Hedge funds

Fondamentalement, les hedge funds (ou hedgefonds, fonds spéculatifs) sont des instruments de placement collectifs privés, destinés aux investisseurs qui s’orientent fréquemment vers un rendement absolu et qui investissent au niveau mondial selon des critères spécifiques.

En tant que banques parallèles, les hedge funds ne sont jusqu’à présent guère soumis à des régulations étatiques et sont uniquement accessibles à un cercle d’investisseurs souvent restreint et privé.

A l’origine, les hedge funds ont permis avant tout de couvrir les affaires contre les risques. Une multiplicité de stratégies diverses de hedge funds existe de nos jours: mentionnons parmi celles-ci les méthodes de hedging classique comme les réassurances, les stratégies d’arbitrage ou les macro stratégies, ainsi que les stratégies de dérivés, de devises, d’actions, de futures ou de matières premières.

Les places financières de New York et de Londres sont leaders dans le domaine des hedge funds. Les «Quantum Funds» de l’investisseur George Soros ou les «Paulson & Co» de John Paulson constituent par exemple des hedge funds célèbres présents et passés.

David Einhorn, Bill Ackman ou Carl Icahn par exemple sont des spéculateurs célèbres qui investissent activement leurs hedge funds et misent sur l’essor ou le déclin d’entreprises cotées en bourse.

Il existe près de 120 hedge funds en Suisse, ce qui correspond à moins de 2% des hedge funds au niveau mondial. La Suisse reste donc derrière la Suède en matière de hedge funds.

A l’image de la gestion de fortune classique, quelque 50 millions de francs suisses sous forme d’avoirs de clients sont requis comme minimum vital pour un hedge fund.

Les Funds de petite ampleur ont du mal à s’imposer: avec plus de 5 milliards de USD en ASG (actifs sous gestion), près de 90% des nouveaux avoirs sont acquis par les gros funds. «Répartissant» les biens des clients investis dans divers Hedge Funds, c’est justement les funds of hedge funds qui investissent souvent uniquement dans les grands fonds de la branche.

Comme dans le cas de la gestion de fortune classique, des frais de gestion et/ou de performance sont également dus en règle générale lors de hedge funds. Parallèlement à un comparatif de coût, un coup d'œil sur la performance des années passées et sur la stratégie détaillée en matière de fund en vaut la peine avant de se décider pour un hedge fund.

Seuls des investisseurs avertis sont cependant à recommander dans le cadre d’investissements directs dans des hedge funds purs. Ces investisseurs sont les seuls qui comprennent quelque chose des instruments financiers complexes. Les hedge funds ne sont pas non plus recommandés aux petits investisseurs en raison des risques élevés.

Comparez maintenant les prestataires de trading suisses

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 80 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.