gratis kreditkarten schweiz

Les cartes de crédit gratuites en Suisse

L’article de conseil suivant du service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch explique pourquoi les «cartes de crédit gratuites» ne sont pas toujours exemptes de frais.

Autant clarifier les choses d’emblée: il n’existe pas de cartes de crédit entièrement gratuites. Ni en Suisse, ni ailleurs dans le monde. Sinon, les activités liées aux cartes de crédit proposées par les sociétés concernées péricliteraient.

Ainsi, lorsque des émetteurs de cartes de crédit en Suisse parlent de «cartes de crédit gratuites», ils veulent dire par là que ces cartes ne facturent pas de frais annuels.

Lors de l’utilisation des cartes de crédit, toute une série de coûts supplémentaires sont en effet facturés à côté des frais annuels. Cela vaut aussi pour les cartes de crédit présentées comme gratuites.

Parmi les autres frais qui sont facturés, il s’agit, par exemple, des frais de traitement pour les monnaies étrangères ainsi que des frais de conversion des devises (selon le cours de change) ou encore des frais prélevés lors de retraits d’argent liquide. Pour les cartes à prépaiement, il faut aussi souvent compter avec des frais de recharge.

D’autres coûts annexes peuvent être facturés selon les circonstances, par exemple des frais pour factures, relevés de transaction, cartes de remplacement, blocages de cartes et en cas d’appels.

Cumulus-Mastercard de Migros

La Cumulus-Mastercard de Migros, émise par Cembra Money Bank en collaboration avec le détaillant Migros, est la carte de crédit qui compte le plus de clients en Suisse. Elle peut être obtenue seulement sous forme de Mastercard, non pas en tant que carte Visa. Des points Cumulus sont octroyés en fonction du chiffre d’affaires réalisé par la carte (en dehors des commerces Migros).

La carte de crédit Coop Supercard

Depuis le 1er novembre 2018, la nouvelle carte de crédit de TopCard (UBS) est proposée en collaboration avec Coop. Cette carte a été lancée après que Coop et Swisscard aient mis fin à leur coopération portant sur la carte de crédit gratuite Coop Supercardplus. La Coop Supercard est aussi proposée sous forme de carte à prépaiement, même si des frais de recharge sont facturés dans cette version. Il est également possible de cumuler des superpoints (aussi en dehors des commerces Coop) avec la carte de crédit Supercard.

La carte de crédit Cashback de Swisscard

La nouvelle carte de crédit Cashback de Swisscard a également été lancée le 1er novembre 2018, servant d’alternative à l’ancienne Supercardplus de Coop. Elle peut être obtenue à la fois sous forme de carte Visa et Mastercard. Il s’agit de la première carte de crédit gratuite en Suisse avec Apple et Samsung Pay et qui inclut aussi une fonction «retour d’argent».

Les frais en comparaison

Il est frappant de constater que les trois cartes de crédit gratuites prélèvent des frais de traitement de 1,5%, non seulement pour les transactions en devises mais aussi pour le chiffre d’affaires réalisé en francs à l’étranger.

A la différence de quelques autres cartes de crédit, toutes ces cartes facturent des frais lors de l’envoi de factures papier, à savoir de 1,95 franc par facture.

De même, recourir à une hotline n’est pas gratuit: Swisscard et Topcard prélèvent 1,90 franc par appel effectué en rapport avec leurs cartes de crédit gratuites.

Pour toutes les cartes de crédit gratuites, des frais de change s’appliquent de surcroît. Dans le cas de la Cumulus Mastercard de Migros, le cours de change est déterminé par Cembra Money Bank, alors que pour la carte de crédit Supercard de Coop/Top Card, c’est le cours d’UBS qui s’applique. Et pour la carte de crédit Cashback, c’est celui de Swisscard qui est utilisé.

UBS Basic Card

A côt de la carte de crédit Cumulus de Migros, de la Supercard de Coop ainsi que de la carte de crédit Cashback, il existe d’autres cartes de crédit qui, selon l’utilisation, ne prélèvent pas non plus de frais annuels.

Ainsi, l’UBS Basic Card Visa/Mastercard est gratuite pour autant qu’au moins 24 transactions par année soient effectuées. Sinon, la carte coûte 40 francs par an à partir de la deuxième année.

Par ailleurs, il existe aussi des cartes à prépaiement exemptes de frais annuels. Exemple: la Swiss Bankers Travel Cash Card.

Enfin, il faut aussi mentionner le fait qu’en principe aucun frais annuel n’est prélevé pour les cartes de crédit proposées dans le cadre de paquets bancaires. En revanche, un montant fixe est facturé pour pourvoir bénéficier de l’ensemble du paquet bancaire.

Cartes de crédit gratuites: attention aux taux des prêts

Les cartes de crédit gratuites prélèvent des intérêts débiteurs élevés lorsqu’une facture n’est pas réglée à temps. Les coûts du crédit constituent, même en Suisse, une importante source de revenus pour les émetteurs de cartes de crédit. A noter qu’avec les cartes de crédit gratuites, les intérêts de pénalité sont facturés à partir de la date de la transaction, et non pas à compter de la date de facturation.

Pour les clients concernés, c’est particulièrement désavantageux. Un conseil: optez toujours pour le débit direct, de façon à ne pas devoir payer des intérêts débiteurs élevés.

Cartes de crédit gratuites: tout dépend de l’utilisation

En fonction du comportement de l’utilisateur, ce ne sont pas toujours les cartes de crédit gratuites qui reviennent le moins cher en fin de compte. Parfois, celles qui facturent des frais annuels le sont moins. Vous connaîtrez la solution la mieux adaptée à votre situation uniquement en recourant à un comparatif de carte de crédit individuel qui tienne compte de tous les facteurs de coûts.

Si vous êtes intéressés à bénéficier de prestations supplémentaires, vous devriez également prendre en considération les services en question lorsque vous effectuez une comparaison. En effet, les cartes de crédit bon marché offrent sur ce plan souvent moins de prestations.

Le comparatif de moneyland.ch est le seul en Suisse qui prenne en considération également les prestations d’une carte, en plus de ses coûts. Seize services différents, tels que les assurances, les miles aériens ou les programmes de bonus, peuvent aisément être sélectionnés en fonction de l’étendue des prestations.

Pour plus d'informations:
Comparatif de cartes de crédit et prépayées

Remarque:
La Visa Bonus Card ne prélevait jusqu’en mars 2016 aucun frais pour la tenue des comptes durant la première année. A partir de la deuxième année, aucun frais annuel n’était non plus prélevé dès lors que le chiffre d’affaires atteignait au moins 300 francs par an. Depuis mars 2016, la carte Visa Bonus Card Gold facture toutefois un montant annuel fixe.

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.