ferienhaus wohnung hypothek schweiz

Hypothèques pour immobiliers de vacances suisses

Êtes-vous à la recherche d’une hypothèque optimale pour votre maison ou votre appartement de vacances? Lisez-donc l’article suivant du guide de moneyland.ch.

Plus de deux tiers des prestataires hypothécaires suisses proposent également des hypothèques pour des appartements et des maisons de vacances. D’autres directives et conditions sont cependant valables pour des hypothèques pour objets de vacances que pour des immobiliers à usage propre.

Directives pour objets de vacances

Les directives de SwissBanking (2014) définissent diverses exigences de base concernant le capital propre, le taux d’avance, la capacité financière et l’amortissement d’hypothèques suisses. Ces exigences sont valables aussi bien pour une propriété immobilière à usage propre que pour des objets de rendement. Les immobiliers de vacances et les résidences secondaires sont donc également soumis aux directives minimales définies.

Prescriptions plus strictes pour les immobiliers de vacances

En plus des normes professionnelles définies, la plupart des banques et des assurances suisses connaissent des prescriptions plus strictes pour des objets de vacances que pour le domicile principal à usage propre. Les prestataires sont ainsi significativement plus stricts lors de l’attribution d’hypothèques pour des résidences secondaires et pour des objets de rendement de vacances en ce qui concerne l’amortissement, le taux d’avance et la capacité financière.

Explication: selon les banques, le risque de défaillance est plus grand dans le cas de résidences secondaires, les objets de vacances devant être vendus encore avant le domicile principal et vendus en cas d’urgence en dessous de leur valeur lors de difficultés financières.

Taux d’avance plus faible

Le degré de taux d’avance maximum admis est la plupart du temps significativement plus faible pour des appartements de vacances que pour des domiciles à usage propre. Alors que le taux d’avance peut s’élever jusqu’à 80% pour le domicile principal chez de nombreux prestataires, il ne s’élève qu’à 50% – 70% pour les immobiliers de vacances selon le prestataire et le profil du client. Cela signifie que vous devez payer jusqu’à la moitié du prix d’achat de votre propre poche selon les circonstances.

Capacité financière aggravée

Les prescriptions sont également plus strictes en ce qui concerne la capacité financière d’un appartement ou d’une maison de vacances. A cela vient s’ajouter le fait que les charges pour des objets de vacances sont souvent plus élevées que pour un domicile principal comparable.

Swissquote par exemple exige de ses clients que les coûts générés par l’objet de vacances ne constituent pas plus de 20% du revenu brut. Swissquote accepte par contre un degré de capacité financière jusqu’à 35% dans le cas d’hypothèques relatives au domicile principal.

Pas de versement anticipé d’avoirs issus du fonds de prévoyance

Le versement anticipé et le nantissement de l’avoir de vieillesse ne sont pas admis par la loi dans le cas de l’acquisition d’un objet de vacances. Cela est valable aussi bien pour des avoirs issus du deuxième pilier (la caisse de pension ou le compte de libre passage) que pour le pilier 3a. Vos avoirs propres doivent donc provenir d’autres sources.

Immobiliers de vacances: comment amortir?

Dans le cas de l’immobilier principal à usage propre, l’hypothèque doit être réduite après 15 ans généralement aux deux tiers de la valeur du taux d’avance. Lors d’appartements et de maisons de vacances, les banques sont plus strictes et exigent souvent un amortissement allant jusqu’à 50%. Parfois, l’hypothèque totale doit même être remboursée en l’espace d’un délai indiqué.

Maisons de vacances à l’étranger

Les prescriptions hypothécaires sont encore plus strictes pour les appartements et les maisons de vacances sises à l’étranger. Certaines banques n’attribuent en principe pas d’hypothèques pour des immobiliers en dehors de la Suisse, d’autres uniquement pour certains pays en particulier. Le Crédit Agricole Suisse par exemple octroie des hypothèques pour des objets de vacances et de rendement en France si l’hypothèque peut être complètement amortie en l’espace de 30 ans au maximum et que les avoirs propres s’élèvent au minimum à 30% du prix d’achat. En Suisse au contraire, les avoirs propres doivent constituer en règle générale uniquement 20% du prix d’achat.

Négocier les taux d’intérêt et les conditions

Les hypothèques de vacances sont souvent un peu plus onéreuses que les hypothèques relatives à une propriété immobilière à usage propre. Ne reculez cependant pas à négocier les coûts et les conditions. Souvent, les taux d’intérêt ne sont pas gravés dans le marbre et sont donc négociables en conséquence.

Conseil: dans le comparatif hypothécaire sur moneyland.ch, seules sont indiquées automatiquement les offres d’intérêts qui entrent en ligne de compte pour le type d’immobilier sélectionné et le taux d’avance correspondant.

Pour plus d'informations:
Comparatif hypothécaire sur moneyland.ch

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.