tobias egli salaire plus eleve meilleurs conseils

Un salaire plus élevé? Les meilleurs conseils de l’expert

moneyland.ch s’est entretenu avec l’expert en salaires Tobias Egli à propos des facteurs salariaux les plus importants en Suisse. Il livre ses meilleurs conseils au sujet des rémunérations.

Tobias Egli est expert en salaires, spécialiste du marketing en ligne et fondateur du portail sur Internet Lohncheck.

Monsieur Egli, quels sont les facteurs salariaux les plus importants en Suisse?

Tobias Egli: Le facteur salarial le plus important est la productivité, soit le chiffre d’affaires par collaborateur. Quant aux facteurs les plus importants pour évaluer la productivité, ils sont à leur tour constitués par la branche et la fonction exercée.

En outre, les salaires dépendent fortement de l’offre de personnel existant sur le marché du travail. Plus il est difficile pour un employeur de trouver des personnes qui disposent du profil professionnel souhaité, plus la rémunération pourra être potentiellement élevée.

Quelle formation me permettra de gagner le meilleur salaire?

Avec une formation obtenue auprès d’une haute école ou d’une haute école spécialisée – soit une formation tertiaire -, vous pourrez en tant qu’employé suisse gagner le salaire le plus élevé. Toutefois, c’est seulement le cas si vous parvenez à accéder à un poste mieux rémunéré grâce à la formation dont vous disposez.

A supposer que deux candidats disposent de formations différentes – mais qui ont les mêmes qualifications au demeurant – postulent pour un poste identique, la différence de salaire ne sera que marginale.

Autre point intéressant à mentionner: sur le plan salarial, une formation obtenue auprès d’une université suisse ne se distingue pas significativement de celle obtenue effectuée auprès d’une haute école.

A quel point une spécialisation est-elle déterminante pour le salaire?

Les spécialistes gagnent en moyenne jusqu’à 1500 francs par mois de plus que les employés non spécialisés. Cette spécialisation résulte toutefois aussi souvent des formations complémentaires effectuées, ce qui signifie que les facteurs liés à la formation et à la spécialisation sont étroitement liés entre eux.

Comment se distinguent les différentes branches sur le plan salarial en Suisse?

La branche est un facteur salarial essentiel. Dans une branche disposant d’une productivité élevée – le secteur bancaire, par exemple -, un employé gagnera, en exerçant une fonction identique, davantage que s’il était actif dans une branche où la productivité est plus faible, comme l’hôtellerie par exemple.

Les critères de sélection pour pouvoir travailler dans les branches qui ont une productivité élevée sont toutefois en général aussi beaucoup plus stricts que ceux exigés dans les secteurs d’activité avec une productivité plus modeste. Si vous êtes directeur du marketing d’un hôtel, il ne faut pas espérer pouvoir nécessairement occuper une fonction similaire auprès d’une banque.

Le nombre de collaborateurs d’une entreprise a-t-il aussi une influence sur le niveau des salaires?

Oui. Les plus grandes entreprises, grâce à la position plus forte qu’elles occupent sur le marché, ont aussi une productivité plus élevée. C’est pourquoi une firme de plus grande taille peut aussi verser des plus hauts salaires.

Négocier son salaire est une tâche désagréable. A quels aspects faut-il être attentif?

Une bonne préparation est essentielle. Il faut que vous apportiez de bons arguments dans la discussion et que vous soyez capable d’effectuer votre autopromotion.

L’argument le plus important est la prestation qu’un employé fournit. Vous devez donc être capable de démontrer à quel point vous jouez un rôle important pour votre entreprise.

Un autre argument important concerne la comparaison avec les salaires usuels pratiqués sur le marché pour votre poste. Grâce aux outils développés par Lohncheck, vous pouvez disposer d’une valeur de référence indépendante.

Que faut-il comprendre par autopromotion?

L’autopromotion, ou self-marketing, n’est rien d’autre que le fait de savoir se vendre. Il s’agit de connaître sa propre valeur sur le marché et de savoir la vendre avec assurance. Lors d’un entretien portant sur votre salaire, il s’agira avant tout de parvenir à démontrer comment vous générez plus de chiffre d’affaires pour votre société, respectivement comment vous lui permettez d’économiser des coûts.

Quel est le moment le plus favorable pour une négociation salariale?

Il n’y a pas de règle générale à ce sujet. L’important est qu’une négociation salariale ait lieu avant la phase durant laquelle le budget est établi, afin que l’employeur puisse encore influencer la planification des charges de personnel. Le mieux est de négocier votre salaire dès le moment où vous pouvez évoquer des raisons pertinentes justifiant une hausse de votre rémunération. Il peut s’agir aussi bien de l’accomplissement d’une formation ou de la réalisation réussie d’un projet important.

Que faut-il absolument éviter lors de négociations salariales?

Les arguments avancés ne devraient jamais porter sur des raisons purement privées. L’argument selon lequel votre loyer a augmenté, et que vous avez dès lors besoin d’un salaire plus élevé, est certes compréhensible mais il n’est pas pertinent pour la plupart des employeurs. Essayez plutôt de vous mettre à la place de l’employeur. Ce dernier doit en effet s’assurer que personne dans l’entreprise ne soit traité de manière privilégiée pour des motifs purement privés.

Lors d’un entretien d’embauche, que dois-je répondre lorsque l’on m’interroge à propos de mes prétentions salariales?

Avant l’entretien d’embauche, clarifiez grâce à Lohncheck le montant du salaire qu’il est possible d’obtenir pour le nouveau poste visé. Réfléchissez à quelques bons arguments justifiant le salaire que vous souhaitez obtenir. Un point de départ peut, par exemple, être la rémunération perçue lors de votre dernier emploi.

Un autre bon conseil: ne mentionnez jamais simplement un chiffre concret mais plutôt une fourchette du salaire. De cette manière, vous ne placez pas les responsables du personnel devant le fait accompli.  

Pour plus d'informations:
Lohncheck

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.