primes assurance maladie 2018 augmentation suisse moneyland ch

Les primes d’assurance maladie augmentent plus fortement qu’attendu

moneyland.ch a analysé les primes d’assurance maladie pour 2018. Résultat: comparé à 2017, les primes augmenteront l’an prochain de 4,3% en moyenne pondérée et même de 5,1% en moyenne non pondérée. La hausse des primes frappe en particulier les jeunes adultes ainsi que les assurés qui ont opté pour des modèles HMO et ceux qui ont les franchises les plus élevées. En fonction des cantons et des prestataires, les primes varient de manière considérable, bondissant jusqu’à 40% dans certains cas.

Comme l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) l’a communiqué jeudi, les primes d’assurance maladie augmenteront pour les adultes de 4% en moyenne l’an prochain pour la franchise la plus basse du modèle standard de l’assurance de base (avec couverture accident). Cette augmentation, calculée à l’aide des primes standard, n’a toutefois qu’une signification limitée étant donné que les assurés optent toujours plus souvent pour un modèle permettant d’économiser des coûts.

Choc des primes: elles augmenteront parfois jusqu’à 40%

moneyland.ch a effectué une analyse et une comparaison détaillée de la hausse des primes pour tous les modèles d’assurance maladie, toutes les franchises et toutes les données relatives aux années 2017 et 2018. Conclusion: les primes augmenteront plus fortement qu’anticipé et seulement dans une proportion peu plus faible que l’année précédente. Avant l’annonce, la branche escomptait une hausse plus modeste comprise entre 3 et 4%.

L’analyse de moneyland.ch montre que les primes augmenteront l’an prochain, si l’on tient compte de toutes les franchises, de tous les modèles d’assurance maladie et de toutes les catégories d’âge, effectivement de 4,3% en tenant compte de la moyenne pondérée. En moyenne non pondérée, la hausse sera même de 5,1%. Les primes d’assurance maladie augmenteront de manière supérieure à la moyenne pour les enfants, les jeunes adultes ainsi que les personnes qui ont des franchises élevées et celles qui ont opté pour les modèles HMO.

Certaines primes grimperont même jusqu’à une proportion de 40% en comparaison de l’an précédant (par exemple dans le cas de l’assurance maladie et accident de Galenos dans le canton de Glaris).

Les jeunes adultes sont particulièrement touchés

Pour les enfants, les primes d’assurance maladie augmenteront de 4,6% en moyenne pondérée (6,1% en moyenne non pondérée). Pour les jeunes adultes, la hausse s’élèvera à 4,7% (5,1% en moyenne non pondérée), alors qu’elle s’établira à 4,3% pour les adultes à 4,3% (4,8% en moyenne non pondérée). En montant absolu, les primes d’assurance maladie pour les enfants n’augmenteront toutefois «que» de 4 francs par mois, atteignant une moyenne mensuelle de 102 francs en 2018.

Pour les jeunes adultes, les primes augmenteront de 15 francs par mois pour s’établir à une moyenne mensuelle de 341 francs. Chez les adultes, elles croîtront aussi de 15 francs pour atteindre 377 francs en moyenne mensuelle. Les jeunes adultes âgés entre 19 et 25 ans seront particulièrement affectés par la hausse des primes d’assurance maladie: ils bénéficient en effet moins de réductions de primes que la catégorie des adultes.

Des hausses de primes différentes selon les cantons

Les plus fortes hausses des primes calculées de manière pondérée affectent les cantons de Vaud (augmentation de 7%), du Valais (7%) et de Neuchâtel (6%). Les augmentations de primes les plus modestes concernent les cantons de Glaris (1%) et d’Appenzell Rhodes-Intérieures (1,9%). Dans le canton de Zurich, l’augmentation des primes atteint 4,1% (voir les valeurs comparées présentées sous forme de tableau en annexe).

Genève et Bâle-Ville affichent les primes les plus élevées

En moyenne, les adultes doivent payer les primes les plus élevées dans le canton de Bâle-Ville (487 francs par mois) et celui de Genève (480 francs par mois). Les assurés adultes qui paient les primes les moins chères sont ceux qui résident dans les cantons d’Appenzell Rhodes-Intérieures (275 francs) et de Nidwald (290 francs). Le lieu d’habitation a ainsi une influence décisive sur le niveau des primes.

