etudiants abonnements mobiles tuyaux suisse

Abonnements de téléphonie mobile pour étudiants: les 12 meilleurs tuyaux

Comment les étudiantes et étudiants peuvent-ils trouver l’abonnement de téléphonie mobile qui leur convient le mieux? Découvrez les meilleurs conseils à ce sujet présentés dans le guide de moneyland.ch.

Pour une majorité de d’étudiantes et d’étudiants, vivre sans smartphone est devenu quelque chose d’impensable. Afin de pouvoir utiliser un smartphone en Suisse, les abonnements de téléphonie ou les offres à prépaiement sont indispensables. Nous avons dressé pour vous une liste des douze conseils les plus importants auxquels il faut être attentif.

1. Garder un œil sur les offres spéciales pour étudiants

Sur leur canal de distribution officiel, les prestataires télécoms suisses ne proposent pas d’offres spéciales destinées aux étudiantes et étudiants. Il se peut néanmoins qu’il y ait des rabais spéciaux pour étudiants proposés via d’autres canaux ou sites internet. Un tel exemple est constitué par le projet Neptun, qui propose parfois aussi des abonnements de téléphonie mobile offrant des rabais généreux.

2. Comparer les offres destinées à la jeunesse

Les opérateurs télécoms suisses, tels que Swisscom, Sunrise et Salt, proposent des abonnements de téléphonie mobile incluant des rabais et prestations supplémentaires pour les jeunes. Selon les prestataires, l’abonnement inclut par exemple l’accès à un service de musique en streaming ou un abonnement demi-tarif proposé à prix réduit.

A noter que chez Swisscom, les clients sont considérés comme étant des «jeunes» jusqu’à l’âge de 26 ans, alors que cela se prolonge même jusqu’à l’âge de 30 ans chez Sunrise et Salt. De telles offres valent donc aussi pour les étudiants, dès lors qu’ils satisfont aux critères définis pour l’âge.

Les étudiants doivent toutefois être attentifs lorsqu’ils franchissent les limites d’âge fixées. Au-delà de celles-ci, les étudiants paient alors automatiquement le prix des abonnements pour adultes. Les abonnements pour adultes reviennent toutefois nettement plus cher. Avec certains abonnements, les prestataires promettent aussi aux clients que le rabais soit maintenu même au-delà des restrictions d’âge fixées.

Attention cependant: les offres pour la jeunesse ne sont souvent pas le meilleur choix, comme le montre le comparatif indépendant des abonnements de téléphonie mobile de moneyland.ch. Il existe en principe différentes autres offres « usuelles » qui sont encore meilleur marché.

Pour les jeunes, les offres suivantes, entre autres, peuvent être intéressantes actuellement:

  • Lidl Connect Smart Prepaid avec des paquets de données (2 x 500 Mo, soit 1000 Mo pour 9,80 francs),
  • Aldi Suisse Mobile avec un paquet pour le surf (1 Go au prix de 9,90 francs),
  • Mucho Mobile Duo Mini (300 minutes et 4 Go pour 17,90 francs),
  • Yallo All in 20 (200 minutes et 1 Go pour 20 francs).

3. Examiner les abonnements de téléphonie mobile avec forfait

Les étudiants souhaitent aujourd’hui pouvoir avoir accès à Internet à tout moment via leur téléphone portable. Et les services en streaming tels que YouTube, Netflix ou Spotify sont populaires auprès des étudiants. Pour de tels utilisateurs intensifs, des abonnements de téléphonie mobile avec forfait pour l’utilisation d’Internet peuvent être les plus appropriés.

Les abonnements forfaitaires helvétiques comprennent généralement un forfait incluant l’utilisation d’Internet en Suisse, des appels téléphoniques et des SMS. Ainsi, les clients peuvent surfer autant qu’ils le souhaitent, bien qu’en Suisse seulement en principe. L’inconvénient de ces offres forfaitaires est leur prix souvent élevé. Pour savoir si un forfait en vaut la peine compte tenu de votre propre comportement d’utilisateur, vous pouvez aussi le calculer à l’aide du comparatif des abonnements de téléphonie mobile figurant sur moneyland.ch.

4. Comparer les abonnements de téléphonie mobile avec un accès limité à Internet

Les offres forfaitaires n’en valent de loin pas toujours la peine pour toutes les étudiantes et étudiants. Les offres avec un volume de données limité par mois sont les meilleur marché. Celles-ci font sens en particulier pour les étudiants qui n’utilisent pas de services trop gourmands en données via le réseau de téléphonie mobile. Les services qui consomment beaucoup de données sont notamment le streaming de vidéos ou de musique, les mises à jour et l’informatique en nuage («cloud»).

Ces abonnements comprennent typiquement un volume de données incluant un à plusieurs giga-octets par mois. Cela suffit tout à fait pour beaucoup d’étudiants, lorsque ceux-ci emploient régulièrement les réseaux WLAN pour le surf sur Internet nécessitant beaucoup de données. Les universités suisses, les bibliothèques et les cafés sont désormais équipés en majorité avec des réseaux WLAN offrant un débit élevé.

5. Comparer les offres promotionnelles

Beaucoup de prestataires de téléphonie mobile en Suisse veulent séduire les clients avec des promotions qui peuvent en valoir la peine aussi pour les étudiants. Il s’agit, d’un côté, de prestations supplémentaires et de rabais de l’autre. Les réductions proposées dans le cadre de promotions peuvent tout à fait s’élever à 50% du prix usuel ou davantage. Etant donné que ces rabais changent très fréquemment, il vaut la peine de jeter un coup d’œil aux nouvelles offres régulièrement. Dans le comparatif neutre des abonnements de téléphonie mobile de moneyland.ch, les rabais sont aussi indiqués.

