postfinance nouvelles taxes dans le e trading

PostFinance: Nouvelles taxes dans le e-trading

Le géant bancaire suisse PostFinance lance une nouvelle offre de trading en ligne. Sa nouvelle plateforme a été développée par Swissquote. Les nouveaux frais sont entrés en vigueur le 1er juillet 2016 pour le trading en ligne, respectivement le 1er janvier 2017 pour le dépôt.

Nouveaux frais minimaux de PostFinance

Jusqu’à aujourd’hui, le dépôt de titres était gratuit chez PostFinance. Une taxe minimale de 90 francs par an (TVA incl.) est introduite avec effet au 1er janvier 2017. Prélevée au début de l’année, elle sert en même temps d'avoir pour les frais de transaction ( «courtage» pour l’achat et la vente de titres).

Si vous réalisez chaque année des transactions pour des courtages d’au moins 90 francs par an, vous ne payez aucun frais de dépôt, respectivement vous pouvez intégralement déduire l’avoir. Si vous n'achetez ni ne vendez aucun titre, vous devrez néanmoins vous acquitter d’une taxe de 90 francs par an.

Rabais de quantité pour les gros traders

Les frais de transaction pour les montants de transaction très élevés ont été récemment revus à la baisse. Ainsi, les traders paient un montant de 350 francs au maximum pour une transaction à la bourse suisse SIX (au maximum 500 francs jusqu’ici).

PostFinance a également introduit un rabais de quantité de 10% (dès 10 transactions par an), respectivement 20% (dès 20 transactions par an), ce qui se révèlera quelque peu avantageux pour les gros traders.

«En même temps, le rabais de quantité de PostFinance incite les investisseuses et les investisseurs à négocier plus souvent, ce qui peut se révéler délicat du point de vue du simple consommateur» affirme Felix Oeschger, analyste chez moneyland.ch. «Une stratégie passive est souvent plus raisonnable».

Majoration de prix pour les traders occasionnels

En résumé, de nombreux clients traders avaient jusqu’ici un compte de dépôt de titres chez PostFinance en raison de sa gratuité. Cet avantage disparaît. Pour les clients passifs qui négocient rarement, la gestion des titres chez PostFinance coûtera dès 2017 jusqu’à 90 francs de plus. Certains clients pourraient bien opter pour la concurrence.

Pour les gros traders en revanche, le rabais de quantité en vigueur dès le 1er juillet 2016 rend l’offre d’e-trading de PostFinance un peu plus avantageuse. «Mais cette nouvelle offre n’est pas très intéressante pour les traders qui négocient beaucoup», analyse Benjamin Manz, directeur de moneyland.ch. «Elle est encore bien plus chère que les brokers en ligne les plus avantageux».

Grande différence de frais

moneyland.ch a déjà intégrés les nouveaux frais de trading de PostFinance dans son comparatif de trading interactif qui vous permet de comparer gratuitement et en toute indépendance les frais de dépôt et les coûts de négociation des actions, obligations, ETF et produits structurés. Vous pouvez aussi affiner votre profil. «Une comparaison en vaut la peine car les frais varient beaucoup selon les banques. Pour les gros traders, la différence peut s'élever à plusieurs milliers de francs par an», affirme Benjamin Manz.

Pour plus d'informations:
Comparatif de trading en ligne
PostFinance e-trading

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.