skimming en suisse conseils

Skimming en Suisse: les conseils pour se prémunir contre le vol de données

Des cas de skimming surviennent encore en Suisse. Apprenez à vous prémunir contre de telles fraudes en lisant le conseil financier suivant de moneyland.ch.

Le skimming est une forme de fraude à la carte bancaire avec laquelle les escrocs manipulent un automate bancaire de sorte à pouvoir accéder aux données du détenteur de la carte.

Le code NIP subtilisé et les données contenues sur la piste magnétique sont ensuite utilisés afin de dérober l’argent de votre compte bancaire. Alors que le pillage de votre compte s’effectue avant tout à l’étranger, le vol de vos données a aussi lieu en Suisse.

Grâce à des innovations technologiques comme les cartes munies d’une puce électronique ou le blocage géographique («geoblocking»), les cas de skimming ont pu être réduits de manière significative en Suisse durant les dernières années. En 2013, près de cinq millions de francs avaient encore été dérobés lors de fraudes réalisées au moyen du skimming.

Grâce aux cartes équipées de la nouvelle technologie à puce, il n’est plus possible de retirer de l’argent au moyen de copies falsifiées de cartes de débit de banques ou de PostFinance. Il existe cependant toujours quelques pays d’Amérique du Nord et du Sud, d’Afrique et d’Asie où les escrocs parviennent encore à soutirer de l’argent au moyen des données volées sur la piste magnétique ou de codes NIP subtilisés.

Etant donné que les retraits d’argent frauduleux s’effectuent généralement à l’étranger, les banques suisses ont introduit des mesures de blocage géographique pour les pays considérés comme étant les plus à risque. Ainsi, la carte bancaire peut être employée pour effectuer des retraits d’argent seulement dans les pays souhaités par le client. Une variante du blocage géographique est de fixer une limite de retrait maximale par pays.

Neuf conseils utiles pour se prémunir contre le skimming:

  • Apprenez par cœur votre code NIP. Gardez ce code pour vous seul et protégez-le. Ne révélez jamais le code à une autre personne.
     
  • Ne conservez pas votre code au côté de votre carte bancaire ou de votre carte de crédit. Au mieux, ne noter jamais ce code par écrit.
     
  • Examinez brièvement le bancomat avant de retirer de l’argent. Evitez d’utiliser l’automate si vous observez des équipements ou claviers suspects et signalez-le.
     
  • Saisissez discrètement le code NIP dans le bancomat, par exemple en plaçant votre main sur le clavier. Cela ne vous sera certes d’aucune aide si des équipements dissimulés ont été placés sur le clavier mais cela vous protégera cependant contre une caméra cachée qui aurait pu être placée à proximité.
     
  • Ne vous laissez jamais distraire par une tierce personne. N’acceptez non plus aucune aide de la part d’inconnus, par exemple si votre carte bancaire a été avalée par l’automate. Une simulation de saisie de la carte peut aussi être une astuce utilisée dans des cas de skimming.
     
  • Les bancomats placés à l’intérieur d’une banque sont en principe plus sûrs que ceux situés à l’extérieur des filiales bancaires. Lorsque c’est possible, utilisez de préférence les automates placés à l’intérieur d’un bâtiment.
     
  • Les nouvelles «smartcards», sans piste magnétique, sont réputées sûres. Aucun cas de fraude de skimming avec la carte V-Pay de Visa n’a été observé jusqu’ici.

Informations complémentaires:
Cartes de crédit en Suisse
Carte de crédit ou carte de débit?

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.