhaiteraient le moins renoncer», observe Michael Burkhard, analyste auprès du service comparatif en ligne moneyland.ch.

La popularité des cartes de crédit se constate aussi dans la fréquence de leur utilisation: 78% de la population utilise des cartes de crédit. Et parmi les détenteurs de cartes de crédit, 4,5% d’entre eux utilisent leur carte chaque jour, 24% d’entre eux le font plusieurs fois par semaine, 11,5% une fois par semaine, 27% plusieurs fois par mois, 15% une fois par mois et 18% seulement quelques fois par année.

Les cartes de crédit sont plus populaires en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. En Suisse alémanique, 79,5% des sondés utilisent des cartes de crédit, contre seulement 72,5% en Suisse romande. Des différences sont aussi constatées en fonction du sexe des personnes interrogées: alors qu’un quart (25,5%) des femmes n’utilisent jamais une carte de crédit, cette part n’atteint que 18,5% chez les hommes.

L’écart entre la ville et la campagne est moins prononcé: 21,5% des citadins n’utilisent pas de carte de crédit, tandis qu’environ quart (24,5%) de la population résidant à la campagne renonce entièrement aux cartes de crédit.

Dans la tranche d’âge la plus jeune constituée des personnes de 19 à 25 ans, seuls 61,5% des sondés emploient des cartes de crédit – en revanche, les cartes à prépaiement sont d’autant plus répandues auprès de cette catégorie d’âge. Dans le groupe des personnes âgées de 26 à 49 ans, 81% des sondés utilisent une carte de crédit, tandis que les 50 à 74 ans, cette proportion représente 79,5% des sondés.

Utilisation des cartes à prépaiement en comparaison

Les cartes à prépaiement (ou «cartes de crédit à prépaiement», comme elles sont aussi appelées en Suisse) sont les plus populaires auprès des jeunes consommateurs: 39,5% des personnes âgées 19 à 25 ans indiquent utiliser une carte à prépaiement. Dans la catégorie d’âge allant de 26 à 49 ans, seuls 18,5% des sondés indiquent en employer une, tandis que cette part tombe à seulement 14,5% chez les 50 à 74 ans.

Les cartes à prépaiement sont significativement moins répandues que les «vraies» cartes de crédit: seuls 29% des sondés utilisent une carte à prépaiement. 2,5% des détenteurs de cartes à prépaiement les utilisent chaque jour, 12,5% d’entre eux les emploient plusieurs fois par semaine, 10% une seule fois par semaine, 17% plusieurs fois par mois, 23% une fois par mois et 35% seulement quelque fois par an.

Les cartes à prépaiement sont nettement moins populaires en Suisse alémanique qu’en Suisse romande. Dans la partie francophone du pays, 26,5% des personnes interrogées utilisent des cartes à prépaiement, contre seulement 17,5% en Suisse alémanique. Les cartes à prépaiement sont davantage appréciées par les hommes que les femmes: alors que 83% des femmes n’utilisent jamais une carte à prépaiement, cette part se situe à 78,5% chez les hommes. Les cartes à prépaiement sont de surcroît un peu plus appréciées en ville qu’à la campagne.

Utilisation des cartes de crédit selon les situations

Pour les achats effectués sur Internet, les cartes de crédit sont un moyen de paiement qui a davantage la préférence des utilisateurs que d’autres façons de payer: 26,5% des sondés paient toujours avec une carte de crédit lorsqu’ils achètent sur Internet, 39% le font la plupart du temps, 20,5% occasionnellement et 7,5% rarement. Les cartes de crédit sont tout aussi populaires pour payer à l’hôtel à l’étranger: 26,5% des sondés paient toujours avec une carte de crédit à l’hôtel, 32,5% la plupart du temps, 15,5% occasionnellement et 10% rarement.

Les paiements au moyen de cartes de crédit dans les commerces en Suisse ou à l’étranger sont en revanche un peu moins populaires. Dans les commerces à l’étranger, 10% des sondés paient toujours avec une carte de crédit, 30% la plupart du temps, 25% occasionnellement et 17,5% rarement. Dans les commerces à l’intérieur du pays, 9,5% des personnes interrogées paient toujours avec une carte de crédit, 26% le plus souvent, 27% occasionnellement et 20% rarement.

Dans les restaurants à l’étranger, les cartes de crédit sont toujours utilisées par 9,5% des sondés, 25% la plupart du temps, 24,5% occasionnellement et 16,5% rarement. Dans les restaurants situés à l’intérieur du pays, les cartes de crédit sont encore moins souvent sorties du portefeuille: 6,5% des sondés indiquent les utiliser toujours, 19,5% la plupart du temps, 26,5% occasionnellement et 20,5% rarement.

De manière générale, les cartes de crédit à l’étranger sont, en termes de pourcentage, plus souvent employées qu’à l’intérieur du pays. Cela pourrait s’expliquer par le fait qu’il existe à l’intérieur du pays pour chaque situation un choix plus large d’autres moyens de paiement que lorsque l’on se trouve à l’étranger.

Les retraits d’argent liquide avec les cartes de crédit

Pour effectuer des retraits d’argent liquide en Suisse, 6% des sondés utilisent toujours leur carte de crédit, 7,5% le plus souvent, 7,5% occasionnellement, 18% rarement et 57% jamais. Pour les retraits d’argent liquide à l’étranger, 6% des personnes interrogées emploient toujours leur carte de crédit, 7,5% la plupart du temps, 12,5% occasionnellement, 24,5% rarement et 42,5% jamais.

De la sorte, les cartes de crédit sont, certes, moins populaires pour effectuer des retraits d’argent liquide que pour réaliser des paiements sur Internet, dans les commerces ou à l’hôtel -  mais elles sont encore trop appréciées pour retirer des espèces. En effet, les retraits d’argent liquide au moyen d’une carte de crédit reviennent toujours beaucoup plus chers que ceux effectués avec une carte de débit (carte EC).

«Manifestement, il y a toujours beaucoup d’utilisateurs de cartes de crédit qui ne savent pas qu’ils doivent payer des frais élevés lors de retraits d’argent liquide effectués avec des cartes de crédit», souligne Benjamin Manz, le directeur de moneyland.ch.

Informations complémentaires:
Cartes de crédit: comparatif

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.