csx-credit-suisse-compte-numerique-analyse
Actualités bancaires

CSX: Credit Suisse lance son offensive numérique

10 septembre 2020 - Benjamin Manz

moneyland.ch, le service comparatif en ligne helvétique indépendant, a analysé la nouvelle offre numérique CSX de Credit Suisse. Parmi les grandes banques, l’établissement est le premier à proposer une offre numérique de base capable de se mesurer avec celles des néo-banques.

De nouvelles banques sur smartphone telles que Revolut, TransferWise et Neon ont fortement gagné en popularité ces dernières années grâce à leurs applications numériques et à leurs conditions avantageuses.

En réponse aux offres proposées par les banques «challenger», la grande banque helvétique lancera à partir de fin octobre 2020 une nouvelle offre numérique. Le service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch a analysé la nouvelle offre appelée CSX.

Résultat: l’offre de base comprenant un compte privé et une carte Debit Mastercard sans frais annuels revient nettement moins cher pour les personnes adultes qui n’utilisent pas d’argent liquide que les offres issues de la concurrence traditionnelle. En outre, diverses fonctions et prestations bancaires sont déjà intégrées dans l’application.

«La nouvelle offre de base numérique pour les adultes va mettre sous pression d’autres banques suisses traditionnelles», anticipe Benjamin Manz, le directeur de moneyland.ch.

Vue d’ensemble de la nouvelle offre CSX

L’offre de base de CSX destinée aux adultes comprend un compte privé gratuit et une Debit Mastercard. Celle-ci se décline en deux variantes: d’une part, il y a la «Basic White Debit Mastercard» sans frais annuels et, d’autre part, la «Premium Black Debit Mastercard» qui, elle, coûte 3,95 francs par mois.

Si l’on utilise la Basic White Debit Mastercard, les retraits d’argent liquide effectués auprès des distributeurs d’argent de Credit Suisse coûtent 2 francs par retrait. Avec la Premium Black Debit Mastercard, les retraits d’argent liquide effectués auprès des propres bancomats de Credit Suisse sont en revanche gratuits.

Lors d’achats réalisés à l’étranger, aucun frais de traitement pour les monnaies étrangères n’est prélevé ; néanmoins, les taux de change usuels de Credit Suisse sont facturés. En matière de trafic des paiements, les conditions habituelles de Credit Suisse s’appliquent. Pour les jeunes clients âgés entre 12 et 25 ans, la grande banque lancera l’offre CSX Young qui inclura une Premium Black Debit Card gratuite.

Les avoirs déposés sont rémunérés avec un taux d’intérêt de 0% par an – tout comme c’est le cas pour la plupart des autres comptes privés proposés par la concurrence. A partir de 100'000 francs, des taux d’intérêt négatifs à hauteur de -0,1% par an sont prélevés. Pour les montants plus élevés, les taux d’intérêts négatifs habituels de Credit Suisse s’appliquent.

moneyland.ch a comparé les nouvelles offres pour adultes sur la base de deux profils avec celles qui sont proposées par la concurrence: le premier sans argent liquide, le deuxième avec utilisation d’espèces.

Comparaison des conditions pour les personnes qui n’utilisent pas d’argent liquide

moneyland.ch a évalué les coûts d’un compte privé comprenant aussi une carte de débit pour un adulte qui n’utilise pas d’argent liquide en les comparant avec ceux de la concurrence. L’utilisateur, qui n’emploie pas d’argent liquide, a en moyenne 10'000 francs sur son compte, il recourt aux services de banque en ligne ou de banque mobile pour le trafic des paiements, il paie toujours avec sa carte de débit et il ne retire pas d’argent en espèces.

Résultat: pour une personne qui n’utilise pas d’argent liquide, la nouvelle offre de Credit Suisse compte parmi les offres les meilleur marché qui existent pour des adultes en Suisse. Sans prendre en compte des taux de change, CSX est, avec la carte de débit de base gratuite, même aussi bon marché pour ce profil que la banque sur smartphone Neon: aucun coût n’est prélevé. En prenant en compte les taux de change, Neon reste toutefois encore un peu meilleur marché grâce aux cours de change plus favorables offerts. La variante avec la carte de débit de Mastercard noire (Premium Black Debit Card) revient à 47,40 francs par année.

Les comptes privés et les cartes de débit d’autres banques suisses traditionnelles reviennent significativement plus cher pour le profil de client évalué. Ainsi, les clients d’UBS paient 151,60 francs par an pour la même prestation, alors que ceux de la Banque cantonale de Zurich doivent débourser 162 francs et ceux de Raiffeisen 168 francs chez Raiffeisen. Il en coûte 155 francs chez PostFinance (Compte privé), respectivement même 239 francs (Compte privé plus). De même, le compte privé traditionnel de Credit Suisse, qui coûte 110 francs par an, revient aussi nettement plus cher.

