hanspeter rhyner glkb hypomat

Hanspeter Rhyner: «Les hypothèques auront bientôt une forme totalement numérique»

De quelle manière la numérisation du marché hypothécaire suisse progresse-t-elle? Quelle est l’influence de l’environnement actuel d’intérêts bas? Interview avec Hanspeter Rhyner, CEO de la Banque cantonale de Glaris.

Hanspeter Rhyner fait partie de la direction de la Banque cantonale de Glaris (GLKB) depuis 2009, il y assume la fonction de directeur depuis 2013.

La situation actuelle d’intérêts bas est unique d’un point de vue historique. Comment gérez-vous cela en tant que bailleur d’hypothèques?

Hanspeter Rhyner: l’environnement d’intérêts bas et négatifs des dernières années a contribué à l’éclosion d’un marché hypothécaire prospère. De nombreux clients saisissent la chance offerte par les intérêts bas pour réaliser le rêve d’une propriété individuelle. Du côté des banques, il importe de piloter prudemment la situation actuelle avec une gestion structurelle active du bilan et les risques de modification d’intérêts qui y sont corrélés. 

Quelle procédure recommandez-vous aux personnes intéressées et orientées vers un horizon temporel d’une année, de cinq ou de dix ans?

Le choix de la durée dépend de la préférence du client. S’il désire profiter de l’intérêt le plus bas, alors il choisit une courte durée. S’il désire une sécurité au niveau de la planification, alors il se décide pour des durées les plus longues possibles. Il est souvent recommandé de combiner des tranches courtes avec des tranches plus longues, afin d’atteindre un optimum de flexibilité et de prévisibilité.

Vous proposez désormais des durées allant jusqu’à 20 ans. Pareilles longues durées étaient offertes par le passé avant tout par les assurances. Pour quelles raisons vous êtes-vous décidés à cet élargissement de l’offre?

Avec les durées hypothécaires plus longues, les clients profitent d’une sécurité de planification encore plus élevée – et cela en vaut la peine d’un point de vue financier: avec les durées plus longues, les clients peuvent s’assurer les conditions exceptionnelles pendant plus longtemps. Les taux de succès relatifs aux durées à long terme nous confirment que l’offre récemment mise sur le marché correspond à un besoin de la part des clients.

Une longue durée présente l’inconvénient que je sois longtemps lié au contrat hypothécaire en tant que preneur d’hypothèques. Que se passe-t-il lorsque je désire sortir néanmoins du modèle avant son échéance?

Dans de tels cas de figure, la Banque cantonale de Glaris a introduit une prime de sortie avantageuse et forfaitaire de 1000 francs. Dans le cas d’une vente d’un immobilier avant échéance, le client peut sortir de l’hypothèque en cours contre paiement de cette prime de sortie, indépendamment de la durée restante. Cette offre est à notre connaissance unique en Suisse et permet aux preneurs d’hypothèques de profiter de conditions avantageuses lors d’un risque raisonnable de durées longues.

Vous avez lancé l’hypothèque en ligne Hypomat en 2012. Que pouvez-vous tirer comme conclusions jusqu’à présent?

Depuis le lancement, nous avons pu récolter des connaissances très importantes relatives à l’octroi d’hypothèques en ligne et avons fait des expériences positives dans tous les domaines. Nous fournissons également cette expérience à nos titulaires de licence (la Banque cantonale de Fribourg et la Banque cantonale du Tessin), qui mettent en œuvre avec succès le logiciel de notre hypothèque en ligne.

Le marché hypothécaire en ligne est à la hausse: où voyez-vous les futures parts de marché des hypothèques en ligne suisses par rapport au marché global? Allons-nous bientôt acheter toutes nos hypothèques en ligne?

Vraisemblablement pas selon notre estimation, car les hypothèques en ligne sont adaptées aux clients désirant prendre en main eux-mêmes leurs affaires financières. Une grande partie des clients désirent continuer de profiter du savoir-faire et de l’approche globale d’un conseiller à la clientèle.

La Banque cantonale de Glaris est en tête du peloton en matière de Fintech. Quelles sont selon vous les tendances à venir les plus captivantes dans le domaine des hypothèques en ligne?

L’objectif d’une hypothèque en ligne complète n’est plus si éloigné, comme nous pouvons le révéler. De nombreuses parties impliquées, telles que les registres fonciers, les notaires et les offices des poursuites sont en train de transformer leurs prestations de services sous la forme de solutions numériques. Cette innovation et l’évolution actuelle relative à l’identité numérique rendront bientôt possible la mise à disposition d’opérations bancaires totalement numériques.

Informations complémentaires:
Hypomat (hypothèque en ligne)

Janvier 2017

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.