compte de libre passage couts

Que coûte un compte de libre passage?

La rédaction de moneyland.ch vous informe à propos de l’ensemble des coûts liés aux comptes de libre passage.

Les taux d’intérêt, qui peuvent beaucoup varier d’un fournisseur à un autre, figurent parmi les critères les plus importants à prendre en compte lors du choix d’un compte de libre passage. Il vaut toutefois aussi la peine de jeter un coup d’œil aux coûts liés à de tels comptes.

Un compte de libre passage n’est pas toujours exempt de frais

On suppose généralement qu’un compte de libre passage est gratuit. Une analyse plus précise démontre toutefois que la résiliation d’un compte de libre passage a un prix chez beaucoup de banques et d’assurances.

Même la seule gestion ordinaire d’un compte de libre passage n’est pas exempte de frais chez tous les prestataires.

Une résiliation anticipée coûte

La résiliation anticipée d’un compte de libre passage engendre des coûts chez beaucoup de prestataires. Des frais peuvent être prélevés pour les motifs suivants de résiliation anticipée: changement de prestataire, décès, retrait d’une rente d’invalidité, exercice d’une activité indépendante, acquisition ou construction d’un logement destiné à son propre usage en Suisse ou à l’étranger, amortissement d’hypothèques en Suisse ou à l’étranger, départ définit à l’étranger ou divorce.

D’importantes différences de coûts

Les coûts varient beaucoup d’un prestataire à un autre ainsi qu’en fonction des raisons évoquées pour la résiliation. L’analyse détaillée de ces frais peut être consultée sur la page qui présente les résultats du comparatif suisse des comptes de libre passage de moneyland.ch.

Quelques sociétés gérant des comptes de libre passage n’exigent des frais que si l’argent est transféré chez un prestataire tiers. D’autres fournisseurs le font seulement si le client ne recourt à aucun service auprès de la banque après la clôture de son compte.

Certaines banques ou assurances prélèvent des frais de clôture uniquement si le compte est résilié moins d’un an après son ouverture. Dans ce cas, la fondation Revor demande des frais de 25 francs.

Des frais supplémentaires pour les propriétés d’habitation

Des coûts additionnels lors de la clôture d’un compte sont fréquemment exigés dans le contexte de l’acquisition d’une propriété d’habitation destinée à son propre usage. Les banques parlent dans ce cas d’encouragement à la propriété du logement (EPL).

Lorsque de l’argent issu d’un compte de libre passage est utilisé pour acquérir un logement ou pour le financement d’hypothèques en Suisse, beaucoup de banques et d’assurances exigent des frais de traitement de dossier situés entre 200 et 400 francs. S’y ajoute parfois des coûts liés à l’inscription au registre foncier. En cas d’acquisition d’un logement à l’étranger, des frais supplémentaires peuvent en outre être exigés.

Les comptes de libre passage des fondations de prévoyance Rendita sont exempts de coûts, à l’exception de frais administratifs de 400 francs exigés dans le cadre de l’encouragement à la propriété du logement. La fondation Revor prélève aussi des frais de traitement du dossier de 400 francs (y compris l’inscription au registre foncier).

Par ailleurs, chez certaines banques, le retrait du capital de libre passage est exempt de frais à condition que le client ait choisi une hypothèque proposée par l’établissement.

Une résiliation ordinaire n’est pas toujours gratuite

Même la résiliation ordinaire d’un compte de libre passage – par exemple, si le bénéficiaire rejoint une caisse de pension après une pause professionnelle – engendre des frais chez certains prestataires. Chez certaines banques ou assurances, ce sont parfois 20, 25, 30, 50 voire même 100 francs qui sont prélevés. Et d’autres frais peuvent aussi être exigés pour l’obtention d’extraits de compte en cours d’année ou pour la recherche d’adresses.

Y a-t-il encore des prestataires gratuits?

Depuis quelque temps, il n’existe malheureusement plus de comptes de libre passage qui sont entièrement gratuits ou complètement exempts de frais. Selon la manière avec laquelle un compte est résilié, un compte de libre passage peut toutefois continuer d’être gratuit pour le client.

Informations complémentaires:
Comptes de libre passage: comparatif
Comptes du pilier 3a: comparatif

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.