dividendes en nature comparaison suisse

Les dividendes en nature sous la loupe: qu’y a-t-il à obtenir lors des assemblées générales en Suisse?

Que proposent les sociétés anonymes suisses à leurs actionnaires en plus des gains de cours et des dividendes? moneyland.ch a passé en revue les entreprises cotées en bourse.

Les assemblées générales traitent généralement de sujets plutôt arides. Dès lors, certaines firmes suisses essaient de fidéliser leurs actionnaires en leur proposant un programme attrayant et en leur offrant des dividendes en nature.

Les agréments proposés ne doivent toutefois pas être trop nombreux. Sinon, il y a un risque que les entreprises attirent avant tout des chasseurs de bonnes affaires ou des perturbateurs. Il suffit en effet d’acquérir une action pour pouvoir prendre part à une assemblée.

De fait, certains investisseurs suisses – le plus souvent des retraités – se déplacent d’une assemblée à une autre à travers le pays. Les AG les plus appréciées sont celles qui, en plus de proposer quelque chose de bon à manger, offrent aussi des cadeaux sous la forme de dividendes en nature. Dans certains cas, les participants qui ne possèdent pas d’abonnement général ne doivent pas même payer eux-mêmes le déplacement. Ainsi, la Banque Cantonale de Thurgovie, Valiant et la Banque Cantonale des Grisons paient, dans la limite du rayon de leur activité, le trajet des participants jusqu’à l’assemblée générale.

Mais que reçoit-on véritablement lors des assemblées générales en Suisse? moneyland.ch a effectué une enquête auprès des sociétés cotées en bourse inclues dans l’indice SPI.

La «grande bouffe» lors des assemblées générales

Toutes les entreprises interrogées proposent un ravitaillement gratuit lors de leur AG. Si certaines firmes se limitent à offrir un apéritif gratuit, d’autres entreprises réjouissent leurs actionnaires avec un repas copieux.

Un apéritif est notamment offert par des entreprises suisses comme APG SGA, Dormakaba, Edisun Power, Inficon, Leonteq, Schatter Industries, Swissquote et Valiant.

D’autres sociétés vont un peu plus loin en choyant leurs actionnaires avec ce que l’on nomme un «apéro riche» en Suisse alémanique, à savoir un apéritif particulièrement copieux. C’est le cas chez Tamedia, Allreal (avec un choix de gâteaux), Autoneum (collation), Bâloise, la Banque Cantonale de Bâle, la Banque Cantonale de Berne, la Banque Cantonale de Genève, Goldbach, Investis, la Liechtensteinische Landesbank (assiette gourmet), Mobilezone, Mobimo, Phoenix Mecano, Schaffner, Swiss Life (wienerli, salade de pommes de terre, petits pains garnis, petits gâteaux aux épinards et au fromage ainsi que des petits desserts), Varia US Properties et Warteck Invest (dessert, vin et bière).

En Suisse, le terme d’«apéro riche» ne peut pas toujours être clairement distingué de celui de «buffet». Un tel buffet est offert aux actionnaires des sociétés suivantes : la Banque Cantonale du Valais, Carlo Gavazzi, Cembra Money Bank, Conzzeta, l’Aéroport de Zurich (Flughafen Zürich), Julius Baer, Komax, Panalpina Welttra, la BNS (collation), la Banque Cantonale de Saint-Gall (avec des spécialités régionales), Sulzer (buffet chaud), Swisscom, Vaudoise, Zehnder Group, Adecco (buffet avec entrée, plat principal et dessert), Arbonia (saucisse à rôtir de l’Olma avec salade de pommes de terre et buffet de desserts).

