Quelles sont les bases de calcul du comparatif de paquets bancaires?

Les calculs se basent sur des algorithmes complexes de moneyland.ch spécifiques à l’émetteur et sur les données et les hypothèses suivantes:

  • Une garantie d’indépendance a lieu.
  • Vous trouvez la définition des profils de comptes privés ici.
  • Sont indiqués uniquement des produits de paquets (bundles), et non des produits individuels. Il se peut que la conclusion de produits individuels soit meilleur marché auprès d’une banque que la conclusion d’un paquet bancaire (ces produits individuels ne sont pas indiqués dans le comparatif de paquets). Un comparatif des produits individuels via les comparatifs individuels sur moneyland.ch peut ainsi en valoir par ailleurs la peine.
  • Dans le cas de certains paquets bancaires, les cartes de crédit et/ou les produits de pilier 3a ne sont pas compris dans l’offre de paquet. Dans ce cas, ceux-ci ont été additionnés comme produits individuels de la banque.
  • Pour les jeunes, des cartes prepaid sont comparées au lieu de cartes de crédit.
  • Tous les coûts dus sont calculés dans les domaines compte privé et cartes de débit (Maestro) ainsi que cartes de crédit.
  • Des frais externes supplémentaires sont dus pour tous les prestataires, par exemple dans le cas de paiements complexes ou lors de retraits en espèces à l’étranger selon la banque.
  • Tous les intérêts composés sont pris en compte dans les domaines compte privé, compte d’épargne et compte de pilier 3a, y compris les intérêts spéciaux dépendants de l’exercice et du montant.
  • Indication des coûts déduits des intérêts et des rabais: le résultat peut être également négatif si le bénéfice des intérêts et des rabais dépasse les coûts.
  • Taxes annuelles de compte, de carte de crédit et de paquet global: diverses taxes sont prises en compte pour la première année et les années qui suivent, y compris les frais uniques.
  • Programmes de bonus et rabais: des rabais dépendants du chiffre d’affaires et des transactions sont pris en compte dans le cadre de diverses prestations de services, tels des comptes ou des cartes de crédit ainsi que des paiements de cashback le cas échéant.
  • Rabais dépendants du chiffre d’affaires (la plupart du temps pour l’année qui suit): des rabais en plusieurs étapes relatifs au chiffre d’affaires sont également pris en compte.
  • Achats à l’étranger et transactions de devises étrangères: les frais d’administration sont pris en compte pour les achats et les retraits en espèces en devises étrangères.
  • Retraits en espèces (cartes de crédit et de débit): les frais pour le retrait en espèces aux automates d’une autre banque sont pris en compte en Suisse et à l’étranger.
  • Frais de conversion de devises en EUR et en CHF (cartes de crédit): différence respective par rapport au cours interbancaire à des dates de référence. Etant donné la variation quotidienne des cours, des écarts au niveau des coûts indiqués sont probables par rapport aux coûts effectifs. Hypothèse: nous considérons les CHF comme devise dans le cas de cartes disponibles en plusieurs devises. Les frais de conversion de devises pourraient être économisés avec des cartes et des comptes correspondants en EUR.
  • Compte privé et trafic de paiements: taxes uniques, tels les frais d’ouverture et de clôture, les frais de gestion de compte (selon votre désir, gestion de compte en ligne également possible), relevés de compte envoyés par la poste ou sous forme électronique, frais annuels de cartes Maestro, paiements entrants et sortants en Suisse et à l’étranger (en euro et autres devises).
  • Hypothèse: tous les paiements sont effectués si possible en ligne; les prix pour les paiements hors ligne peuvent être considérablement plus chers.
  • Pour les frais de gestion de compte et les relevés mensuels, les conditions hors ligne sont calculées si l’utilisateur ne choisit pas la sélection online banking.
  • Pour les utilisateurs sans online banking exclusif: les frais sont respectivement additionnés pour 12 relevés mensuels par année envoyés par la poste avec frais de port compris, si de tels coûts ont lieu.
  • Les frais d’ouverture et de clôture éventuels sont additionnés en une fois aux coûts globaux, indépendamment du nombre d’années.
  • Le calcul est effectué avec des cartes alternatives pour les transactions correspondantes (par exemple PostFinance avec Travel Cash Card et Card Direct) si le prestataire ne met pas de carte Maestro à disposition.
  • Coûts de virement SEPA: les coûts sont additionnés pour une méthode de paiement alternative en EUR si les paiements SEPA sont impossibles.
  • Coûts de virement hors SEPA: ceux-ci peuvent varier selon le pays, la devise et le montant. moneyland.ch calcule avec la variante standard d’un partage de frais (SHA).
  • Les coûts sont respectivement arrondis à deux chiffres après la virgule.
  • Les évaluations de prestations ne reflètent pas la qualité des prestations de services, mais l’éventail correspondant des prestations.
  • Satisfaction de la clientèle sur la base de divers sondages. moneyland.ch effectuera à l’avenir des sondages approfondis, les résultats pouvant varier de manière correspondante.

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.