se marier en suisse mariage avantages inconvenients

Se marier en Suisse: avantages et inconvénients financiers

Quel est l'impact d’un mariage sur votre situation financière? Dans le guide suivant de moneyland.ch, vous trouverez les avantages et les inconvénients du mariage d’un point de vue financier.

Vous voulez vous marier? Dans ce cas, il est important de connaitre l’impact qu’un mariage en Suisse aura sur votre situation financière. Le mariage et l'argent sont liés de bien des façons, de la responsabilité pour dettes communes à la prévoyance vieillesse en passant par des aspects actuariels. Le guide suivant de moneyland.ch vous informe sur les conséquences financières d'un mariage.

1. Assurances sociales

Le mariage affecte presque tous les domaines de la sécurité sociale, et donc aussi votre indépendance financière. Les avantages et les inconvénients les plus importants du mariage en matière d'assurance sociale sont mentionnés ci-après.

Avantages du mariage:

Les femmes mariées et celles qui vivent en partenariat enregistré ont droit à une rente de veuve à vie, calculée au décès du conjoint ou du partenaire enregistré sur la base de leurs cotisations de sécurité sociale. Les hommes ont également droit à une rente de veuf en fonction des cotisations de sécurité sociale du conjoint, mais seulement s'ils s'occupent d'enfants de moins de 18 ans issus du mariage.

Le mariage est également avantageux si un seul partenaire en Suisse a un revenu et que les cotisations annuelles de sécurité sociale de la personne active sont deux fois plus élevées que la cotisation minimale annuelle. Dans ce cas, le partenaire qui n'exerce pas d'activité salariée ne doit pas verser la cotisation minimale de sécurité sociale.

Inconvénients du mariage:

Les couples qui vivent ensemble mais ne sont pas mariés ont droit à deux rentes «complètes». Si les deux partenaires versent des cotisations de sécurité sociale pendant leur vie active, ils ont au moins droit à la rente minimale. Si les deux partenaires gagnent relativement bien leur vie, ils peuvent même bénéficier de la rente maximale.

Cela change quand on se marie. La rente des couples mariés est limitée à 150% de la rente maximale par personne. Si les deux partenaires gagnent relativement bien durant leur vie active, ils ne reçoivent qu'une fois et demie la rente maximale au lieu de deux rentes complètes. Le mariage réduit donc la rente de vieillesse des deux conjoints de 25% (soit au total de 50%).

2. Impôts

En Suisse, l'impôt sur le revenu est progressif. Plus vous gagnez, plus le taux d'imposition effectif est élevé. Pour les couples mariés, le taux d'imposition est déterminé en additionnant les deux revenus. En fonction de votre revenu et de votre canton de résidence, cela peut s’avérer être un avantage ou un inconvénient.

Avantages du mariage:

Si un seul conjoint a un revenu ou si l'un des conjoints gagne beaucoup moins que l'autre, un mariage peut être avantageux. Le taux de l'impôt sur le revenu est déterminé sur la base des deux revenus. Aux personnes à revenu élevé s’applique en principe un taux d'imposition élevé. Toutefois, si votre conjoint gagne très peu ou pas du tout d'argent, il est possible qu’un taux d'imposition inférieur s'applique après le mariage. Dans ce cas, le revenu le plus faible compense le revenu le plus élevé et vous payez moins d'impôt.

Inconvénients du mariage:

Si les deux conjoints gagnent relativement beaucoup d'argent, le système suisse est plutôt désavantageux, car les deux revenus sont additionnés pour déterminer le taux d'imposition. Cela signifie que pour deux personnes non mariées, dont chacune est assujettie à un taux d'imposition plutôt bas, un taux d'imposition plus élevé est appliqué après le mariage. Cela signifie que si vous et votre partenaire avez un revenu plutôt élevé et que vous vous mariez, le taux d'imposition augmente. Il est donc possible que vous payiez un montant d'impôt sur le revenu plus élevé que si vous étiez tous deux imposés séparément.

3. Successions

La législation suisse régit qui reçoit quoi en cas de décès. Le conjoint a la priorité absolue, suivi des enfants. Selon la situation, la loi peut être plus ou moins avantageuse.

Avantages du mariage:

Le droit successoral vous donne l’assurance que votre conjoint recevra la plupart de vos biens si vous décédez. Selon le canton de résidence, les héritages ou les donations du conjoint sont pratiquement exonérés d'impôts, voire nuls.

Inconvénients du mariage:

En cas de décès, vous n'êtes pas libre de déterminer qui recevra votre argent et vos autres biens, car le conjoint ou le partenaire enregistré a droit à une part obligatoire. Même si vous faites un testament, une partie de votre patrimoine revient automatiquement aux héritiers légaux.

4. Retraite professionnelle

Chaque caisse de pension a ses propres règles. Toutefois, les couples mariés sont soumis à quelques dispositions générales en Suisse.

Avantages du mariage:

Si vous décédez, votre conjoint ou partenaire enregistré percevra une rente de survivant de votre prévoyance professionnelle. Toutefois, vous n'avez droit à cette pension que si vous et votre partenaire êtes mariés depuis au moins cinq ans. En outre, le partenaire doit être âgé d'au moins 45 ans ou avoir des enfants à charge. La rente de survivant que votre partenaire reçoit après votre décès correspond à 60% de la rente de vieillesse à laquelle vous auriez droit après la retraite. Toutefois, certaines caisses de retraite versent également des rentes de survivants plus élevées.

Inconvénients du mariage:

Si vous divorcez, l’avoir de la caisse de pension est partagé entre vous et votre ex-conjoint. Selon le montant que votre conjoint a cotisé, l'impact de ce partage peut être faible (si votre conjoint et vous avez versé à peu près le même montant à la caisse de pension) à significatif (si votre conjoint n'a versé aucune cotisation ou très peu à la caisse de pension). Les avoirs de la caisse de pension des couples non mariés et des couples qui ne vivent pas en partenariat enregistré demeurent généralement la propriété de la personne respective.

5. Dettes

En principe, les deux conjoints sont responsables des dettes communes et de leur remboursement. Il s'agit principalement des dettes liées à l'acquisition de biens communs. Les dettes commerciales et certains autres types de dettes peuvent - mais ne doivent pas nécessairement - être exclues (séparation de biens).

Avantages du mariage:

Il n'y a pas d'avantages pour les dettes résultant de biens acquis avant le mariage.

Inconvénients du mariage:

Outre le stress financier que causent souvent des dettes, lorsque vous vous mariez, vous imposez une partie de vos dettes à la personne que vous aimez. Et même si vous convenez de la séparation des biens, votre conjoint peut être tenu responsable du remboursement de vos dettes dans le cadre de l'obligation d'assistance réciproque. Il est donc conseillé de régler vos dettes avant de vous marier.

Conclusion

Il y a sans doute diverses raisons aujourd’hui pour lesquelles les couples se marient, et dans la plupart des cas, l'argent ne joue pas un rôle décisif. Néanmoins, il est important de comprendre les implications financières du mariage lors de la prise de décision pour ou contre le mariage.

Plus d'informations :
Comparatifs d'assurance
Calculateur de prévoyance
Investissement et prévoyance: comparatifs et calculateurs

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.