suisse satisfaction enquete 2021
Toutes les actualités

Quid de la satisfaction des Suisses?

17 août 2021 - Raphael Knecht

En ce qui concerne l’argent, les choses pourraient aller un peu mieux pour les Suisses. Une enquête réalisée par le service de comparaison en ligne moneyland.ch montre qu’il y a encore une marge de progression en ce concerne la situation financière personnelle. Pour ce qui est de la politique en Suisse, le degré d’insatisfaction est encore plus élevé.

La situation financière de nombreux Suisses laisse beaucoup à désirer. C’est ce que révèle une étude actuelle et représentative de moneyland.ch, dans le cadre de laquelle 1500 personnes ont été interrogées afin d’exprimer leur degré de satisfaction à l’égard de divers aspects de leur vie. En moyenne, les participants accordent à leur situation financière une note inférieure à la moyenne avec un score de satisfaction de 6 points sur 10. Pour tous les aspects étudiés et évalués par les Suisses, la moyenne de points obtenue est de 6,9. Quant au salaire (6,1 points) et à l’employeur (6,8 points), il y a là aussi un potentiel d’améliorations selon bien des participants à l’enquête.

Avec 100’000 francs, aussi satisfaits que les millionnaires

La fortune joue un rôle considérable: les personnes qui ont plus d’argent sont plus satisfaites de leur situation financière, de leur emploi, de leur employeur et de leur salaire. Or, il s’avère que, au-delà d’un certain niveau de richesse, le degré de satisfaction ne progresse plus. Exemple: le degré de satisfaction au travail des personnes ayant une fortune de maximum 20’000 francs est de 6,3 points. Au-delà d’un patrimoine de 100’000 francs, les Suisses attribuent 7,4 points, soit un point de plus. Après quoi, le degré de satisfaction n’augmente pratiquement plus: même les millionnaires attribuent une note de 7,4 points à leur satisfaction professionnelle.

De plus, les personnes aisées semblent être quelque peu plus satisfaites dans de nombreux autres domaines. «Peut-être que l’argent fait le bonheur –  mais uniquement dans une certaine mesure», suppose Raphael Knecht, analyste chez moneyland.ch.

En ce qui concerne les aspects financiers, on peut observer que ce sont les personnes âgées qui ont tendance à être plus satisfaites. Ainsi, les 50 à 74 ans accordent une bien meilleure note à leur salaire (6,7 points) que celles entre 18 et 25 ans (5,5 points). Cette même différence se manifeste en ce qui concerne l’évaluation de l’employeur. Cela dit, ce ne sont pas seulement l’emploi et le côté financier qui sont jugés positivement par les personnes âgées. Sur l’ensemble des aspects étudiés, les personnes âgées de 50 ans et plus accordent en moyenne 0,5 point de satisfaction de plus que les autres groupes d’âge.

La politique récolte les pires notes

Les scores les plus bas ne se limitent toutefois pas à la situation financière des Suisses. Les responsables politiques en Suisse recueillent des évaluations nettement inférieures, soit une moyenne 5,4 sur 10 points. Le Conseil fédéral et la politique lors de la crise du coronavirus enregistrent eux aussi de mauvais résultats, avec 5,9 points chacun.

Outre la politique, l’Église se voit également attribuer une note très insuffisante de 5,7 points. Un domaine où, tous âges, sexes et régions confondus, les Suisses ne donnent que très peu de points. À peine la moitié des répondants ont évalué leur église, alors que les autres se sont abstenus de répondre. «Le résultat a de quoi surprendre, d’autant plus que le service d’aumônerie a connu un certain essor pendant la période de confinement. Néanmoins, les Suisses se montrent moins satisfaits de leur église que des restaurants et des hôtels, par exemple», indique Raphael Knecht.

Bons scores pour les enfants et les parents

Ces résultats contrastent avec les scores qui ont été attribués à la propre famille, qui enregistre les meilleurs résultats en Suisse. Les Suisses sont particulièrement satisfaits de leurs enfants (8,4 points) et de leurs parents (8 points). Les femmes en particulier octroient de bonnes notes à leurs enfants, qui atteignent une moyenne de 8,7 points.

«Les résultats sont le reflet de l’année pandémique», observe Knecht de moneyland.ch. «La politique a imposé des changements impopulaires – la famille est le filet de sécurité sur lequel beaucoup pouvaient compter.» Seuls les parents de 18 à 25 ans font exception: ils n’accordent à leurs enfants qu’un score médiocre de 6,6 points.

À propos de pandémie: la propre santé fait actuellement partie des sujets qui obtiennent un score légèrement supérieur à la moyenne en Suisse, soit 7,3 points sur 10. Ce sont donc d’autres aspects de la vie qui semblent préoccuper la majorité des Suisses et non pas tellement leur état de santé.

Degré de satisfaction plus bas en Suisse romande

La Suisse romande a tendance à être quelque peu moins satisfaite que la Suisse alémanique. Au-delà de la barrière des Rösti (Röstigraben), les banques, les assurances, les opérateurs de télécommunication et les transports publics enregistrent tous des scores nettement inférieurs. En effet, la Suisse alémanique accorde aux CFF, aux cars postaux et aux transports publics en général un peu plus de points, même s’ils se situent encore en dessous de la moyenne. Selon R. Knecht, «cela pourrait résulter des multiples mesures de restriction imposées aux transports publics l’année dernière en raison de la pandémie, ainsi que du port obligatoire de masques». «Pour certains clients, c’est une façon d’exprimer leur mécontentement.»

