spitalzusatz versicherung

Assurances complémentaires d’hospitalisation en Suisse

Quelles sont les assurances complémentaires d’hospitalisation qui existent? Qui prend en charge les coûts d’hospitalisation en Suisse? Quels sont les coûts qui sont couverts, quels sont ceux qui ne le sont pas? Vue d’ensemble pratique des informations les plus importantes.

L’assurance d’hospitalisation est un complément à l’assurance de base des caisses maladie suisses. Contrairement aux assurances complémentaires ambulatoires, les assurances d’hospitalisation prennent en charge en premier lieu des prestations stationnaires complémentaires en rapport avec le séjour d’hospitalisation.

Alors que les prestations de l’assurance de base doivent être identiques, selon la loi, pour toutes les caisses, celles-ci peuvent varier de façon prononcée dans le cas des assurances d’hospitalisation. Les caisses maladie peuvent fixer les primes selon différents niveaux selon la prestation de service, le lieu de domicile, la franchise, le sexe et l’âge.

Selon l’estimation du risque, les caisses maladie ont en outre le droit de refuser des clients intéressés, ou d’émettre des réserves. Les caisses maladie exigent donc des données détaillées sur l’état de santé des assurés pour la prise en charge.

Une distinction fondamentale entre cinq différents compléments d’hospitalisation est faite: division commune, division semi-privée, division privée, modèles Flex et modèles d’hôtellerie.

Division commune Suisse: libre choix de l’hôpital

La majorité des assurés maladie suisses possède l’assurance complémentaire d’hospitalisation commune. Des estimations partent du principe que plus de 80% ont conclu cette assurance qui est la meilleure marché des assurances complémentaires d’hospitalisation.

L’assurance «Hôpital division commune Suisse entière» couvre les frais d’hôpitaux en division commune d’hôpitaux dans toute la Suisse en plus des coûts que l’assurance de base prend déjà en charge. L’assurance permet ainsi le libre choix de l’hôpital sans frais supplémentaires.

Depuis l’introduction des forfaits par cas en 2012, les hôpitaux publics et privés sont placés au même niveau dans toute la Suisse, également pour l’assurance de base. Les traitements médicaux sont dédommagés uniformément, indépendamment de la durée et du lieu où les patients sont hébergés en Suisse. 

En tant que patiente ou patient, vous pouvez donc également décider depuis peu, dans le cadre de l’assurance de base des caisses maladie, dans quel hôpital vous désirez être traités en Suisse.

Il existe cependant des limitations. L’hôpital souhaité doit ainsi être inscrit sur la liste des hôpitaux de votre canton de domicile. Les caisses maladie dédommagent par ailleurs uniquement les frais de traitement selon le tarif du canton de domicile (urgences exceptées).

Si vos coûts de traitement sont plus élevés dans un hôpital situé hors de votre canton de domicile que les forfaits par cas de votre canton de domicile, alors vous devez payer la différence de l’assurance de base de votre propre poche.

Division semi-privée Suisse: libre choix du médecin et chambre double

La couverture semi-privée est significativement plus chère que la variante en division commune. L’assurance complémentaire d’hospitalisation «Division semi-privée Suisse» comprend, en plus des prestations de la couverture commune, le libre choix du médecin dans un hôpital. Les coûts d’un hébergement en chambre double sont par ailleurs couverts, alors que dans le cas de la division commune, seul est assuré un hébergement en chambre à plusieurs lits.

Il faut cependant mentionner qu’il existe proportionnellement de nombreuses chambres doubles dans les hôpitaux suisses, de telle sorte que l’on peut également bénéficier selon la situation d’une telle chambre double avec une assurance en division commune.

Un médecin chef de clinique est fréquemment responsable de votre séjour à l’hôpital. Le libre choix du médecin peut être également limité selon le modèle complémentaire semi-privé. Informez-vous en tous les cas à l’avance et demandez si possible une prise en charge complète des coûts. Vous trouverez d’autres informations concernant la division semi-privée ici.

Division privée Suisse: libre choix du médecin et chambre simple

L’assurance complémentaire d’hospitalisation «Division privée Suisse» est l’assurance d’hospitalisation la plus onéreuse de toutes les variantes. Elle comprend, en plus des prestations de la couverture semi-privée, l’hébergement dans une chambre privée à lit simple. Un médecin-chef est souvent responsable de votre séjour à l’hôpital.

Néanmoins, il peut arriver que tous les hôpitaux privés ne soient pas assurés selon l’assurance complémentaire d’hospitalisation privée.

Comme c’est le cas dans tous les modèles, un comparatif des assurances complémentaires d’hospitalisation en vaut la peine également pour les assurés en division privée. Les coûts varient de façon prononcée selon le prestataire. Vous trouverez d’autres informations concernant la division privée ici.

Modèle Flex: assurance d’hospitalisation pour les hospitalisations spontanées

Dans le cas d’une assurance d’hospitalisation Flex, vous pouvez déterminer la division et le type de la couverture au moment de l’admission à l’hôpital. Si vous vous décidez pour le complément d’hospitalisation en division commune, quasi tous les coûts sont pris en charge. Lorsque vous vous décidez pour une couverture semi-privée ou privée, vous devez prendre en charge la part définie des coûts, selon l’assurance Flex conclue. Vous trouverez d’autres informations concernant le modèle Flex ici.

Modèle d’hôtellerie: l’assurance de chambre d’hôpital

Dans le cas d’une assurance d’hospitalisation «hôtellerie», vous pouvez profiter selon le modèle d’une chambre simple ou double tout en renonçant cependant au libre choix du médecin, contrairement aux couvertures semi-privées et privées. Le modèle «hôtellerie» en vaut donc la peine lorsque vous mettez avant tout de l’importance sur l’hébergement et moins sur la liberté de choix du personnel médical.

Contrairement aux assurances semi-privées et privées, l’assurance «hôtellerie» est jusqu’à 80% meilleur marché. Tous les hôpitaux ne sont souvent pas couverts dans le cas de l’assurance d’hospitalisation «hôtellerie». Clarifiez au préalable avec quels hôpitaux partenaires l’assurance complémentaire souhaitée collabore.

Pour plus d'informations:
Comparatif des assurances d'hospitalisation

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.