credit rachat suisse

Redressement: racheter des crédits de manière correcte et avantageuse

Apprenez maintenant dans le guide Moneyland ce à quoi vous devez tenir compte lors d’un rachat de crédit, c’est-à-dire le changement vers un autre prestataire de crédit.

Rembourser les taux de crédit existants avec l’acquisition d’un nouveau crédit n’est pas une bonne idée. Au lieu de limiter vos dettes, vous les accumulez ainsi encore plus.

Un redressement ou un rachat de crédit en faveur d’un crédit en ligne avantageux peut en valoir la peine selon les circonstances. Dans ce cas, vous remplacez votre crédit existant par un nouveau crédit plus avantageux.

Que coûte un rachat de crédit?

La résiliation d’un crédit est gratuite en Suisse. La loi en vigueur sur le crédit à la consommation le veut ainsi. Vous pouvez résilier votre crédit à la consommation à tout moment de manière anticipée auprès de prestataires suisses, sans devoir payer les taux futurs.

Pratiquement tous les prestataires suisses acceptent des rachats de crédits. Certains prestataires telle la Banque Migros exigent même que vous transfériez également les crédits existants d’autres prestataires dans le cas d’une acquisition de crédit.

Lors d’un rachat, les nouveaux prestataires de crédit exigent généralement un soi-disant décompte final de la part du dernier prestataire. Ce décompte final est malheureusement entaché de coûts chez certaines banques.

Cembra Money Bank exige 150 francs pour le décompte final. Bank-now est un peu plus complexe et exige une taxe pour le décompte final variant selon le crédit (maximum de 200 francs). Chez Cashgate, le décompte final est gratuit: aucun coût n’est du dans le cas du rachat.

Crédit de redressement: cela en vaut-il la peine?

La question de savoir si le rachat de crédit en vaut la peine dépend des frais d’intérêts du crédit existant en comparaison avec le nouveau crédit.

Si la différence des frais de crédits est proportionnellement élevée pour la durée restante, le nouveau crédit étant alors significativement plus avantageux, alors un redressement en vaut la peine. Vous découvrez simplement les frais de crédit de tous les prestataires suisses à l’aide du comparatif de crédits de moneyland.ch.

Un exemple illustre ceci: vous avez acquis un crédit et l’avez déjà partiellement remboursé. Pour le crédit restant de 20'000 francs, vous payez encore 1046,80 francs au total en frais d’intérêts pour une durée résiduelle de douze mois avec un taux d’intérêt existant de 9,95%. Avec un taux d’intérêt plus avantageux de 5,9%, vous ne devriez payez plus que 628 francs pour la même durée.

Un rachat de votre crédit existant en vaudrait donc la peine. Le potentiel d’économie s’élève tout de même à 418,80 francs. Vous devez encore y déduire une taxe éventuelle relative à un décompte final. Si celle-ci s’élève par exemple à 100 francs, vous économisez tout de même 318,80 francs.

Redressement pas toujours possible

Même s’il en vaudrait la peine, un redressement n’est malheureusement pas toujours possible. Raison: des prestataires de crédit justement plus avantageux ont parfois défini des critères plus stricts pour un octroi de crédit.

Il est donc important que vous fassiez confirmer un rachat de crédit par le nouveau prestataire de crédit avant de résilier auprès du prestataire de crédit existant. Il pourrait en effet être possible que les critères soient plus stricts auprès du nouveau prestataire et que vous ne les remplissiez pas.

Augmenter les crédits?

Vous pouvez aussi fréquemment lier un rachat de crédit à une augmentation du crédit existant. Notez toutefois que les coûts augmentent avec un montant de crédit à la hausse.

Soyez aussi précautionneux avec la prolongation de la durée: plus vous disposez de temps pour le remboursement du crédit, plus celui-ci sera cher.

Rachat de crédit: comment procéder

  • Comparez les coûts de votre crédit et de votre durée restants. Notez la différence par rapport au prestataire le plus avantageux.
     
  • Renseignez-vous de la taxe relative au décompte final auprès du prestataire existant. Au cas où cette taxe est plus petite que l’épargne possible avec le nouveau crédit, un changement peut en valoir la peine. Exigez ensuite un décompte final comprenant tous les frais, par exemple à la fin du prochain mois.
  • Sollicitez un rachat de crédit auprès du nouveau prestataire souhaité. Vous devez souvent y annexer le décompte final.
  • Résiliez le crédit existant. Important: vous devriez soumettre la résiliation uniquement lorsque vous avez reçu une confirmation de prise en charge par le nouveau prestataire de crédit. Il se pourrait en effet que vous ne remplissiez pas les critères auprès du nouveau prestataire.
     
  • Selon le prestataire, vous devez rembourser vous-mêmes le crédit existant. Il existe pourtant des prestataires de crédit qui règlent le redressement pour vous.

Pour plus d'informations:
Comparatif de crédit
Calculateur de crédit
Comparaison suisse des crédits en ligne
Crédits: conseils que vous devriez connaître
Obtenir un crédit: critères

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.