cartes de credit erreurs d ecriture

Cartes de crédit: que faire en cas d’erreur de la banque

Les erreurs d’écriture sont malheureusement assez fréquentes en matière de carte de crédit. moneyland.ch vous indique ci-dessous comment vous pouvez réagir.

Il arrive malheureusement que des prélèvements vous soient débités sans que vous n’ayez utilisé votre carte de crédit. Ce sont le plus souvent des inadvertances dans la facturation de frais d’hôtel ou de restaurant. Mais gare à la fraude.

Notez les conseils de moneyland.ch ci-dessous:

  • Contrôlez régulièrement les décomptes de vos cartes de crédit, surtout après des voyages à l’étranger. Un bref coup d'œil vaut de toute façon toujours la peine. Les fraudeurs pourraient effectuer chaque mois des retraits discrets.
  • Annoncez le plus vite possible les irrégularités éventuelles à la société éditrice de votre carte de crédit. En tant que client d’une société suisse de cartes de crédit, votre devoir de diligence vous oblige à déclarer toute erreur de retrait dans les 30 jours, faute de quoi le décompte de votre carte de crédit vaut comme accepté.
  • En cas de transaction erronée, vous devez remplir un formulaire de contestation (chargeback-formular), en général téléchargeable sur le site de la société éditrice, qui vous permet d’entamer une procédure de contestation. Ensuite, la société éditrice vous indiquera comment continuer.
  • Mais vous devez tout d’abord vous acquitter de la facture initiale, même en cas d’erreur. Dès réception du formulaire de contestation, la société émettrice vous rembourse le montant en question à titre provisoire, même si l’enquête prend du temps.
  • Conservez autant que possible toutes les quittances de vos transactions par carte de crédit, surtout concernant les restaurants, les hôtels et les shops. En général, elles simplifient nettement la procédure et vous évitent d'autres démarches.
     
  • Au cas où vous n’avez plus de quittance, les sociétés émettrices exigent ou recommandent que vous contactiez vous-même le commerçant (par ex. l’hôtel ou le restaurant concerné) et que vous demandiez la rectification. Celui-ci devrait rectifier la transaction via l’acquéreur.
  • Au cas où vous ne pouvez pas prendre contact avec le commerçant, par ex. en raison de la langue, les sociétés émettrices vous aident dans vos recherches. En cas de doute, elles sont en général bienveillantes.
     
  • Si la société émettrice conclut néanmoins à la validité de la transaction, elle peut vous facturer à nouveau le montant qu’elle vous a remboursé, en mettant à votre charge des frais supplémentaires.
     
  • Important: vous ne devez payer que les transactions que vous avez autorisées. Exemple classique: les consommations au minibar. L’hôtelier n’a pas le droit de vous faire payer vos frais de minibar via votre carte de crédit s’il a omis de les indiquer préalablement sur la facture. Vous pouvez donc en exiger le remboursement par l’intermédiaire de votre société émettrice. L’hôtelier a certes la possibilité de vous réclamer directement le paiement de ces consommations s’il les a constatées après votre départ, mais il doit en rapporter la preuve. La même règle vaut pour des marchandises ou des prestations comme des vols qui n’ont pas été livrées ni utilisées.
     
  • En cas de défaut d'une marchandise livrée, il est en général impossible d’obtenir un remboursement via la société émettrice. Vous devez vous arranger vous-même avec le commerçant.

Si vous avez des questions concernant les cartes de crédit, vous pouvez vous annoncer directement au service de comparatif en ligne de moneyland.ch. Nous pouvons sûrement vous aider.

Pour plus d'informations:
Comparatif de cartes de crédit
Cartes de crédit: frais de conversion de devises
Cartes de crédit à l’étranger: dans quelle devise payer?
Comparatif suisse d’assurances voyage

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.