credit suisse deductions fiscales

Déductions fiscales liées aux frais d’un crédit

Celui qui a conclu un crédit peut déduire les intérêts du crédit de ses impôts.

Beaucoup de Suissesses et de Suisses savent que les primes d’assurance et les intérêts de leur capital d’épargne peuvent être déduits des impôts.

La plupart savent aussi que les intérêts des dettes hypothécaires peuvent aussi être déduits des impôts.

Le plus souvent, on oublie que les intérêts des prêts, des crédits de consommation et même des cartes de crédit sont déductibles des impôts. Ceux-ci sont calculés une fois par an par l’institut de crédit et peuvent être ajoutés à la déclaration d’impôt.

Dans le cas de prêts privés (lorsqu’une connaissance vous prête de l’argent contre des intérêts), il vaut mieux mettre clairement par écrit l’accord établi afin que l’administration des impôts accepte la déduction des intérêts.

Prenez note que dans le cas des crédits, seuls les intérêts peuvent être déduits des impôts et non pas le montant remboursé (appelé également montant d’amortissement).

Considérez aussi qu’en tant que personne privée dans le cadre d’un contrat de leasing – lié à une voiture louée, vous ne pouvez pas prendre celui-ci en compte pour vos impôts. De même, la perte de valeur lors de l’achat d’un objet en leasing ne peut pas être reportée dans la déclaration d’impôts.

Néanmoins, si vous obtenez un crédit privé au lieu d’un leasing et que vous utilisez cet argent pour pouvoir acquérir l’objet souhaité, les intérêts sont déductibles des impôts.

Votre rédaction Moneyland

Pour plus d'informations:
Comparatif de crédit
Leasing auto en Suisse
Calculateur de crédit
Calculateur de leasing auto

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.