suisse romande tessin primes 2019

En Suisse romande et au Tessin, les primes sont significativement plus élevées

moneyland.ch, le service comparatif en ligne indépendant de Suisse, a analysé l’évolution des primes d’assurance maladie pour 2019 dans les différentes régions linguistiques du pays.

Résultat: les habitants de Suisse romande et du Tessin doivent payer des primes significativement plus élevées qu’en Suisse alémanique. Au cours des dernières années, les primes ont augmenté de manière nettement plus prononcée en Suisse romande qu’en Suisse alémanique.

Pour réaliser cette étude, le service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch a analysé les données pour les différentes régions de primes en Suisse en tenant compte des catégories d’âge, des modèles, des franchises et des caisses maladie et comparé les années 2013, 2018 et 2019.

Les primes d’assurance maladie moyennes ont été calculées pour chaque région linguistique et pour chaque région de primes en fonction des langues principales, soit l’allemand, le français et l’italien, qui y sont parlées.

D’importantes différences de primes selon les régions

En 2019 également, les assurés habitant en Suisse romande et au Tessin devront davantage passer à la caisse. Les caisses maladie justifient ces importantes disparités régionales en raison des différences des coûts de la santé entre les différentes régions de primes.

Alors que les adultes alémaniques (à partir de 26 ans) doivent en moyenne payer 368 francs de primes par mois, ce montant s’élève à 414 francs au Tessin et même à 437 francs par mois en Suisse romande. «Les assurés adultes en Suisse romande devront payer l’an prochain en moyenne environ 825 francs de primes en plus que les Suisses alémaniques», souligne Felix Oeschger, analyste chezmoneyland.ch. «Les Tessinois versent environ 550 francs de primes en plus que les assurés en Suisse alémanique», ajoute-t-il. 

Dans la tranche d’âge des jeunes adultes (entre 19 et 25 ans), la situation est semblable: en Suisse romande, ils doivent payer en moyenne des primes de 330 francs par mois, contre 299 francs au Tessin et 274 francs en Suisse alémanique. L’an prochain, les jeunes adultes habitants en Suisse romande devront donc payer environ 670 francs de plus qu’en Suisse alémanique, alors que ceux qui résident au Tessin verseront environ 300 francs de plus que dans la partie alémanique du pays. S’agissant des primes pour enfants, les assurés en Suisse romande devront payer en tout quelque 200 francs de plus qu’en Suisse alémanique.

Les primes versées dans les cantons romands en comparaison

Genève est, du point de vue des primes d’assurance maladie, le canton de résidence le plus cher de Suisse. En moyenne, les primes d’assurance maladie y atteignent pas moins de 484 francs par mois. D’autres cantons romands comptent aussi parmi les régions les plus chers de Suisse en termes de primes. Ainsi, la prime moyenne pour les adultes dans le canton du Jura s’élève à 432 francs par mois, alors qu’elle atteint 442 francs dans le canton de Neuchâtel. Dans le canton de Vaud, elle se monte à 422 ou à 450 francs par mois en fonction des régions de primes. Les primes pour les jeunes adultes et les enfants varient selon les mêmes caractéristiques géographiques.

Un petit Röstigraben en Valais

Le canton du Valais est particulièrement intéressant pour l’analyse des primes en fonction des frontières culturelles et linguistiques. Dans le canton du Valais, il existe en effet deux régions de primes, la première zone étant majoritairement germanophone, la deuxième étant majoritairement francophone. «Dans la partie francophone du Valais, la prime moyenne pour un adulte s’élève à 357 francs par mois, alors qu’elle n’atteint que 330 francs par mois dans la partie germanophone du canton», illustre Benjamin Manz, le directeur de moneyland.ch. Calculées sur l’ensemble d’une année, les primes d’assurance maladie annuelles coûtent ainsi 325 francs de plus dans la partie francophone du Valais.

Evolution des primes par régions de 2013 à 2019

En 2019, la prime d’assurance maladie moyenne des adultes augmentera de 10 francs par mois en Suisse alémanique, soit une hausse de 2,7%, alors qu’en Suisse romande elle se renchérira de 11 francs par mois (2,6%) et au Tessin de 17 francs (4,2% par mois). Alors que la hausse actuelle des primes ne présente pas de différence spectaculaire sur le plan régional, il en va autrement si l’on effectue une comparaison sur plusieurs années des primes entre 2013 et 2019. 

En Suisse alémanique, un adulte paiera en 2019 une prime mensuelle de 67 francs plus élevée qu’en 2013. Les assurés au Tessin doivent accepter une hausse de 83 francs par mois durant cet intervalle alors que l’écart s’élève même à 92 francs par mois en Suisse romande durant la même période.

En comparaison de 2013, les assurés en Suisse alémanique paieront l’an prochain environ 800 francs de plus sur un an, alors que cette augmentation sera d’environ 995 francs au Tessin et qu’elle atteindra même 1100 francs en Suisse romande. Comparé à la Suisse alémanique, la hausse des primes en valeur absolue durant les six dernières années a été plus élevée de 37% en Suisse romande et de 24% au Tessin.

Informations complémentaires:
Comparatif des primes suisses 

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.