swisscom changement abonnements conseils 2018

Changement automatique d’abonnement: des conseils pour les clients de Swisscom

Certains anciens abonnements de téléphonie mobile de Swisscom ne sont plus proposés aux clients existants de l’opérateur. Ces clients sont alors automatiquement redirigés vers des offres actuelles de Swisscom. Ralf Beyeler, l’expert des télécoms de moneyland.ch, a analysé pour vous quelles sont les offres de téléphonie mobile qui sont les plus avantageuses.

Quelques abonnements qui existaient jusqu’à présent - mais qui ne sont plus proposés depuis des années aux nouveaux clients - sont retirés de l’offre de Swisscom, comme l’a rapporté le magazine des consommateurs Espresso de la radio suisse alémanique SRF. Ce sont surtout les abonnements pour les clients n’utilisant pas ou peu l’Internet mobile qui sont concernés.

Les clients concernés sont automatiquement transférés vers les offres actuelles inOne. Dans beaucoup de cas, ce transfert entraîne une hausse massive des prix. Selon Swisscom, le nouvel abonnement est, pour une partie des clients concernés, meilleur marché que le précédent.

Swisscom justifie ce changement automatique entre autres par le fait que ces abonnements sont le plus souvent vieux de plus de dix ans et qu’ils ne correspondent plus aux attentes actuelles. Les clients de Swisscom qui, suite à ce changement, paient davantage qu’auparavant disposent toutefois, au moment de ce transfert, d’un droit particulier leur permettant de résilier leur abonnement.

Les conseils de l’expert des télécoms Ralf Beyeler pour les clients de Swisscom concernés

Sur le principe, il est compréhensible que Swisscom adapte ses anciens abonnements. «Il est toutefois déplaisant que les clients aient été informés dans un délai si court à propos de ces changements», critique Ralf Beyeler, l’expert des télécoms du service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch. Dans le texte qui suit, moneyland.ch présente les alternatives les plus avantageuses pour les abonnements de Swisscom concernés.

Natel Budget (Minutes)

Avec l’abonnement «Natel Budget (minutes)» lancé en 2001 par Swisscom, les clients bénéficiaient d’un avoir mensuel de 15 minutes de conversation pour les appels effectués sur tous les réseaux suisses. Les frais de base mensuels s’élevaient à 15 francs. Cet abonnement était intéressant pour les clients qui appelaient et envoyaient des SMS seulement rarement.

Pour cette catégorie de clients, l’offre prépayée «Aldi Suisse Mobile» revient le moins cher. Les clients doivent compter avec des coûts de 44 francs la première année, soit 4 francs par mois en moyenne.

Quelqu’un qui préfère un abonnement plutôt qu’une offre prépayée s’en sort le moins cher en optant pour l’abonnement «à la carte» de TalkTalk: le tarif de base n’atteint ici que 1,95 franc par mois. Durant la première année, les coûts totaux s’élèvent ainsi à 113,2 francs (pour 15 minutes de conversation et 10 SMS). Pour recevoir les factures par la poste, une taxe supplémentaire de 3 francs par facture s’applique. Tout comme chez Swisscom, les coûts pour effectuer les paiements au guichet sont reportés sur les clients. TalkTalk utilise le réseau de Sunrise.

Les clients qui veulent continuer d’utiliser une offre de Swisscom devraient jeter un coup d’œil à l’offre prépayée «Mobile Plus» de M-Budget et celle à prépaiement de SimplyMobile. Les coûts pour la première année s’élèvent à environ 60 francs, du moins lorsque les clients achètent en plus l’option mycountry, respectivement le paquet de minutes de SimplyMobile.

L’abonnement le meilleur marché de Swisscom est l’abonnement «M-Budget Mobile Mini» proposé au tarif de 19 francs par mois, respectivement de 268 francs durant la première année. Swisscom propose certes ces offres sous les noms de M-Budget et de SimplyMobile mais le partenaire contractuel du client reste Swisscom. Et c’est le réseau de Swisscom qui est utilisé.

