Centres de fitness en Suisse: les onze meilleurs conseils pour dépenser moins

Davantage d’entraînement pour moins d’argent: grâce aux conseils suivants, apprenez comment vous pouvez obtenir un abonnement de fitness meilleur marché.

Environ 65% de la population suisse pratique une activité sportive au moins une fois par semaine, que soit dans le cadre d’une association, dans un centre de fitness ou via d’autres formes d’exercices. Si le sport exercé en plein air est particulièrement apprécié, les centres de fitness constituent une alternative pratique pour les citadins et les personnes qui souhaitent s’entraîner en étant supervisées par un entraîneur. Les différences de prix entre les centres de fitness sont toutefois très marquées: les coûts pour devenir membre varient de 500 francs à plus de 2000 francs par an.

Dans l’article qui suit, moneyland.ch a réuni onze conseils pratiques en rapport avec l’adhésion à des centres de fitness.

1. Définir ses besoins

Allez-vous dans un centre de fitness pour vous entraîner ou aussi afin de nouer des contacts? L’offre d’équipements supplémentaires, comme des saunas ou des bains à remous, est-elle la principale raison pour laquelle vous daignez quitter votre sofa pour aller sur un tapis de course – ou préférez-vous rentrer chez vous immédiatement après l’entraînement? Est-ce que vous vous entraînez sur la base d’un plan de fitness élaboré par vos propres soins ou l’aide d’un spécialiste vous est-elle utile? Êtes-vous prêts à effectuer un long déplacement pour aller à un entraînement?

Posez-vous toutes ces questions avant de commencer à rechercher un centre de fitness adapté à vos besoins. Car, en fin de compte, rien ne sert de souscrire à un abonnement auprès d’un centre de fitness si celui-ci ne propose pas ce que vous souhaitez obtenir. Si vous n’utilisez de toute façon pas les équipements de wellness proposés, un studio de fitness à prix budget peut aussi faire l’affaire.

2. Comparez les frais

À partir du moment où vous êtes au clair à propos de ce que vous cherchez, commencez à comparer les prix. Si vous préférez vous entraîner sans gadgets inutiles, l’adhésion à un studio de fitness à prix budget (comme Basefit par exemple) peut être exactement ce qu’il vous faut. Et si vous n’accordez aucune importance à la présence d’un entraîneur, les centres de fitness en libre-service (à l’exemple de Discountfit) peuvent se révéler encore meilleur marché.

D’autres centres de fitness proposent une offre plus luxueuse et sont en conséquence plus chers. L’abonnement à un studio d’une catégorie de prix moyens (comme Update Fitness, Activ Fitness et Silhouette Sports Club par exemple) coûte plusieurs centaines de francs par année. En contrepartie, plusieurs agréments comme la mise à disposition d’un entraîneur personnel, la prise en charge de la garde des enfants ou encore l’accès à des saunas, piscines et bains d’eau chaude sont inclus dans le prix.

Autre aspect important: clarifiez d’avance si les services que souhaitez obtenir sont proposés aussi dans le centre de fitness de votre choix. Il arrive souvent que des chaînes de centres de fitness offrent des prestations très élargies mais qui sont parfois restreintes en fonction des sites.

3. Ne pas oublier les centres de fitness privés

En Suisse, il existe une douzaine de centres de fitness privés. Certains proposent leurs services à des tarifs imbattables. Si vous n’êtes pas constamment en voyage ou si vous ne changez pas souvent de domicile, il n’est pas absolument nécessaire d’opter pour une des enseignes les plus connues. Selon les circonstances, un studio privé, situé à proximité de votre domicile, est parfois l’offre la mieux adaptée à vos besoins.

4. Examiner la couverture proposée par votre caisse maladie

Beaucoup d’assurances complémentaires proposées par les caisses maladie suisses prennent en charge une partie des coûts des abonnements de fitness. Certaines assurances complémentaires pour les traitements ambulatoires participent à hauteur de plusieurs centaines de francs par an aux coûts d’un abonnement annuel à un centre de fitness. Pour autant, souscrire à une assurance complémentaire ne se justifie pas au seul motif de la participation aux coûts d’abonnement à des fitness qui peut être proposé par ces assurances. Néanmoins, si vous considérez d’autres prestations inclues dans les assurances complémentaires comme étant utiles, une assurance complémentaire ambulatoire peut en valoir la peine (plus d’informations à ce sujet ci-après).