Comparaison des conditions pour les personnes qui utilisent de l’argent liquide

moneyland.ch a aussi évalué les coûts d’un compte privé incluant une carte de débit pour une personne adulte qui utilise de l’argent liquide et les a comparés avec les offres concurrentes. L’utilisateur qui recourt à l’argent liquide a, en moyenne, 10'000 francs sur son compte, il emploie les services de banque en ligne (banque mobile) pour le trafic des paiements, mais il ne paie que rarement à l’aide d’une carte de débit à l’intérieur du pays et à l’étranger. Il retire souvent de l’argent en espèces dans des bancomats auprès de banques tierces.

Résultat: pour les personnes qui emploient de l’argent liquide, la nouvelle offre de Credit Suisse est un peu moins avantageuse que pour les utilisateurs qui n’utilisent pas d’espèces. Cela s’explique par les coûts supplémentaires facturés lors de retraits d’espèces. Les clients de CSX paient 16,50 francs par an s’ils optent pour la Basic White Debit Mastercard mais 163,90 francs par an s’ils choisissent la Premium Black Debit Mastercard.

Toujours est-il que la nouvelle offre numérique CSX reste encore moins chère, même pour les personnes qui utilisent de l’argent liquide, que celles proposées par les autres banques traditionnelles. Ainsi, les clients de PostFinance paient des coûts annuels de 176 francs (Compte privé plus), respectivement 206 francs (Compte privé), alors qu’ils doivent débourser 218,70 francs par an à la Banque cantonale de Zurich, 231,70 francs chez Raiffeisen ainsi que 234,80 francs chez UBS. Pour ce profil de client, le compte privé traditionnel chez Credit Suisse, qui coûte 250,50 francs par an, est même l’offre la plus onéreuse parmi celles qui ont été comparées.

Pour le profil de client utilisant de l’argent liquide, les banques sur smartphone Neon, avec des coûts annuels de 46 francs, et Zak Plus, avec 96 francs par an, restent encore meilleur marché que CSX.

CSX comparé aux néo-banques

Les cartes proposées par les néo-banques étrangères Revolut et TransferWise restent pour l’utilisation à l’étranger toujours moins chères que la nouvelle offre numérique de Credit Suisse. Cela s’explique par les taux de change plus avantageux qu’elles appliquent. Toutefois, Credit Suisse propose, au contraire de Revolut et TransferWise, un véritable compte privé suisse (c’est pourquoi Revolut et TransferWise n’ont pas été pris en compte dans le tableau de comparaison, étant donné que ces sociétés n’offrent pas de comptes bancaires suisses).

Pour l’offre de base du compte privé suisse incluant une carte de débit, la banque sur smartphone Neon reste pour un utilisateur adulte actuellement encore un peu meilleur marché que la variante de base de CSX. Neon propose des taux de change aussi bon marché que ceux de Revolut et de TransferWise à quoi s’ajoute de surcroît un compte bancaire suisse (via la Banque hypothécaire de Lenzbourg).

Effets sur le marché suisse

Alors que les banques suisses traditionnelles se sont longtemps contentées d’observer les néo-banques, il y a désormais un nombre toujours croissant d’établissements qui se voient contraints de réagir aux offres issues des banques «challengers».

«Avec le lancement d’une offre de base sans frais annuels chez Credit Suisse, la pression sur les autres banques traditionnelles helvétiques augmente encore», estime Benjamin Manz. «Durant les années à venir, nous nous attendons à voir apparaître toute une série de nouvelles offres bancaires numériques en Suisse. De cette manière, il devrait y avoir enfin plus de mouvement sur le marché bancaire helvétique encore un peu lourdaud», anticipe-t-il.

Les offres numériques de Credit Suisse peuvent être encore davantage développées pour d’autres prestations telles que les hypothèques, le pilier 3a, le négoce de titres et la gestion de fortune, des domaines où il existe déjà séparément des offres numériques spécifiques meilleur marché auprès de la concurrence.

Informations supplémentaires:
Comparatif interactif des comptes privés et des cartes de débit
Debit Mastercard en Suisse: questions et réponses

Demandez maintenant gratuitement

Comptes bancaires avantageux

Compte bancaire gratuit

Yuh

  • Pas de frais de compte

  • Partenaire bancaire: Swissquote & Postfinance 

  • CHF 20 de crédit de trading avec le code «YUHMONEYLAND»

Banque numérique suisse

Alpian

  • Compte multi-monnaies avec carte Visa (CHF, EUR, USD, GBP)

  • Cours de devises étrangères avantageux

  • Bonus de bienvenue de 100 CHF

Compte privé en ligne

UBS key4

  • 50 points KeyClub comme cadeau de bienvenue

  • Compte privé en ligne avec carte de débit

Comparaison des paquets bancaires suisses

Trouvez maintenant l'offre bancaire la plus avantageuse

Comparez maintenant
Plateformes de trading

Courtiers avec des frais bas

Courtier en ligne

Saxo Banque Suisse

  • Banque en ligne suisse

  • Prix avantageux

  • Taux d'intérêt élevés sur les comptes

Courtier en ligne

Cornèrtrader

  • Offre numérique

  • Pas de frais de garde pour les actions

  • Recherche et signaux de trading gratuits

Expert Benjamin Manz
Benjamin Manz est le directeur de moneyland.ch et il est expert indépendant des domaines bancaires et financiers.