Or, ce n’est pas à tous les égards que les Suisses romands se montrent moins satisfaits que la population de la Suisse alémanique: ainsi, ils accordent à leur propre formation un score de 8,1 points, soit un demi-point de plus que les Suisses alémaniques.

Les banques, les assurances et les entreprises de télécommunications obtiennent de bons résultats

Contrairement à la politique et aux transports publics, les entreprises se voient attribuer des notes relativement bonnes: les banques (7,3 points), les assurances (7 points) et les opérateurs de télécommunication (6,9 points) affichent une note moyenne ou supérieure, et ce sur l’ensemble du territoire suisse. Les hommes sont en moyenne un peu moins satisfaits que les femmes.

Fait remarquable: les Suisses les plus riches sont les moins satisfaits des banques. Les établissements financiers ne reçoivent que 7 points de la part des personnes détenant une fortune de plus d’un demi-million. Sur une échelle de 1 à 10, il s’agit néanmoins encore d’une valeur assez élevée. Dans l’ensemble, les citoyens aisés se montrent donc plutôt satisfaits du secteur financier.

La Suisse, un pays qui ne ronchonne pas

Fondamentalement, les résultats montrent que les Suisses ne se plaignent que rarement. Le degré de satisfaction générale à l’égard de sa propre vie est jugé satisfaisant, avec une note moyenne de 7,6 points. Là encore, les personnes aisées et âgées se montrent un peu plus satisfaites.

Même les moyennes les plus basses à l’échelle de la Suisse restent toutes supérieures à 5 points sur 10. Pour tous les aspects étudiés, la moyenne des points est de 6,9. Les Helvètes se montrent donc généralement plutôt satisfaits que mécontents.

Dans quelle mesure êtes-vous satisfait des
situations et institutions suivantes:
Toute
la Suisse
18 à 25
ans
26 à 49
ans
50 à 74
ans

Vos enfants

8.4 6.6 8.2 8.9

Vos parents

8 7.7 8 8.2

Votre formation

7.8 7.7 7.7 8

Votre relation

7.7 7.7 7.6 7.8

Avec votre vie en général

7.6 7.2 7.4 8

Vos collègues de travail

7.4 7.4 7.2 7.6

Votre situation de logement

7.4 7.2 7 7.9

Votre banque

7.3 7.3 7 7.6

Votre santé

7.3 7.2 7.2 7.3

Votre apparence

7.1 6.7 6.9 7.3

Votre vie amoureuse

7 7 7 6.9

Votre assurance

7 7 6.8 7.4

Les restaurants suisses

7 7.1 6.9 7.1

Votre travail

6.9 6.5 6.6 7.5

Votre opérateur de télécommunication

6.9 6.8 6.5 7.3

Votre employeur

6.8 6.4 6.6 7.4

Votre commune

6.8 6.6 6.7 7

Les hôtels suisses

6.8 7 6.7 6.8

Les transports publics en général

6.6 6.3 6.4 6.9

Les CFF

6.3 6 6.1 6.7

CarPostal

6.2 6 6 6.6

Votre salaire

6.1 5.5 5.8 6.7

Votre situation financière

6 5.9 5.8 6.3

Le Conseil fédéral

5.9 6.1 5.6 6.2

La politique pendant la crise de Corona

5.9 5.8 5.5 6.3

Votre église

5.7 5.7 5.6 5.9

Politiques suisses

5.4 5.4 5.2 5.7

Moyenne

6.9 6.7 6.7 7.2

 

Informations complémentaires:
Tous les comparatifs de moneyland.ch

 

Demandez maintenant gratuitement

Principales cartes de crédit

Carte de crédit gratuite

Swisscard Cashback Cards Amex

  • Sans frais annuels

  • En double exemplaire Amex & Visa/Mastercard

  • Avec retour d'argent

Carte de crédit gratuite

Migros Cumulus Visa

  • Sans frais annuels

  • Avec points Cumulus

  • Sans frais de change

Plateformes de trading

Courtiers avec des frais bas

Courtier en ligne

Saxo Banque Suisse

  • Banque en ligne suisse

  • Prix avantageux

  • Taux d'intérêt élevés sur les comptes

Courtier en ligne

Cornèrtrader

  • Offre numérique

  • Pas de frais de garde pour les actions

  • Recherche et signaux de trading gratuits

Demandez maintenant gratuitement

Comptes bancaires avantageux

Compte bancaire gratuit

Yuh

  • Pas de frais de compte

  • Partenaire bancaire: Swissquote & Postfinance 

  • CHF 20 de crédit de trading avec le code «YUHMONEYLAND»

Banque numérique suisse

Alpian

  • Compte multi-monnaies avec carte Visa (CHF, EUR, USD, GBP)

  • Cours de devises étrangères avantageux

  • Bonus de bienvenue de 100 CHF

Compte privé en ligne

UBS key4

  • 50 points KeyClub comme cadeau de bienvenue

  • Compte privé en ligne avec carte de débit

Rédacteur Raphael Knecht
Raphael Knecht était analyste et rédacteur spécialisé chez moneyland.ch. Depuis, il soutient occasionnellement la rédaction en tant que freelance.