Natel swiss liberty

Avec l’abonnement «Natel swiss liberty» lancé en 2005, Swisscom avait alors largement redynamisé le marché. La taxe de base s’élevait à 25 francs par mois. Les appels effectués sur le réseau fixe et sur le réseau mobile de Swisscom coûtaient 50 centimes par heure entamée tandis que ceux réalisés sur des réseaux tiers revenaient à 50 centimes par minutes. «Natel swiss Liberty» était avant tout intéressant pour les clients qui effectuaient beaucoup d’appels téléphoniques et de longue durée.

Pour cette catégorie de clients, l’abonnement «Wingo Fair Flat» est en général le meilleur marché. Il coûte 25 francs par mois. Les clients peuvent, sans frais supplémentaires, effectuer autant d’appels qu’ils le souhaitent sur tous les réseaux suisses. Par rapport à l’ancien abonnement de Swisscom, le client s’en sort nettement moins cher étant donné qu’aucun frais supplémentaire n’est prélevé.

Natel basic liberty

Swisscom a lancé l’abonnement «Natel basic liberty» en 2005. Les frais de base s’élevaient à 12 francs par mois. Les appels sur le réseau fixe et sur le réseau mobile de Swisscom coûtaient 70 centimes par minute entamée tandis que ceux effectués sur des réseaux tiers revenaient à 60 centimes par minute.

L’offre «Natel basic liberty» de Swisscom était intéressante pour les gens qui téléphonent peu fréquemment et qui préféraient un abonnement avec une faible taxe de base.

Pour cette catégorie de clients, une offre prépayée est en général également ce qui revient le moins cher. S’agissant des abonnements, l’offre «à la carte» de TalkTalk est celle qui revient le moins cher. Les frais de base s’élèvent à 1,95 franc par mois. Pour les factures envoyées par la Poste, il faut s’acquitter d’une taxe de 3 francs. Les paiements effectués au guichet postal sont, comme chez Swisscom, facturés en plus.

L’abonnement le meilleur marché de Swisscom pour les utilisateurs peu fréquents est le «M-Budget Mobile Mini». Swisscom commercialise certes cet abonnement sous la marque M-Budget. Le partenaire contractuel du client est toutefois aussi Swisscom même dans le cas de M-Budget. Le réseau de téléphonie mobile utilisé est également celui de Swisscom.

Natel liberty primo

En 2011, Swisscom a lancé «Natel liberty primo». Pour une taxe de base de 29 francs, les clients bénéficiaient d’un volume de données de 250 Mo. Pour les appels effectués sur les raccordements au réseau fixe de Swisscom et sur le réseau mobile de l’opérateur historique, les clients payaient 70 centimes par heure entamée alors qu’il leur fallait débourser 90 centimes par heure commencée pour les appels effectués vers tous les autres réseaux.

Beaucoup de clients qui avaient cet abonnement devraient s’en sortir au meilleur tarif en utilisant l’offre «Prepaid budget 10» de Sunrise. Pour 10 francs par mois, les clients peuvent effectuer 30 appels, envoyer 30 SMS et transmettre 200 Mo de données. En fonction du comportement d’utilisation, d’autres offres à prépaiement de SimplyMobile, de M-Budget ou de Yallo peuvent aussi s’avérer intéressantes.

Chez Swisscom, l’abonnement le meilleur marché pour cette catégorie de clients devrait être le «M-Budget Mobile Mini». Il entraîne des coûts de 268 francs durant la première année.

Comparer individuellement

Etant donné qu’en fonction de votre comportement d’utilisateur, une autre offre peut se révéler être la moins chère, il vaut la peine d’effectuer une comparaison individuelle. Sur moneyland.ch, vous pouvez comparer de manière indépendante et sans frais toutes les offres actuelles de téléphonie mobile.

Informations complémentaires:
Abonnements mobiles: comparatif

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.