credits prives concurrence accentuee suisse moneyland ch

Crédits privés: la concurrence s’intensifie pour gagner des clients

La concurrence sur le marché des crédits privés s’est accentuée. La différence de taux entre les différentes offres de crédit reste néanmoins marquée, comme le montre une analyse réalisée par le service comparatif indépendant en ligne moneyland.ch. En moyenne, les preneurs de crédit pourraient économiser 500 francs de coûts de crédit s’ils changeaient de prestataire. Pour l’ensemble des crédits au comptant, il en résulterait un potentiel d’économie d’environ 160 millions de francs.

La concurrence sur le marché des crédits privés s’intensifie. D’une part, il y a toujours plus de prestataires en ligne qui proposent des crédits en Suisse. D’autre part, du côté des clients, le besoin en crédits au comptant n’augmente que faiblement.

D’après la centrale d’information de crédit (ZEK), il y a eu en 2017 quelque 116'650 nouveaux contrats de crédit au comptant selon la loi sur le crédit à la consommation, alors qu’on en a dénombré 112'850 en 2016 et 117'115 en 2015. Le nombre de crédits au comptant existants a même légèrement diminué: en 2017, il y en avait 317'145, alors qu’ils étaient encore au nombre de 321'250 en 2016 et d’environ 333'910 en 2015. Seul le montant moyen des crédits au comptant augmente encore légèrement chaque année: en 2017, cette somme atteignait environ 32'150 francs lors de la conclusion de nouveaux contrats.

Offres à taux bas: davantage de concurrence

Pour les preneurs de crédit, la concurrence accrue qui existe sur le marché, combinée avec le taux d’intérêt maximal de 10% tel qu’il est défini par la loi pour les crédits au comptant privés, a au moins pour avantage que les taux d’intérêt tendent à diminuer. Toutefois, les différences de taux entre les offres de crédit restent importantes, comme le montre l’analyse de moneyland.ch.

«La concurrence dans le domaine des crédits privés a surtout un impact sur les personnes à la recherche de crédits au bénéfice d’une bonne solvabilité», estime Michael Burkhard, analyste chez moneyland.ch. «Ces clients solvables sont convoités aussi bien par de nouveaux prêteurs que par des instituts de crédit traditionnels qui font de la publicité en leur proposant des offres de taux toujours plus bas et des actions marketing toujours plus extravagantes.»

D’importantes différences de taux entre les crédits privés en Suisse

Pendant longtemps, la Banque Migros, en proposant un taux d’intérêt de 5,9% pour les crédits en ligne, a été le prestataire le meilleur marché en Suisse dans le domaine des crédits à la consommation. Mais le temps a passé: désormais, plusieurs instituts de crédit et des plateformes en ligne offrent des crédits privés encore meilleur marché. Ainsi, il est possible d’obtenir des crédits privés avec des taux d’intérêt annuels effectifs à partir de 4,5% - même si c’est le cas seulement pour les preneurs de crédit qui bénéficient d’une très bonne solvabilité.

Les taux d’intérêt annuels effectifs des instituts de crédit varient entre 4,5 et 9,95%, alors qu’ils se situent entre 4,5 et 9,9% pour les plateformes de crédit de pair à pair (voir l’aperçu sous forme de tableau figurant en pièce-jointe). Certaines offres de crédit sont dès lors au moins deux fois plus chères que les plus avantageuses d’entre elles. La règle de base qui prévaut est ici la suivante: plus la solvabilité du preneur de crédit est bonne, plus les taux d’intérêt du crédit seront bas et en conséquence aussi les coûts du crédit. Toutefois, les taux d’intérêt du crédit peuvent aussi varier considérablement d’un prestataire à un autre pour une même demande.

Un potentiel d’économie annuel de 160 millions de francs

La solution la moins coûteuse consiste bien entendu à ne prendre aucun crédit. Quelqu’un qui ne souhaite toutefois pas renoncer à un crédit ou qui en a déjà conclu devrait comparer les conditions des offres actuelles de crédit. En changeant de prestataires et en optant pour une offre de taux meilleur marché, beaucoup de preneurs de crédit pourraient économiser des coûts considérables.

Selon une estimation de moneyland.ch, les preneurs de crédit pourraient économiser 160 millions de francs de coûts de crédit si tous les emprunteurs résiliaient leur crédit au comptant actuel pour souscrire à l’offre la plus avantageuse correspondant à leur catégorie de solvabilité. Cela correspond à une possibilité d’économie d’environ 500 francs par crédit au comptant souscrit (les crédits remboursables par paiements partiels, les crédits en compte courant et ceux des cartes de crédit n’étant pas inclus dans le calcul). Ce que beaucoup de gens ne savent pas: les preneurs de crédit ont le droit de rembourser à tout moment leur crédit à la consommation.

Des coûts du crédit sous-estimés

«Beaucoup de preneurs de crédit sous-estiment les coûts d’un crédit au comptant», constate Benjamin Manz. Un exemple montre que les coûts du crédit sont élevés. Un crédit d’un montant de 30'000 francs d’une durée de 24 mois avec un taux d’intérêt annuel effectif de 9,95% coûte 3066 francs, alors que ces coûts atteignent 6194 francs pour une durée de 48 mois et environ 9500 francs pour une durée de 72 mois. Plus la durée de l’emprunt est longue, plus les coûts d’un crédit seront élevés. «C’est pourquoi les preneurs de crédit devraient opter pour la durée la plus courte possible», ajoute Benjamin Manz.

Un remboursement anticipé en vaut la peine

Un remboursement anticipé est absolument à recommander lorsque c’est possible sur le plan financier pour le preneur de crédit. Un exemple de calcul le montre: lorsqu’un preneur de crédit rembourse complètement un emprunt d’un montant de 30'000 francs avec un taux d’intérêt de 9,95% après 24 mois déjà, au lieu de la durée choisie de 48 mois, il parvient à économiser près de 1700 francs de frais d’intérêt grâce à ce remboursement anticipé. Si tous les emprunteurs suisses remboursaient à l’avance leur crédit au comptant dans un délai correspondant à la moitié de la durée qui avait été choisie initialement, ils pourraient économiser environ 190 millions de francs – soit 600 francs par crédit au comptant -, selon une estimation réalisée par moneyland.ch. 

Informations complémentaires:
Crédit privé: comparatif
Calculateurs de crédit et de leasing

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.