5. S’entraîner ensemble

Avoir à ses côtés un partenaire d’entraînement n’est pas seulement un facteur de motivation pour aller dans une salle de fitness mais cela vous permet aussi, selon les circonstances, d’économiser de l’argent. Certains centres de fitness accordent par exemple des réductions lorsque deux abonnements sont souscrits en même temps. D’autres centres proposent une «prime publicitaire», sous la forme d’un rabais accordé à leurs membres au cas où une nouvelle personne souscrit à un abonnement sur la base de leur recommandation. Si vos amis ou des membres de votre famille sont aussi intéressés à un abonnement de fitness, vous pouvez ainsi tirer parti de tels avantages.

6. Profiter des rabais pour étudiants

«Mens sana in corpore sano» («un esprit sain dans un corps sain»), résume-t-on en latin. Avoir un bon état physique est également important pour l’esprit et la pensée. Il n’est dès lors pas étonnant que les étudiants constituent un segment de la population très courtisé par les centres de fitness. Ainsi, les centres Activ Fitness et Mfit de Migros accordent aux étudiants des rabais considérables sur les abonnements annuels.

Beaucoup d’universités suisses exploitent leurs propres centres de fitness qui, en général, sont même gratuits pour les étudiants. Ainsi, l’Union sportive académique de Zurich (ASVZ) met à disposition des étudiants de l’Université de Zurich et de l’EPFZ des équipements gratuits.

7. Utiliser les rabais pour seniors

Faire du sport est un des meilleurs moyens pour rester vif et en forme durant toute sa vie. Beaucoup de centres de fitness, parmi lesquels figurent aussi Activ Fitness et Mfit, proposent des rabais pour seniors.

8. Profiter des rabais proposés par les associations

Si vous êtes membre d’associations professionnelles, de clubs, d’unions ou d’organisations, il se peut que vous ayez droit à un rabais. De nombreuses unions et associations collaborent parfois avec des exploitants de fitness afin de proposer des réductions à leurs membres.

Les membres de FH Suisse, l’association faîtière des diplômés des hautes écoles spécialisées, obtiennent par exemple des rabais chez Keiser Training. Les membres de l’association des employés de Roche profitent de réductions auprès de différents centres de fitness helvétiques. D’autres unions et associations offrent des rabais similaires ou des soutiens à leurs membres.

9. Envisager une adhésion à long terme

Souscrire à un abonnement dans un club de fitness sur le long terme comporte certains risques. Il est possible que vous ne puissiez pas profiter à l’avenir de votre qualité de membre d’un club. Toutefois, si vous êtes certain que vous n’allez pas déménager et que vous aurez toujours assez de temps pour aller vous entraîner, l’adhésion à un centre sur le long terme peut vous permettre d’économiser beaucoup d’argent.

10. Eviter les renouvellements automatiques

De nombreux centres de fitness suisses prolongent automatiquement votre abonnement après un certain délai. Si vous ne vous désinscrivez pas à temps, vous restez d’office membre du club et vous continuez à payer l’abonnement. Assurez-vous que votre abonnement ne soit pas prolongé automatiquement après une certaine échéance sans votre accord.

11. Utiliser l’abonnement de fitness

Peu importe à quel point votre abonnement à un centre de fitness est bon marché, il ne vous sera d’aucune utilité si vous ne vous entraînez pas effectivement. Beaucoup de clients n’utilisent leur abonnement que de manière irrégulière.

Si vous vous limitez à des entraînements occasionnels, payer de simples entrées vous reviendra généralement moins cher qu’un abonnement. Certains centres de fitness proposent aussi des abonnements de courte durée. Si votre enthousiasme pour effectuer du sport commence déjà à décliner après quelques semaines ou mois, vous aurez économisé beaucoup d’argent de cette manière.

Informations complémentaires:
Comparatif suisse des assurances complémentaires
Assurance maladie: studio de fitness
Assurance maladie: comparatif des primes suisses

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.

  • Radio 24
  • Radio 1
  • Tages-Anzeiger
  • Cash
  • SRF
  • NZZ
  • Handelszeitung
  • 20 Minutes
  • Bilanz
  • Finews