kredit kosten schweiz

Crédits en Suisse: à combien s’élèvent les coûts?

Selon la banque, les crédits suisses se différencient considérablement entre eux par rapport aux coûts et aux conditions. Un comparatif en vaut la peine.

La loi sur le crédit à la consommation fixe les coûts maximaux pour un crédit. Actuellement, les prestataires ont le droit d’exiger au maximum un taux d’intérêt annuel effectif de 10 pour cent pour les crédits privés et 12 pour cent pour les paiements partiels avec cartes de crédit.

Dans le cas de cartes de crédit, le maximum de coûts possible juridiquement est épuisé par de nombreux prestataires. Les paiements partiels avec cartes de crédit ne sont donc généralement pas à recommander. Même les crédits privés suisses sont souvent plus avantageux.

Comparatif des intérêts de crédit

Les intérêts de crédit suisses varient entre un minimum de 4,9% et un maximum de 10%. Les coûts globaux d’un crédit se calculent à l’aide de cet intérêt annuel effectif, de la durée et du montant du crédit.

A cette fin, cette même formule est utilisée en arrière-plan par toutes les enterprises de crédits suisses; elle est également utilisée dans le comparatif indépendant de crédits de moneyland.ch. Vous pouvez voir sur la page des résultats du comparatif les coûts exacts comme résultats du calcul pour chaque offre.

Différences de coûts de crédits

La meilleure façon de montrer les grandes différences est de faire appel à quelques exemples de coûts. Un crédit de 15'000 francs et pour une durée de 24 mois coûte au total 914,40 francs chez le prestataire le plus avantageux, avec un taux d’intérêt de 5,9%. Après expiration de la durée, il doit donc avoir remboursé au total 15 914,40 francs à l’entreprise de crédit.

Dans le cas de la variante la plus onéreuse de 10%, le crédit coûte au contraire 1540,80 francs pour le même montant et la même durée. Cela représente une différence de coûts notable de plus de 600 francs.

Un comparatif de crédits en vaut la peine

Un comparatif est à recommander dans tous les cas avant d’obtenir un crédit. A cela s’ajoute l’élément complexe suivant: tous les consommateurs ne reçoivent pas le crédit le plus avantageux. La règle d’or suivante a lieu: plus le crédit est avantageux, plus la solvabilité du preneur de crédit doit être préférable.

Les critères pour les crédits plus avantageux sont pour la plupart plus stricts. Quelques critères nécessaires sont directement pris en compte dans le comparatif de crédits de moneyland.ch. Seules les offres apparaissent sur la page de résultats pour lesquelles les critères indiqués par l’utilisateur sont remplis.

Attention aux longues durées

Vous devriez si possible toujours éviter des longues durées. La raison en est simple: le crédit devient d’autant plus cher que la durée se prolonge.

Un exemple peut expliciter cette situation: un crédit d’un montant de 20 000 francs avec un taux d’intérêt effectif de 7,9% coûte environ 836 francs pour une durée de 12 mois. Cela correspond à environ 4,2% du montant du crédit.

Pour une durée de 24 mois, le même crédit coûte près de 1628 francs ou approximativement 8,14% de la somme du crédit. Cela correspond à près du double ou à une différence de plus de 790 francs!

Celui qui se décide à une durée de 36 mois doit puiser encore plus profondément dans son porte-monnaie. Des taxes salées de 2439 francs sont facturées au total au consommateur. Cela correspond à plus de 12% du montant du crédit.

Pour plus d'information:
Comparatif de crédit bancaire
Crédit bancaire: conseils

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.