Opération à terme

Dans le cas d'une opération à terme ou temporaire, deux parties contractantes s'engagent mutuellement à réaliser un achat ou une vente non pas immédiatement, mais seulement à l'avenir. Contrairement à une transaction au comptant, le moment de l'engagement et la date de règlement diffèrent donc en temps. L'opération à terme est également connue sous le nom de valeur sous-jacente.

Les opérations à terme servent à se prémunir contre d'éventuelles fluctuations de cours. Cependant, elles sont également utilisées à des fins spéculatives. Dans ce cas, l'acheteur spécule au moment de la conclusion de l’opération à terme que les prix du sous-jacent augmentent. Le vendeur, d'autre part, mise sur une chute des prix.

Les opérations à terme sont en principe possibles avec des biens de tout type de sous-jacent, tels que des titres, des matières premières ou des marchandises en général. On distingue les opérations à terme conditionnelles des opérations à terme inconditionnelles.

Dans le cas d'une opération à terme conditionnelle - par exemple dans le cas d'options - l'acheteur a le choix: l'acheteur peut effectivement exercer la transaction au moment convenu ou la laisser expirer. L'obligation d'exécuter la transaction ne s'applique pas à l'acheteur; en revanche elle est maintenue pour le vendeur.

Dans le cas d'une opération à terme inconditionnelle, tant l'acheteur que le vendeur ont l'obligation d'exécuter leur contrat à terme. En bourse, les futures et swaps font partie des opérations à terme inconditionnelles. Les forwards sont des opérations à terme de gré à gré inconditionnelles.

Exemple d'une opération à terme inconditionnelle: un vendeur de fèves de cacao veut vendre ses fèves en dégageant le plus de profit possible. Un chocolatier suisse veut acheter des fèves de cacao au prix le plus bas possible. Les producteurs et les fabricants s'entendent le 1er janvier sur une quantité d'achat de 100 kilogrammes et un prix de de 25 francs pour 10 kilogrammes. La date de livraison et de paiement est le 15 février.

Par cette opération à terme, le producteur a la garantie de vendre 100 kg de sa marchandise à un prix total de 250 francs. Le chocolatier dispose d'une garantie contractuelle de réception de la marchandise au prix convenu six semaines après la conclusion de l'opération à terme. Les fluctuations de prix du cacao ne sont plus pertinentes pour aucune des parties après la conclusion de cette opération à terme inconditionnelle.

Informations supplémentaires:
Trading en ligne: comparatif interactif

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.