krankenkassen pra mien tipps

Assurance maladie: conseils pour économiser des primes

La rédaction de moneyland.ch a rassemblé les 8 conseils les plus importants pour économiser les primes obligatoires de caisses-maladie.

Conseil 1: choisir une caisse-maladie avantageuse

Bien que les prestations de l’assurance maladie de base suisse doivent être exactement les mêmes selon la loi, les primes annuelles varient de façon marquée selon les assurances. Avec le choix approprié de la caisse-maladie, vous pouvez économiser des centaines de francs chaque année.

Les primes de caisses-maladie varient en règle générale une fois par année en automne pour l’assurance de base obligatoire. En conséquence, l’ordre des caisses-maladie les plus avantageuses peut aussi changer chaque année pour votre profil. Un comparatif annuel en vaut donc la peine.

Conseil 2: optimiser la franchise

Dans le système suisse des assurances, une franchise représente une contribution personnelle fixe aux coûts de la santé, que l’assuré peut choisir lui-même. Les caisses-maladie offrent diverses franchises au choix: 300, 500, 1000, 1500, 2000 et 2500 francs pour les adultes, 0, 100, 200, 300, 400, 500 et 600 francs pour les enfants et les jeunes jusqu’à 18 ans. La règle d’or suivante s’applique fréquemment: plus la franchise est élevée, plus les primes sont basses.

Le choix approprié de la franchise dépend de la hauteur des coûts de la santé, de la catégorie d’âge, de la région de prime, de la caisse-maladie et du modèle d’assurance. La règle d’or est telle que les franchises moyennes pour adulte situées entre 500 et 2000 francs représentent rarement le bon choix.

Avec le choix de la franchise la plus élevée de 2500 francs, jusqu’à 45% des primes sont économisées. Cela en vaut la peine en particulier lors de faibles coûts de la santé.

Celui qui désire connaître la franchise la plus appropriée peut utiliser le nouveau calculateur gratuit de moneyland.ch. Celui-ci calcule automatiquement la franchise la plus avantageuse pour votre profil personnel, pour toutes les caisses-maladie et pour tous les modèles économiques.

Conseil 3: choisir le modèle Managed-Care

Avec le choix du modèle économique approprié, plus de 20 pour cent des taxes sont économisées. Les modèle Médecin de famille, HMO et Telmed sont disponibles. Vous trouverez d’autres informations concernant les modèles de caisses-maladie ici.

Conseil 4: exclure le risque d’accident

L’assurance-accidents couvre les frais d’accidents et de soins, aussi bien dans le cas d’accidents professionnels que non professionnels. Même si vous êtes bénéficiaires d’allocations de chômage, vous êtes assurés par la SUVA contre les accidents.

Ce que de nombreux assurés ne savent pas: vous devriez déjà disposer d’une assurance-accidents (assurance LAA) lorsque vous êtes engagés au minimum huit heures par semaine chez le même employé. Dans ce cas, la couverture-accidents supplémentaire de l’assurance maladie de base (assurance LaMal) est inutile.

Vous économisez jusqu’à 10 pour cent des primes sans couverture-accidents supplémentaire.

L’assurance-accidents de la caisse-maladie (LAMal) comporte également d’importants désavantages de prestations par rapport à l’assurance LAA: vous devez ainsi payer la franchise et la quote-part en plus et vous recevez moins de prestations à la suite d’accidents importants.

Conseil 5: Réductions de primes

Informez-vous auprès de l’office cantonal compétent de la possibilité de réductions de primes. Celles-ci peuvent être considérables selon le canton et le cas. Vous trouverez d’autres informations concernant les réductions de primes ici.

Conseil 6: Pas de primes pendant le temps de service

Celui qui effectue pendant plus de 60 jours successifs son service militaire, son service civil ou la protection civile peut exiger les primes de caisses-maladie en retour. Informez votre caisse-maladie suffisamment tôt de la durée de votre service.

Conseil 7: Assurance de base et assurance complémentaire

Vous pouvez percevoir des assurances de base et des assurances complémentaires auprès de différentes caisses-maladie et trouver ainsi la solution vous convenant le mieux parmi les assurances individuelles séparées.

Toutes les caisses ont l’obligation de vous couvrir dans le cas de l’assurance de base, indépendamment de votre profil. Une telle obligation de prise en charge n’existe pas pour les assurances complémentaires de soins et d’hospitalisation. Certaines caisses offrent des avantages supplémentaires lorsque vous concluez à la fois une assurance de base et une assurance complémentaire.

Conseil 8: Calculer les primes de manière correcte

Certaines caisses-maladie offrent des rabais supplémentaires selon le type de paiement des primes, comme par exemple un paiement anticipé unique des primes au lieu de paiements mensuels. Certaines caisses peuvent également assurer des avantages lorsqu’un certain type de paiement est choisi, comme le système de recouvrement direct.

Votre rédaction de moneyland.ch

Pour plus d'informations:
Assurance maladie: comparatif des primes suisses

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.