Les jeunes adultes âgés entre 19 et 25 ans s’acquitteront l’an prochain des primes les plus élevées dans le canton de Bâle-Ville avec 445 francs par mois, alors que ceux résidant à Appenzell Rhodes-Intérieures paieront les montants les plus faibles avec 246 francs par mois. Cela vaut aussi pour les enfants: pour cette catégorie d’âge, les primes cantonales moyennes varient entre 78 francs (Appenzell Rhodes-Intérieures) et 130 francs par mois (Bâle-Ville).

Les primes les meilleur marché et les plus chères en Suisse

En 2018, la prime d’assurance maladie la plus élevée en Suisse s’élèvera à 848 francs par mois pour les adultes assurés auprès de Kolping dans le canton de Bâle-Ville ayant opté pour un modèle standard et la franchise de base (donc plus de 10'000 francs par an). La prime la plus basse pour adultes revient aux personnes assurées auprès de la SLKK dans le canton des Grisons (157,7 francs par mois pour les personnes ayant opté pour le modèle HomeCare et la franchise la plus élevée).

Pour les jeunes adultes, la prime la plus faible s’élève à 147,6 francs par mois pour les personnes assurées auprès de la caisse maladie Visperterminen dans le canton du Valais (sans couverture accident, avec le modèle Telmed et la franchise la plus élevée). A l’inverse, la prime la plus élevée atteint 805,6 francs chez Kolping dans le canton de Bâle-Ville (avec couverture accident, le modèle standard ainsi que la franchise de base). En ce qui concerne les enfants, les primes varient entre 16,7 francs par mois (Agrisano, Appenzell Rhodes-Intérieures, sans couverture accident, avec rabais enfants et une franchise située à 600 francs) et 204 francs par mois (caisse maladie Ingelbohl, Genève, avec couverture accident, modèle standard sans franchise). Vous pouvez consulter de manière transparente toutes les primes d’assurance maladie sur le comparatif complet des primes figurant sur le site moneyland.ch.

Les primes du modèle HMO augmenteront très fortement en 2018

Davantage qu’avec le modèle standard, les primes augmenteront l’an prochain de manière particulièrement forte par rapport à 2017 avec les modèles permettant d’économiser des coûts comme Telmed et HMO. Alors que les Suissesses et les Suisses verront leurs primes augmenter de 4,4% en moyenne l’an prochain, les hausses atteindront 4,5% pour les personnes assurées avec le modèle Telmed et s’élèveront même à 4,7% pour le modèle HMO.

Les franchises élevées sous pression

Alors que les primes pour les adultes disposant d’une franchise de 300 francs vont augmenter de 3,9% en moyenne pondérée pour atteindre quelque 421 francs par mois, la hausse des primes pour les franchises situées à 500 francs sera de 4,1% en 2018. L’augmentation sera de 4,2% pour les franchises de 1000 francs, de 4,4% pour les franchises de 1500 francs, de 4,8% pour les franchises de 2000 francs et atteindra même 5% pour les franchises situées à 2500 francs. En montant absolu, les primes pour les adultes disposant d’une franchise à 2500 francs augmenteront d’environ 289 francs en moyenne mensuelle.

La même tendance est observée pour les jeunes adultes: plus la franchise est élevée, plus la hausse des primes en pourcent est importante. Les augmentations s’élèvent pour les jeunes adultes à 4,3% (franchise située à 300 francs), 4,4% (500 francs), 4,6% (1000 francs), 4,9% (1500 francs), 5,1% (2000 francs) et 5,2% (2500 francs).

Des différences de coûts et de prestations considérables au sein de l’assurance de base

En dépit des augmentations de primes marquées, les assurés ne doivent pas simplement se résigner. En effet, il existe toujours d’importants écarts de primes entre les assurances maladie. Il est essentiel d’effectuer pour chaque personne une comparaison individuelle des primes. En fonction des régions, des catégories d’âge, des franchises ainsi que des modèles adoptés, différentes caisses maladie peuvent se révéler être les plus avantageuses. En outre, contrairement à une opinion souvent répandue, il peut y avoir des différences de prestations importantes même au sein de l’assurance de base. Par exemple, la morale de paiement varie parfois fortement d’une caisse maladie à une autre.

Informations complémentaires:
Assurance maladie: comparatif suisse

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.