familien hypothek schweiz

Comparaison des hypothèques famille

Diverses banques et assurances suisses proposent des hypothèques famille. Dans l’article conseil de moneyland.ch qui suit, vous découvrirez ce qu’il faut prendre en compte dans le cas de telles offres bonus famille.

Celui qui désire réaliser le rêve d’acquérir une propriété individuelle en Suisse se voit confronté à des prix immobiliers à la hausse dans les régions d’habitation convoitées. Cette tendance de prix à la hausse s’oppose cependant au faible niveau des intérêts, rendant ainsi l’acquisition d’un crédit ou d’une hypothèque plus attrayante.

Le désir de posséder une propriété individuelle n’est pas seulement de nature purement personnelle, mais également un investissement important dans le futur pour les jeunes familles avec des enfants en bas âge. Certaines banques suisses proposent des hypothèques famille spéciales pour donner suite au rêve d’une famille voulant disposer d’un immobilier propre.

Celles-ci offrent l’avantage d’une réduction d’intérêts. Cette dernière peut s’élever entre 0,2 et 0,5% selon le prestataire. Les prestataires tels que les banques Raiffeisen proposent des réductions d’intérêts par enfant allant jusqu’à 0,5% pour une durée et un montant hypothécaire limités.

Veuillez cependant noter les points importants suivants:

  • Les hypothèques famille sont destinées la plupart du temps uniquement à des familles ayant au minimum un enfant en dessous de 18 ans, ou parfois également en dessous de 20 ans. Pour la majorité des banques, l’enfant doit en outre vivre dans le même ménage que ses parents pour faire l’acquisition d’une hypothèque famille. Citons par exemple comme exceptions les hypothèques de family-net, où la réduction d’intérêts est aussi valable pour les personnes individuelles.
     
  • Veuillez noter que la réduction d’intérêts pour familles est limitée la plupart du temps selon le montant et la durée. Procédez donc dans tous les cas à une analyse à long terme de votre situation financière. Les hypothèques famille ne sont de loin pas toujours la solution la plus avantageuse – les hypothèques sans bonus famille peuvent aussi constituer la meilleure des variantes pour les familles. Comparez toutes les variantes hypothécaires et demandez diverses offres avant de prendre une décision.
     
  • Pour la plupart des banques, la réduction d’intérêts se résume à un bonus de bienvenue – par exemple uniquement durant les trois premières années. Les conditions habituelles sont ensuite applicables. Les critiques considèrent ainsi quelques-unes des hypothèques famille comme des offres alléchantes mais trompeuses.
  • Les réductions d’intérêts ne peuvent généralement pas être combinées à d’autres rabais hypothécaires, comme par exemple des réductions pour hypothèques écologiques.
     
  • La réduction est souvent valable uniquement pour les hypothèques de premier ordre. Dans le cas de certains prestataires, les deuxièmes hypothèques bénéficient pourtant également de bonus d’intérêts.
  • La réduction d’intérêts est souvent valable uniquement pour une partie limitée du montant hypothécaire – par exemple pour un montant hypothécaire de 200’000 francs. Certaines banques telle que la banque Valiant fixent le montant maximum à une valeur un peu plus élevée, par exemple jusqu’à 600’000 francs.
  • L’hypothèque famille acquise doit souvent s’élever à un montant minimal. Des montants de 100’000 à 200’000 francs au minimum en sont la norme.
  • Des hypothèques avec rabais famille sont souvent disponibles uniquement dans le cadre d’hypothèques fixes. Certaines banques proposent également des hypothèques famille variables ou, encore plus rarement, des hypothèques pour familles indexées sur le marché hypothécaire (hypothèques Libor). La plupart des banques offrent en outre uniquement une sélection limitée de durées dans le cas d’hypothèques fixes avec bonus famille. Certaines banques garantissent le rabais famille uniquement pour une certaine durée, le plus fréquemment pour cinq ans dans le cas d’une hypothèque fixe.
  • Les banques cantonales et régionales connaissent fréquemment la limitation suivante: les immobiliers habités doivent se situer dans la région ou le canton concernés où la banque à son siège.
     
  • De nombreuses banques n’acceptent que des objets immobiliers à usage propre comme objets immobiliers pour des hypothèques famille. La famille doit donc résider elle-même dans l’immobilier financé. Certaines banques financent également d’autres objets en plus de la propriété immobilière à usage propre.

Pour plus d'informations:
Comparatif des hypothèques suisses

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.