Des repas à plusieurs services

Un déjeûner ou un dîner est même servi aux actionnaires de quelques entreprises suisses. C’est le cas dans les entreprises suivantes: Banque Cler (menu à trois plats), Bank Linth (menu à trois plats avec soupe, saucisse de veau glaronnaise avec sauce aux oignons, salade de pommes de terre et pruneaux ainsi qu’un dessert), la Banque Cantonale de Bâle-Campagne, Burkhalter (menu à deux plats), Coltene (dîner simple), Emmi, EMS-Chemie, Georg Fischer (menu à trois plats et vin), la Banque Cantonale des Grisons (entrée, plat principal, dessert, vin des Grisons), Hypothekarbank Lenzburg (menu à trois plats), KTM Industries, la Banque Cantonale de Lucerne, Meyer Burger (repas de midi), Rieter, SFS Group, la Banque Cantonale de Thurgovie et la VP Bank (repas à trois plats).

Afin d’éviter que des actionnaires ronflent durant les présentations, les participants ne sont invités à s’attabler qu’à la fin de l’assemblée générale. La Bank Linth met à disposition de ses actionnaires son propre lounge qu’après le travail effectué et un dernier verre bien mérité.

Des attentions pour les actionnaires

Certaines sociétés ont aussi réussi à se faire un nom auprès des actionnaires grâce à des cadeaux populaires. Parmi les plus prisés figurent les voyages gratuits proposés par des sociétés de remontées mécaniques suisses, la valise de chocolats offerte par Lindt & Sprüngli (qui ne peut être obtenue que lors de l’AG), le pyjama gratuit de Calida, le livre-cadeau de la NZZ ainsi que des bons pour des bains ou des hôtels.

Toutefois, la majorité des entreprises cotées interrogées n’offrent, excepté de la nourriture, pas d’autres cadeaux à leurs actionnaires, ce qui ne manquera pas de décevoir certains chasseurs de bonnes affaires.

Malgré tout, la Banque Cantonale des Grisons, Mobilezone et la Banque Cantonale de Bâle offrent des petits présents à emporter à leurs actionnaires. Georg Fischer remet aux actionnaires présents une spécialité schaffousoise, Allreal une boîte de pralinés, tandis que  Hypothekarbank Lenzburg leur propose des bons d’achat pour l’alimentation, des pralinés ou des cigarres pour une valeur de 85 francs. De son côté, Tamedia offre un rabais de 50% sur l’abonnement annuel de Finanz und Wirtschaft.

De leur côté, Swisscom et la Banque Cantonale de Genève organisent des concours pour les actionnaires qui prennent part lors de leur assemblée. Cembra Money Bank propose une séance photo avec l’ambassadrice du moment de la marque, à savoir Christa Rigozzi actuellement.

Attention: chez presque toutes les sociétés passées en revue, les actionnaires ne reçoivent un cadeau que s’ils prennent eux-mêmes part à l’assemblée générale. Souvent, il n’est remis qu’à la fin de la manifestation afin d’éviter un départ prématuré des participants. Les actionnaires de Swisscom reçoivent aussi un cadeau d’adieu s’ils restent jusqu’à la fin de l’assemblée.

Du pain et des jeux

L’assemblée générale est une affaire sérieuse pour la plupart des firmes suisses. Beaucoup de sociétés essaient d’égayer quelque peu des présentations plutôt austères. Il est frappant de constater que les banques suisses sont nombreuses à proposer des divertissements supplémentaires, peut-être justement parce que les rapports annuels de ces établissements sont plutôt arides.

Un divertissement musical est notamment proposé lors des assemblées générales d’entreprises comme Autoneum, la Banque Cantonale de Berne, la Liechtensteinische Landesbank, Emmi, l’Aéroport de Zurich, Rieter, Sulzer ou encore la Banque Cantonale de Thurgovie.

D’autres firmes attirent les actionnaires grâce à des performances d’artistes. C’est le cas chez des établissements comme la Banque Cantonale de Genève, la Banque Cantonale de Bâle, la Banque Cantonale de Saint-Gall, Hypothekarbank Lenzburg et VP Bank.

Pour plus d'informations:
Dividende en nature: définition
Dividende: définition
Bourse en ligne: comparatif
Assemblées des actionnaires

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.