Négoce passif

La notion de négoce passif est utilisée par opposition au terme négoce actif. On parle aussi d'investissement passif, de placement passif ou de trading passif. Le terme peut se référer à deux dimensions: la fréquence des transactions et la méthodologie d'investissement.

La fréquence: les traders passifs sont ceux qui n’achètent et ne vendent que rarement des titres. Au contraire des investisseurs actifs, qui négocient fréquemment.

La méthodologie d'investissement: les investisseurs passifs poursuivent souvent une stratégie «buy-and-hold»: ils achètent des actions, des EFTs ou d’autres instruments de placement dans l'intention de les garder pendant une plus longue période.

Derrière une stratégie passive se cache parfois la conviction de ne pas pouvoir battre le marché à long terme. En fait, de nombreuses études ont démontré que, sur le long terme, les méthodes passives sont plus avantageuses que les stratégies actives.

C'est pourquoi de nombreux investisseurs passifs optent pour des instruments de placement passifs, tels que les fonds indiciels ou les ETFs, qui reflètent le marché souhaité de la manière la plus économique possible.

Pour plus d’informations:
Acheter des ETFs bon marché

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.