echanger devises plateformes de pair a pair

Echanger des devises avec des plateformes de pair à pair

Les plateformes d’échange de devises de pair à pair constituent-elles une alternative valable et concurrentielle aux opérations de change traditionnelles? Combien d’argent est-il possible d’économiser en les utilisant? Vous en apprendrez davantage à ce sujet dans le guide suivant de moneyland.ch.

Pendant longtemps, les opérations de change ont été un monopole réservé aux banques et aux bureaux de change qui assuraient le rôle d’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs de devises. Avec l’arrivée d’Internet, un nouveau marché permettant l’échange de devises de pair à pair est apparu. Au fil des années, celui-ci n’a cessé de se développer pour devenir une alternative valable à l’offre proposée par les instituts financiers établis.

Comment fonctionne l’échange de devises de pair à pair?

Le principe sur lequel repose l’échange de devises réalisé entre des pairs (ou «peers» en anglais) est simple: vous vendez votre monnaie non pas à une banque, qui la revend, mais vous échangez l’argent directement avec un acheteur. Grâce à Internet et aux appareils mobiles, vous pouvez à tout moment et partout dans le monde entrer en contact avec des partenaires commerciaux potentiels.

Exemple: vous souhaitez changer 50'000 francs suisses en livres britanniques. Vous entrez en contact avec plusieurs intéressés et échangez vos francs contre des livres sterling.  

Qu’est-ce qu’un portail d’échange de devises de pair à pair?  

Il y a quelques années, il existait peu de prestataires sur Internet actifs dans le négoce de devises de pair à pair. Ceux-ci proposaient leurs services par le biais de forums en ligne ou d’espaces de discussion sur Internet. Avec l’arrivée des plateformes numériques de pair à pair («peer-to-peer» ou P2P en anglais), le marché des devises de pair à pair a gagné en efficience. Désormais, des milliers d’individus utilisent les plateformes d’échange de devises de pair à pair les plus connues sur la Toile.

En outre, certains portails mettent à disposition de leurs utilisateurs de l’argent liquide supplémentaire en puisant dans leur propre pool de liquidités lorsqu’il n’y a pas suffisamment d’offres issues des pairs.

Ces portails agissent en tant qu’intermédiaires lors des transactions et garantissent que tous les participants à la plateforme reçoivent leur argent en retour. Dans cette situation, l’argent échangé est normalement transféré sur un compte, à partir duquel il est reversé aux parties concernées.

Currencyfair, un intermédiaire basé en Irlande mais qui propose aussi ses services en Suisse, figure désormais parmi les plus importants portails P2P dans le domaine des devises. Il est possible de déterminer soi-même le cours de change sur ce portail. Dès qu’un autre utilisateur accepte le cours proposé, la transaction a lieu. Il est aussi possible de procéder à un échange avec l’utilisateur qui offre le plus prix le plus élevé.

Currencyfair prélève trois euros par transaction au titre de frais de transfert, à quoi s’ajoute encore une commision de 0,15% qui varie en fonction du volume de la transaction réalisée de pair à pair. Si vous ne souhaitez pas attendre jusqu’à ce que quelqu’un achète vos devises, vous pouvez aussi les échanger directement avec Currencyfair au cours interbancaire du marché («mid-market rate» ou «spot-rate»). Dans ce cas, la commission située entre 0,4 et 0,6% qui est alors prélevée est toutefois significativement plus élevée.

Transferwise, un service de transfert d’argent de pair à pair basé en Grande-Bretagne et qui est aussi disponible en Suisse, permet de transférer de l’argent au cours interbancaire d’un compte à un autre. Vous pouvez non seulement effectuer des transferts de devises bon marché à des tiers mais vous avez aussi la possibilité de transférer de l’argent entre vos différents comptes répartis entre plusieurs pays et monnaies. Transferwise est avant tout un service de transfert d’argent de pair à pair.
La commission facturée par Transferwise dépend de la monnaie choisie mais s’élève au minimum à 1,5 franc. Pour l’échange de francs suisses (CHF) en euros (EUR) ou en dollars (USD), Transferwise prélève une commission correspondant à 0,5% de la somme échangée. Pour les monnaies moins souvent demandées, des frais plus élevés s’appliquent (CHF en THB = 1% de frais ; CHF en RUB = 1,5% de frais ; CHF en ZAR = 0,7% de frais).

Les portails de pair à pair (P2P), qui mettent en contact des vendeurs et des personnes intéressées dans le but d’échanger de l’argent à un cours prédéfini, constituent aussi une alternative intéressante.

Alors que des portails comme Cashtogether apportent des idées intéressantes, il n’existe toutefois, jusqu’à aujourd’hui, que peu de portails de ce type qui fonctionnent bien.

Quels sont les avantages de l’échange de devises de pair à pair

Le plus grand avantage d’échanger des devises de pair à pair en comparaison des banques ou de bureaux de change traditionnels porte sur le cours proposé. Les portails de pair à pair utilisent pour l’essentiel des cours interbancaires, alors que les banques appliquent leurs propres taux de change, dont les spreads se situent significativement au-dessus des taux interbancaires.

Existe-t-il aussi des portails P2P suisses

En Suisse, il n’existe pas encore de grandes plateformes d’échange de devises de pair à pair ou de portails permettant de transférer de l’argent. Néanmoins, les prestataires internationaux comme Currencyfair et Transferwise ont aussi des comptes en Suisse.

Quelles sont les meilleures alternatives à l’échange de devises P2P?

Echanger des devises auprès de banques ou de bureaux de change traditionnels revient souvent plus cher que de recourir aux services de pair à pair. A l’inverse, beaucoup de courtiers en devises proposent des taux de change aussi élevés que les portails P2P. Parmi ces courtiers en devises, on peut citer des sociétés comme «exchangemarket.ch», «Wechselstube» (qui fournit des prestations aux entreprises) ainsi que d’autres courtiers étrangers comme «Currencies Direct» en Grande-Bretagne. Pour certaines transactions en devises, de tels courtiers s’avèrent parfois même meilleur marché que les portails P2P.

Informations complémentaires:
Paiements à l'étranger

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.