Surassurance

Dans le cadre de l’assurance chose, on parle de surassurance lorsque le montant assuré est supérieur à la valeur d'assurance.

Le terme «surassurance» apparaît plus particulièrement dans le cadre de l'assurance ménage. Evitez une surassurance et, ainsi, des primes inutilement élevées.

Notez que la valeur d'assurance peut changer avec le temps. Ainsi, il est possible qu’il n’y ait pas eu de surassurance lors de la souscription du contrat, mais que ce soit ultérieurement le cas en raison d’une dévaluation de l’inventaire de ménage.

Exemple: la valeur estimée de l’inventaire de ménage se monte à CHF 100‘000, la somme d'assurance est donc de CHF 100’000.

Dû à la vente de certains articles ménagers, la valeur baisse de 25'000 francs et se monte à un peu plus de 75'000 francs après quelques années. Dans ce cas, le preneur d'assurance paie trop de primes, vu qu’il assure une valeur de son inventaire de ménage de 100‘000 francs au lieu de 75‘000 francs.

Le «contraire » de la surassurance est la sous-assurance.

Dans certains cas, on dit qu’un preneur d’assurance est surassuré lorsqu’il a conclu des assurances inutiles ou qu’il dispose de couvertures multiples.

Pour en savoir plus:
Assurances multiples: astuces

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.