coupe du monde football pieges frais

Coupe du monde de football: attention aux pièges en matière de frais

Ralf Beyeler, l’expert des télécoms auprès du service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch, a examiné les tarifs d’itinérance pour la Russie et les offres proposées pour la maison. Résultat: les différences sont importantes, une comparaison en vaut la peine.

Dans un peu moins d’un mois, c’est reparti: dès le 14 juin 2018, 32 équipes se confronteront à nouveau pour décrocher la coupe en or. Le 17 juin, l’équipe nationale suisse jouera pour la première fois. Que ce soit sur place en Russie ou à la maison en Suisse, il vaut la peine d’être attentif à quelques tuyaux pour éviter de tomber dans un piège financier.

Itinérance: d’énormes différences de prix entre prestataires

De nombreux fans suisses font le déplacement en Russie pour la Coupe du monde et suivront sur place les matchs de la «Nati». Toutefois, les fans de football devraient être attentifs aux coûts à l’intérieur et à l’extérieur du stade: en Russie, des frais d’itinérance («roaming») exorbitants peuvent s’appliquer. Les prestataires des télécoms suisses vendent certes désormais beaucoup d’abonnements incluant les services d’itinérance. Cependant, l’itinérance en Russie n’est en général pas comprise dans les offres incluant l’itinérance et engendre des frais séparés.

Le service comparatif indépendant moneyland.ch a calculé quels sont les coûts que les fans suisses doivent prendre en compte auprès de différents prestataires pour les communications effectuées en Russie. Hypothèse utilisée pour le comparatif: un fan téléphone en tout trois heures en Russie et il transmet un 1 Go de données sur son téléphone portable transmises via le réseau de téléphonie mobile.

Les tarifs standard d’itinérance en comparaison

«Lorsque des fans de football, tout comme la plupart des touristes suisses en vacances, utilisent l’itinérance sans s’être informés au préalable et sans avoir souscrit à des offres économiques, ils tombent directement dans un piège en termes de coûts », avertit Ralf Beyeler. En effet, les services utilisés seront facturés au tarif standard onéreux.

Les trois heures de conversation coûtent d’après la liste des prix 837 francs chez Sunrise et 799 francs chez Wingo – la «marque bon marché» de Swisscom.

Swisscom et M-Budget sont meilleur marché avec des tarifs atteignant chaque fois 529 francs, tout comme Salt avec des coûts de 538 francs. Le tarif standard le meilleur marché est facturé par Yallo qui propose quelques abonnements tels que l’offre «Yallo Postpaid» vendue au guichet postal au prix de 162 francs. Avec les abonnements de Yallo vendus en ligne, les trois heures de conversation en itinérance en Russie coûtent en revanche 279 francs.

«Cette analyse montre clairement qu’il existe d’importantes différences en fonction des prestataires. De même, téléphoner dans des pays comme la Russie au tarif standard reste toujours extrêmement cher et n’est pas à recommander», estime Ralf Beyeler, l’expert des télécoms du service comparatif en ligne indépendant moneyland.ch.

Options d’itinérance: bavarder avec Lebara coûte le moins cher

Les fans de football peuvent téléphoner moins cher en Russie en recourant aux options d’itinérance plutôt qu’en utilisant le tarif standard. Les trois plus grands opérateurs, Swisscom, Sunrise et Salt, tout comme les plus petits prestataires M-Budget et Lebara ainsi qu’également Aldi et Yallo à partir du 1er juin 2018 proposent tous dans leur offre des options économiques pour les voyageurs qui se déplacent en Russie.

Il revient le moins cher de téléphoner en Russie avec Lebara et Yallo: les trois heures de conversation coûtent seulement 30 francs avec une option. Avec l’option «Talk World», le fan de football paie 101 francs chez Salt. Les tarifs sont encore plus élevés chez Swisscom et M-Budget avec 201 francs, alors qu’ils atteignent 545 francs chez Sunrise. «Il est étonnant que les clients paient 30 francs avec Lebara, qui est une marque de Sunrise, alors que ceux qui ont souscrit à un abonnement de Sunrise doivent payer au moins dix-huit fois plus», fait remarquer Ralf Beyeler.

Données en itinérance: surfer en Russie en comparaison

A côté des appels téléphoniques, surfer sur Internet avec le réseau de téléphonie mobile en Russie revient également cher. 1 Go de données en itinérance coûte le moins cher chez Swisscom, Aldi, Lebara et Yallo qui proposent ce service pour 30 francs. Les clients de M-Budget et de Wingo (75 francs tous deux) paient au moins deux fois plus cher. Salt est encore considérablement plus cher avec 200 francs. Chez UPC, 1 Go de données en itinérance coûte d’après la liste des prix un montant exorbitant de 10'000 francs. Au moins, les clients ne doivent pas craindre de recevoir une facture «choc» étant donné que les prestataires désactivent au préalable l’accès à Internet mobile à l’étranger.

