krankenkasse fitness center

Assurance maladie: studio de fitness

Que paient les caisses-maladie suisses en abonnements et en cours de fitness?

Les Suissesses et les Suisses sont passionnés par le fitness. Près d’un cinquième de la population dispose d’un abonnement de fitness.

Ce qui n’est pas sans raison: une activité physique régulière est saine et peut prévenir diverses maladies telles que le diabète ou des troubles divers comme des maux de dos.

Les caisses-maladie sont donc aussi invitées à promouvoir les activités sportives de leurs assurés.

Les abonnements de centres de fitness ne sont pas couverts par l’assurance de base obligatoire, mais par les assurances complémentaires ambulatoires de quelques caisses-maladie.

Les paquets d’assurances complémentaires correspondants dédommagent une partie des frais relatifs aux centres de fitness, aux cours de fitness et à la promotion de la santé, tels que l’aérobic, la gymnastique pour femmes enceintes ou les cours à des fins prophylactiques.

Conseils relatifs aux prestations de centres de fitness couvertes par l’assurance complémentaire:

  • selon la caisse-maladie, 200 à 500 francs au maximum sont dédommagés par année en frais de fitness. De nombreuses caisses ne paient cependant que 50 à 75 pour cent au maximum des frais de fitness encourus.
  • les assurances complémentaires suivantes font partie des plus généreuses dans le domaine de l’abonnement de fitness: EGK Sun 3 (jusqu’à 360 francs pour 36 entraînements au minimum, franchise de 300 francs), Helsana Sana et Helsana Completa (75 %, au maximum 200 francs par domaine et 500 francs par année), Sympany Premium natura (jusqu’à 300 francs par année), KPT Comfort (jusqu’à 200 francs par année), Visana Basic (jusqu’à 200 francs par année), Sanitas Classic (jusqu’à 200 francs par année), Swica Completa Praeventa (50 %, jusqu’à 300 francs par année).
  • certaines assurances complémentaires de caisses-maladie exigent la preuve d’un nombre défini d’entraînements confirmés pour que les frais puissent être remboursés.
  • les caisses-maladie suisses n’acceptent pas tous les centres de fitness. De nombreuses caisses-maladie dédommagent uniquement les frais de centres de fitness qui disposent d’un label de qualité Qualitop.
  • vérifiez avant de conclure une assurance complémentaire de soins si votre centre de fitness souhaité est sur la liste des instituts de fitness reconnus par votre caisse-maladie. Sinon, l’assurance complémentaire correspondante ne vous sera pas d’un grand secours.
  • il ne vaut que rarement la peine de conclure une assurance complémentaire ambulatoire uniquement en raison de vos frais de fitness. La conclusion d’un paquet d’assurances complémentaires peut cependant tout à fait en valoir la peine, conjointement à d’autres prestations.
  • par exemple: si une assurance complémentaire de soins vous coûte 300 francs par année, et que celle-ci vous propose 200 francs pour votre abonnement de fitness, vous ne payez en fait plus que 100 francs par année pour les autres services de votre assurance complémentaire.

Votre rédaction Moneyland

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.