gestion de fortune suisse differences de taxes

Différences de taxes considérables dans la gestion de fortune suisse

moneyland.ch a analysé les taxes au niveau de la gestion de fortune suisse. Les coûts moyens sont très élevés, les différences entre les instituts bancaires sont pourtant marquées. Les offres numériques des «Robo Advisors» sont les meilleurs marché.

La gestion de fortune fait partie des compétences clés de la place bancaire suisse. Le private banking suisse est, après la fin du secret bancaire traditionnel, pourtant soumis à une forte pression en raison des nouvelles règlementations. La numérisation à venir touchera cependant encore bien plus fortement la branche. Cette numérisation conduit à plus de transparence sur le marché et à une diminution des taxes.

Le private banking suisse est cher

moneyland.ch a comparé les taxes dans le cadre de la gestion de fortune suisse. Les produits de gestion de fortune et de conseil en placement des banques universelles et cantonales les plus importantes en Suisse ont été analysés.

Résultat: la gestion de fortune suisse reste chère. La gestion d'un portefeuille d'actions d'une valeur de 250'000 francs coûte jusqu'à 5000 francs par année, ce qui correspond à des taxes annuelles d'un montant de 2% de la valeur du placement.

«Les coûts sont le critère décisif le plus important lors du choix de la gestion de fortune adéquate», explique Felix Oeschger, analyste chez moneyland.ch. Le critère de la performance passée peut certes être également intégré lors de la prise de décision, restant pourtant fréquemment mal interprété et surestimé. De nombreuses études ont montré que la performance passée d'un mandat n'a pas une influence notable sur la celle future. Contrairement à cela, des coûts élevés ont une conséquence toujours négative sur le rendement futur.

Les banques sont conscientes de la signification des taxes élevées. C'est pour cette raison que ces dernières ne sont pas publiées par certains instituts et sont disponibles uniquement sur demande. Dans le cas des banques privées suisses, ce manque de transparence est même devenu un standard, ce qui n'est certes pas surprenant: les taxes des banques privées sont généralement encore plus élevées que dans le cas des banques de détail comparées. Les banques privées craignent justement qu'une plus grande transparence puisse porter préjudice à leur commerce.

Gestion de fortune comprenant de grandes différences de taxes

moneyland.ch a comparé les offres forfaitaires dans le comparatif. Celles-ci comprennent des frais de gestion, de dépôt et des taxes de conseil éventuelles. Les impôts, les taxes boursières ainsi que les taxes sur les produits telles que les coûts de fonds de placement ne sont cependant généralement pas compris. «L'utilisation de fonds de placement actifs onéreux dans les portefeuilles est discutable. Les clients paient ainsi le double pour la gestion de leur fortune» observe l'analyste financier de moneyland.ch Felix Oeschger.

Les différences de frais entre les divers instituts sont considérables. Exemple: pour un portefeuille d'actions avec un profil de risque élevé et une somme de placement de 250'000 francs, un investisseur paie dans le cadre du gestionnaire de fortune numérique True Wealth 1250 francs annuellement, avec la gestion de fortune Classic de la banque Migros 3125 francs, avec l'Invest Mandate (Index) de Credit Suisse 3375 francs et avec le mandat Managed Advanced d'UBS 5000 francs. L'offre la plus onéreuse est donc quatre fois plus chère que la meilleur marché.

Robo Advisors avec les offres les meilleurs marché

Les offres les plus avantageuses en matière de gestion de fortune suisse sont proposées par les gestionnaires de fortune numériques, appelés également Robo Advisors. Dans le cas du Robo Advisor True Wealth, une gestion de fortune coûte 0,5% du montant de placement, indépendamment de la composition du portefeuille. Seuls des produits indexés passifs avantageux sont mis en œuvre. D'autres gestionnaires de fortune numériques tels qu'Hypomat de la Banque Cantonale de Glaris (taxe forfaitaire d'un montant de 0,6%) sont également bon marché.

Les Robo Advisors font partie des pionniers de la vague des Fintech, restant cependant encore peu connus en Suisse. Les produits de placement sont vendus et non pas achetés, comme le résume une citation de la branche. L'industrie du private banking continue de vivre grâce aux nombreux vendeurs qui acquièrent activement de nouveaux clients. Les investisseurs doivent finalement payer des taxes onéreuses pour des frais d'acquisition élevés.

Les Robo Advisors sont certes avantageux, misant sur une gestion de la fortune la plus automatisée possible, sans pourtant proposer de conseils en placement. Pourtant, des banques traditionnelles proposent également un conseil individualisé, la plupart du temps uniquement pour les clients très fortunés disposant d'un montant de placement de plusieurs millions de francs.

Diverses taxes selon la stratégie

Dans la gestion de fortune traditionnelle, les taxes varient selon la stratégie de placement choisie. La règle suivante prévaut: plus la part en action est élevée dans le portefeuille, plus la gestion de fortune est coûteuse. Les portefeuilles constitués d'obligations sans actions sont les meilleurs marché.

En outre, les taxes en pourcentage diminuent avec un montant de placement qui augmente: plus les clients sont fortunés, meilleur marché sera leur gestion de fortune. Les souhaits individuels constituent des frais en sus et sont la plupart du temps accordés uniquement aux clients très aisés.

La tendance à des taxes forfaitaires indépendantes de la stratégie choisie est comparativement nouvelle. La Banque Cantonale de Zurich propose ainsi une gestion de fortune de 1,3% du montant de placement (jusqu'à un million de francs), indépendamment du profil de risque choisi. Swissquote table également sur des taxes indépendantes de la stratégie. True Wealth franchit une étape supplémentaire en proposant une taxe forfaitaire de 0,5%: celle-ci reste élevée, malgré le fait qu'elle soit indépendante de la somme de placement.

Informations complémentaires:
Private Banking en Suisse
Robo-advisors: gestionnaires de fortune numériques
Frais de gestion de fortune
Bourse en ligne: Economiser des milliers de francs

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.