cartes de credit meilleurs conseils

Cartes de crédit: les meilleurs conseils

Découvrez dès à présent des tuyaux utiles au sujet des cartes de crédit en Suisse dans l’article de conseil suivant de moneyland.ch.

Vous trouverez ci-après les conseils les plus importants à connaître à propos des cartes de crédit en Suisse.

1. Comparer les cartes de crédit et économiser

Comparez les cartes de crédit helvétiques sur moneyland.ch. Vous pourrez rapidement économiser des centaines de francs par an!

2. Eviter les retraits d’argent liquide

Renoncez à effectuer des retraits d’argent liquide à l’intérieur du pays et à l’étranger avec votre carte de crédit et utilisez, lorsque c’est possible, votre carte de débit (cartes Maestro, V-Pay ou PostFinance). Les retraits d’argent en espèces avec des cartes de crédit vous reviennent souvent cher. Avec une carte de débit, vous devrez souvent payer la moitié moins de frais à l’institut.

3. Minimiser les frais de conversion des devises

Pour les achats en monnaies étrangères, ce ne sont pas seulement les frais de traitement (situés en général entre 1,2 et 2%) qui sont décisifs mais également les cours de change appliqués. Le taux de change peut varier chaque jour et il dépend de l’émetteur. Parmi les exemples d’émetteurs («issuers»), on trouve notamment UBS, Viseca, PostFinance, Cembra Money Bank ou Cornèrcard. Quelqu’un qui paie très souvent en devises a intérêt à prendre en considération une carte de crédit libellée dans la monnaie étrangère correspondante (par exemple en euros ou en dollars) afin d’éviter de payer des coûts supplémentaires pour les frais de change. Cela fonctionne toutefois seulement si vous détenez également un compte dans la monnaie correspondante.

4. Payer dans la monnaie du pays

A l’étranger, ne payez pas directement en francs suisses mais toujours dans la monnaie du pays. Renoncez dès lors aux paiements effectués par conversion dynamique des devises.

5. Utiliser plusieurs cartes de crédit

En fonction du profil de l’utilisateur, il peut valoir la peine parfois d’acquérir plusieurs cartes de crédit: par exemple une carte de crédit sans frais annuels pour les achats effectués à l’intérieur du pays ainsi qu’une carte de crédit ayant des frais de traitement bas pour les achats en monnaies étrangères.

6. Adapter sa limite de dépenses

La limite de dépenses maximale par mois peut être consultée pour chaque carte sur la page de résultat du comparatif des cartes de crédit de moneyland.ch. Soyez attentif au fait qu’il dépend du bon vouloir du prestataire de vous accorder effectivement la limite de dépenses que vous avez demandée. Cet aspect sera clarifié dans le cadre de l’examen de solvabilité du demandeur de la carte.

7. La solvabilité est décisive

La solvabilité du demandeur est d’abord examinée avant que la carte de crédit ne soit octroyée. Cet examen peut, entre autres, reposer sur la recherche d’inscriptions contenues dans une base de données de la ZEK (Association pour la gestion d’une centrale d’information de crédit). En moyenne, plus de 20% des demandes pour obtenir une carte sont refusées. Lorsque vous n’obtenez pas de carte de crédit, vous pouvez toujours acquérir une carte à prépaiement. Les cartes prépayées sont également prises en compte dans le comparatif des cartes de crédit figurant sur moneyland.ch.

8. Attention aux intérêts des cartes de crédit

Si vous souhaitez faire usage d’une option de paiement partiel, vous devriez, au préalable, vous informer à propos des frais qui en résultent. Soyez attentif au fait que les taux débiteurs des cartes de crédit sont encore plus élevés que ceux demandés pour les crédits en espèces.

9. Eviter les frais de rappel

Lorsque c’est possible, réglez vos factures de cartes de crédit via un système de recouvrement direct (LSV) afin d’éviter des taux débiteurs et des frais de rappel onéreux.

10. Comparer les prestations

Si vous êtes intéressés à certains programmes de bonus ou à d’autres prestations telles que des assurances, vous pouvez «filtrer» les cartes de crédit qui satisfont à vos critères en consultant la page de résultat figurant sur le comparatif des cartes de crédit de moneyland.ch. En outre, vous pouvez vous renseigner aussi à propos des notes de satisfaction accordées à chacune de ces cartes dans le comparatif.

11. Visa ou Mastercard?

Il arrive souvent que certaines cartes soient disponibles aussi bien en version Visa que Mastercard. Le choix de la marque de la carte n’a dans le cas de Visa ou de Mastercard pas d’influence sur le niveau des coûts.

12. Cartes or et platine

Standard, or ou platine: avec un «upgrade» vers des cartes de crédit or ou platine, vous n’économisez en général aucun coût, au contraire vous payez souvent des frais plus élevés. Opter pour un «upgrade» n’en vaut dès lors la peine que si vous souhaitez recourir à des services spéciaux proposés par les cartes de crédit or ou platine.

Informations complémentaires:
Cartes de crédit: comparatif

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.