6. Négocier

Chez beaucoup de prestataires télécoms, il est possible de négocier. Cela s’applique avant tout pour les clients existants. Il y a eu des cas où des clients existants ont dû payer moins de la moitié du prix affiché après avoir négocié avec succès. Essayez aussi! Vous trouverez ici les tuyaux les plus importants lors de négociations.

7. Changer régulièrement d’abonnement de téléphonie mobile

Les prestataires de téléphonie mobile suisses lancent régulièrement de nouvelles offres. Les clients de longue date, eux, ne profitent ainsi en général pas des meilleures conditions offertes. On peut ne peut que recommander aux étudiants disposant justement d’un budget modeste d’optimiser régulièrement les coûts de leur abonnement de téléphonie mobile.

Bon à savoir: le plus souvent, il est possible pour les clients existants de changer d’abonnement tout en restant auprès du même prestataire. Certains prestataires facturent parfois des frais de pénalité en cas de changement d’abonnement.

8. Ne pas regarder seulement le prix

Une comparaison des coûts est importante pour choisir le bon abonnement de téléphonie mobile. Toutefois, il faut aussi tenir compte d’autres critères relatifs aux prestations. En font partie une bonne couverture de réseau, le volume de données inclus pour l’accès à Internet, l’accessibilité et la qualité du service clients ou encore la protection contre des pièges à coûts.

De même, le niveau de satisfaction des clients peut être un important indicateur de la qualité des prestations. Dans ce but, moneyland.ch effectue régulièrement des sondages réalisés en collaboration avec des instituts d’enquête de marché. Les notes de satisfaction correspondantes peuvent être consultées dans le comparatif des abonnements de téléphonie mobile.

D’autres critères à considérer sont la durée minimale du contrat et le délai de résiliation: les prestataires qui soignent leurs clients n’appliquent pas de durée minimale de contrat et prévoient un court délai de résiliation. De la sorte, vous disposez de plus de flexibilité et pouvez aussi changer votre abonnement plus facilement à l’avenir.

9. Attention aux frais d’itinérance

En Suisse, les étudiants se sont habitués à pouvoir utiliser Internet à tout moment de manière illimitée pour un prix forfaitaire. En cas d’utilisation d’Internet via un réseau de téléphonie mobile à l’étranger, les étudiant, eux aussi, doivent être vigilants.

Des pièges coûteux sont à éviter en particulier en ce qui concerne l’itinérance des données. Il est dès lors important de vous informer avant d’effectuer un séjour à l’étranger et de choisir l’offre la mieux adaptée à l’avance. Sinon, vous risquez, dans le pire des cas, de vous voir adresser des factures de plusieurs centaines de francs. Vous pouvez découvrir ici les conseils les plus importants au sujet de l’itinérance des données.

10. Attention aux offres attrape-nigaud

Certains prestataires télécoms proposent des smartphones «gratuits» ou pour un prix symbolique, de 1 franc par exemple. Attention cependant : dans ce cas, vous devez payer le prix de l’appareil sous forme de tranches mois après mois. Souvent, de telles soi-disantes promotions sont empaquetées dans des abonnements coûteux.

Une alternative meilleur marché consiste à acheter l’appareil et l’abonnement séparément. On trouve souvent des smartphones significativement meilleur marché auprès de magasins en ligne tels que digitec, Brack ou Microspot plutôt que chez les opérateurs télécoms.

11. Utiliser l’Internet mobile à domicile aussi

Avec un abonnement de téléphonie mobile assorti d’un forfait pour l’accès à Internet, on n’a, selon les circonstances, plus besoin de souscrire à une offre coûteuse d’accès à Internet via le réseau de fibre optique, le câble coaxial ou la ligne de cuivre. Dans certains cas, cela fonctionne très bien.

Mais ce n’est pas toujours le cas: dans les maisons dotées d’une bonne isolation, les signaux du réseau peuvent être plus faibles à domicile. Ce qui peut avoir les conséquences suivantes: l’accu chauffe et il se vide rapidement. En outre, les émissions peuvent, selon les cas, être plus fortes que via le réseau WLAN étant donné que le téléphone portable doit émettre avec une plus grande puissance.

Un autre inconvénient possible tient au fait que les clients de téléphonie mobile doivent se partager la large bande disponible d’une antenne de téléphonie mobile. En fonction de l’endroit et de l’heure, cela peut ralentir la vitesse d’accès à Internet.

12. Acheter des smartphones plus simples

Les nouveaux iPhones et smartphones de la gamme Galaxy de Samsung les plus récents sont chers. Ils peuvent facilement coûter plus de 1000 francs. Pour satisfaire aux besoins de beaucoup d’étudiants, un smartphone meilleur marché suffit cependant amplement. On trouve de très bons appareils à partir d’un prix à neuf de 250 francs déjà.

Les étudiants qui ne peuvent pas s’offrir un nouveau smartphone feraient mieux d’acheter un appareil d’occasion. Les smartphones déjà usagés peuvent aussi constituer une alternative sensée pour les étudiantes et étudiants qui accordent de l’importance au développement durable.

Informations complémentaires:
Abonnements mobiles en Suisse: comparer

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.