couts du trading en ligne suisse

Coûts du trading en ligne

Dans le trading en ligne, il existe un certain nombre de frais établis et cachés qui varient considérablement d’un fournisseur à l’autre.

Les catégories de frais les plus importantes sont énumérées ci-dessous. Il y a des fournisseurs qui renoncent à facturer aux clients certains frais, comme par exemple les taxes boursières. Ce qui compte finalement, tant pour les investisseurs que pour les courtiers en ligne, ce sont les frais totaux, qui sont affichés dans le comparatif de trading.

Droits de garde

Les droits de garde sont facturés à l’investisseur pour la gestion ou la garde des titres. En Suisse, les droits de garde sont un service soumis à la TVA. La plupart des banques facturent des droits de garde.

Les droits de garde peuvent varier en fonction de la catégorie de titres, du montant et du pays de provenance du titre ou du nombre d’éléments dans le portefeuille. Certains prestataires ont des droits de garde très bas tandis que chez d’autres ils sont très élevés (p. ex. Swissquote ou Strateo).

Tarifs des positions

Les tarifs des positions font partie des droits de garde et sont facturés à l’investisseur par position. Par «position» on entend généralement une catégorie de titres ou un titre de valeur mobilière («Valor», par exemple des actions Apple) dans un délai déterminé - quel que soit le nombre de titres individuels. Credit Suisse, par exemple, facture un tarif minimum par position par mois, tandis que la Banque Cler a un tarif minimum par position par an.

Frais de courtage

Les frais de courtage sont des frais de transaction facturés à l’investisseur par transaction («trade»). Les frais de courtage varient d’un fournisseur à l’autre en fonction du montant, de la catégorie ou du pays de provenance des titres. Il existe des modèles avec des montants minimum et maximum par transaction. Chez certains prestataires, les frais de courtage incluent les taxes boursières externes. L’application d’un tarif forfaitaire pour les frais de courtage n’est que peu répandu en Suisse (Banque Migros, par exemple). Swissquote propose différents tarifs forfaitaires, les «Trader-Packages», avec des durées différentes et qui doivent être payés à l’avance. Des rabais, par exemple pour les transactions en ligne, sont également courants chez divers fournisseurs.

Droit de timbre fédéral de négociation

Le droit de timbre fédéral de négociation est un droit de timbre perçu par la Confédération sur les achats et les ventes de titres. Il s’élève à 0,075% pour les titres suisses et à 0,15% pour les titres étrangers. Le droit de négociation est facturé au client par tous les prestataires de trading en ligne en Suisse et n’est généralement pas compris dans les frais de courtage. Le droit de négociation représente la part la plus importante des frais de transaction externes et dépasse de loin les taxes boursières.

Taxes boursières

Chaque place financière facture au prestataire de trading en ligne une multitude de taxes différentes qui sont habituellement répercutés sur le client sous la forme d’un montant forfaitaire uniforme.

Généralement, les taxes boursières ne représentent toutefois qu’une part infime du droit de timbre fédéral de négociation. Un montant forfaitaire est certainement judicieux, vu que les taxes boursières sont continuellement exposées à des variations et dépendent souvent de nombreux facteurs. À la Bourse suisse (SIX), par exemple, il existe pour les prestataires de trading en ligne différents tarifs, qui varient en fonction de leur «niveau d’engagement», du type d’ordre (ordres poster ou aggressor), de la catégorie ou du montant des titres (taxe ad valorem).

Frais de tenue de compte

Certains prestataires de trading en ligne facturent des frais supplémentaires pour la tenue de compte. Dans le comparatif de trading sur moneyland.ch, ces derniers sont affichés séparément dans la ventilation des frais.

Les frais de conversion monétaire

Des frais de conversion monétaire sont exigibles à l’achat et à la vente de titres libellés en devises étrangères. Selon le taux de change (écart) de la banque, ils peuvent être très élevés.

Informations plus détaillées:
Comparatif des courtiers en ligne

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.