primes maladie roestigraben plus actuel que jamais

Primes maladie: Röstigraben plus actuel que jamais

moneyland.ch a analysé les différences de primes des caisses maladie selon la région linguistique pour les années 2016 et 2017. Résultat: ce sont les Suisses romands qui paient de loin le plus de primes – plus de 670 francs de plus par année que les Suisses alémaniques.

Le Röstigraben souvent mis en cause n'est pas seulement de nature culturelle et politique. Les frontières linguistiques en Suisse sont cruciales en matière de primes des caisses maladie, comme l'indique l'analyse de moneyland.ch. Les différences de culture de part et d'autre du «fossé» influencent également la gestion des coûts relatifs à la santé, les primes et par conséquent le porte-monnaie de la population.

Différences marquées relatives aux primes selon la région linguistique

moneyland.ch a comparé plus de 250'000 données de primes dans le cadre de la toute dernière analyse et les a évaluées selon les tranches d'âge, les modèles, les franchises, les caisses et les régions de primes. Les régions individuelles de primes ont été analysées selon les primes moyennes par région linguistique, avec leurs langues principales respectives que sont l'allemand, le français et l'italien.

Résultat: en Suisse romande, les assurés adultes paient en 2017 bien plus de primes que dans les autres régions linguistiques, c'est-à-dire en moyenne 407.20 francs par personne et par mois. Au Tessin, les assurés paient 385.20 francs par mois et donc près de 260 francs de moins par année, en Suisse alémanique 351.10 francs par mois et donc plus de 670 francs de primes par année de moins qu'en Suisse romande.

Röstigraben toutes tranches d'âge confondues

La même tendance se dessine également dans le cas des primes de caisses maladie pour les tranches d'âge des jeunes adultes (19 à 25 ans) et des enfants (jusqu'à 18 ans). En Suisse romande, les jeunes adultes paient en moyenne pondérée 373.20 francs de primes par mois, au Tessin 345.30 francs et en Suisse alémanique 315.40 francs. Chez les enfants, il s'agit de 107.50 francs en Suisse romande, de 100.60 francs au Tessin et de 94.50 francs en Suisse alémanique.

Augmentation des primes la plus faible en Suisse alémanique

Les primes des caisses maladie étaient déjà plus élevées en Suisse romande au cours de ces dernières années. «Un coup d'œil sur les augmentations en pour cent au cours de l'année de primes 2017 par rapport à 2016 indique qu'ici aussi aucune amélioration n'est en vue», explique Felix Oeschger, analyste chez moneyland.ch. Alors que les primes pour adultes augmentent de 4.8% en moyenne en Suisse alémanique, l'augmentation de primes en Suisse romande s'élève dans une mesure supérieure à la moyenne à 5.9% et au Tessin jusqu'à 6.6%.

Chez les jeunes adultes et les enfants, les primes augmentent de façon la plus marquée en Suisse romande, avec 6.7% (jeunes adultes) et 8.3% (enfants). En Suisse alémanique, il s'agit au contraire de «seulement» 5% (jeune adultes) et de 5.8% (enfants).

Le choc des caisses maladie touche la Suisse romande de manière particulièrement dure

«La Suisse romande souffre depuis longtemps et en 2017 plus que jamais du poids des primes» mentionne Benjamin Manz, directeur de moneyland.ch. Voici l'explication: les versements des caisses maladie aux assurés sont proportionnellement plus élevés en Suisse romande (avec Genève comme chef de file). «Dans ce contexte, il n'y a rien d'étonnant que la Suisse romande continue de sympathiser avec une caisse unique, contrairement à la Suisse alémanique», commente Felix Oeschger, analyste chez moneyland.ch.

Chez les adultes, le canton de Genève est particulièrement touché en 2017 avec des primes mensuelles s'élevant à 460.60 francs par personne. D'autres cantons suisses romands indiquent des primes supérieures à la moyenne, comme Neuchâtel (403.60 francs) ou le Jura (404.10 francs).

L'analyse de primes pour le canton du Valais est intéressante. Alors que les assurés adultes paient dans la région de primes ayant une majorité linguistique suisse allemande des primes mensuelles de 299.60 francs qui sont inférieures à la moyenne, les assurés dans la région de primes de majorité linguistique française doivent payer plus de primes que leurs voisins avec 325.50 francs par mois, c'est-à-dire plus de 310 francs par année de plus de primes.

Les primes les plus élevées de Suisse

Les primes moyennes en Suisse romande ne sont pas les seules à être les plus élevées. Avec quelque 827 francs par mois, la prime la plus élevée de Suisse se trouve également en Suisse romande, en l'occurrence à Genève (modèle standard avec franchise de base de la caisse maladie Kolping). C'est Bâle-Ville qui est le canton le plus cher en Suisse alémanique: ici, les assurés paient au maximum 815 francs par mois, alors qu'il s'agit de 822 francs par mois au maximum au Tessin. A titre de comparaison, les primes pour adultes les plus avantageuses s'élèvent à 148.85 francs par mois aux Grisons (modèle du médecin de famille de la caisse maladie Sanavals).

Informations complémentaires:
Assurance maladie: comparatif
Franchise des caisses maladie
Assurance maladie: modèles pour économiser des primes
Assurance maladie: conseils pour économiser des primes

Au sujet de moneyland.ch

moneyland.ch est le service comparatif suisse indépendant pour les banques, les assurances et les télécoms. Sur moneyland.ch, vous trouvez plus de 70 comparatifs et calculateurs neutres, des guides utiles et des actualités. Les outils de comparaison complets vous permettent de trouver les bons prestataires dans les domaines des assurances, des caisses maladie, des comptes bancaires, des cartes, des crédits, des hypothèques, de la bourse en ligne et des télécoms.