Des coûts totaux qui oscillent entre 60 et 10'702 francs

En tenant compte des coûts d’ensemble pour le client servant d’exemple en Russie pour les appels téléphoniques (trois heures) et la navigation sur Internet (1 Go) via un réseau de téléphonie mobile, d’énormes différences sont constatées. Les offres les meilleur marché sont proposées par Yallo et Lebara – deux marques de Sunrise – qui facturent chacune 60 francs pour trois heures de conversation et 1 Go de volumes de données. En troisième place figure Aldi avec 132 francs, suivi par Swisscom (231 francs), M-Budget (276 francs) et Salt (301 francs). Quelques opérateurs, qui se positionnent volontiers en tant que prestataire à bas prix, sont tout sauf bon marché. Ainsi, les frais d’itinérance facturés par la marque à bas prix Wingo de Swisscom à hauteur de 874 francs sont presque quatre fois plus élevés qu’auprès de Swisscom lui-même.

Au demeurant: actuellement, les frais d’itinérance en Russie restent encore très chers chez Yallo et Aldi. Avec Aldi, notre voyageur devrait payer plus de 16'000 francs selon la liste des prix. Toutefois, juste à temps avant le début de la coupe du monde, Yallo et Aldi abaissent les prix d’itinérance en Russie. Dans le duel entre les deux géants du commerce de détail helvétiques Migros et Coop, il y a clairement un vainqueur: CoopMobile est environ 90% plus cher que M-Budget de Migros.

La coupe du monde est désormais disponible en UHD en Suisse

La plupart des fans de football restent en Suisse durant les matchs. Toutefois, en Suisse aussi, il faut être attentif à quelques points. Ainsi, il n’est pas nécessaire de souscrire à un abonnement de télévision payant onéreux afin de pouvoir suivre les matchs. En effet, les chaînes de la SSR transmettent toutes les rencontres en direct à votre domicile.

En outre, une grande innovation mérite d’être mentionnée: pour la première fois, le championnat du monde de football va être diffusée en qualité de haute définition UHD (résolution 4K). UHD garantit une qualité d’image nettement supérieure à celle de la HD (UHD est aussi connu sous le nom de 4K, même si la qualité UHD, au sens strict, ne correspond pas tout à fait à une résolution 4K).

Quelqu’un qui souhaite suivre les rencontres dans un endroit public («public viewing») peut aussi veiller à ce que celles-ci soient diffusées en résolution UHD. Quelqu’un qui préfère suivre les matchs à la maison peut aussi les suivre en UHD via Swisscom TV. Quant à savoir si Sunrise va aussi mettre à disposition ses programmes en qualité UHD, rien n’a été communiqué par l’opérateur à ce sujet. Le plus grand câblo-opérateur UPC renonce, lui, à mettre à disposition de ses clients cette année la diffusion de la coupe du monde en résolution UHD. De même, les services de télévision sur le web comme Teleboy et Zattoo ne proposent pas de regarder des matchs de football en UHD.

La coupe du monde gratuite lors des déplacements

Quelques matchs ont déjà lieu durant l’après-midi. Heureusement, ces rencontres peuvent être aussi visionnées confortablement lors de déplacements grâce à des services de streaming tels que Zattoo et Teleboy qui sont accessibles via un smartphone, une tablette ou un ordinateur à son poste de travail – bien sûr, seulement si l’employeur est d’accord et qu’il ne bloque pas la diffusion en streaming. Autre avantage de Zattoo et de Teleboy : les rencontres peuvent être consultées gratuitement.

Les téléspectateurs devraient toutefois avoir quelques scrupules à propos du fait que la diffusion en streaming via une tablette ou un smartphone nécessite la transmission d’importantes quantités de données. Pour un match de football, les consommateurs doivent, en fonction de la qualité de diffusion, compter avec un volume de données allant jusqu’à 5 gigabits. Les matchs de la coupe du monde ne devraient être regardés via le réseau de téléphonie mobile que si l’on dispose d’un abonnement forfaitaire, sinon cela peut revenir très cher. De même, les capacités de téléphonie mobile sont aussi limitées: lorsque trop de fans souhaitent regarder la télévision simultanément via le réseau de téléphonie mobile, le réseau est rapidement surchargé.

Informations complémentaires:
Itinérance des données
Les meilleurs conseils pour téléphoner à l’étranger
Abonnements de télévision en Suisse
Comparatif des frais d’itinérance
Comparatif des abonnements mobiles en Suisse

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.