transferts argent de pair a pair

Les transferts d’argent de pair à pair passés à la loupe

Les plateformes de pair à pair constituent-elles une alternative valable pour effectuer des virements d’argent transfrontaliers? Combien de frais peut-on économiser en comparaison des transferts d’argent conventionnels? Apprenez davantage à ce sujet dans le guide suivant de moneyland.ch.

Les virements d’argent à l’international étaient autrefois un monopole réservé aux banques et aux entreprises spécialisées dans le transfert d’argent. Avec l’arrivée d’Internet, un nouveau type de service de transfert d’argent est apparu. Durant les dernières années, il n’a cessé de se développer, devenant une alternative valable et bon marché à l’offre proposée par les instituts financiers établis.

Comment fonctionne le transfert d’argent de pair à pair?

Sur le principe, les transferts d’argent de pair à pair ont un fonctionnement identique à celui des banques et des entreprises actives dans le transfert d’argent depuis plus d’un siècle ainsi qu’à celui des réseaux hawala depuis plusieurs siècles. Avec ceux-ci, l’argent est d’abord versé à un endroit dans un pool financier, tandis qu’à un autre endroit la somme correspondante est retirée d’un autre pool financier. L’argent n’est pas transféré physiquement.

Lors d’un transfert entre «pairs» comme on le pratiquait à l’origine, l’échange d’argent s’effectue entre des personnes privées en se basant sur la confiance, sans intervention d’une banque.

Exemple: vous souhaitez transférer 1000 francs suisses à votre sœur qui habite au Brésil. Vous versez d’abord 1000 francs à un expatrié brésilien qui vit en Suisse. Ce dernier transfère à son tour l’équivalent de 1000 francs à partir de son compte bancaire brésilien sur le compte bancaire brésilien de votre sœur. L’expatrié brésilien facture pour ce service une petite commission ou il se satisfait d’avoir échangé quelques réaux en francs suisses sans frais de transaction ni perte de change.

De tels transferts d’argent de pair à pair comme on les pratiquait à l’origine existent encore aujourd’hui. C’est notamment le cas dans le cadre de qui est appelé le «Hawala», un mode d’échange pratiqué depuis des siècles dans de nombreuses régions du monde.
Avec l’arrivée d’Internet, ce système de transfert d’argent est devenu accessible pour le plus grand nombre. Des plateformes en ligne, réunissant des personnes qui souhaitent effectuer un transfert et d’autres qui veulent y participer, sont apparues. De cette manière, les services de transfert d’argent de pair à pair, apportant de la sécurité dans un domaine d’activité qui peut sinon être risqué, garantissent que tous les participants à l’échange obtiennent comme promis leur l’argent en retour.

Les plateformes internationales de pair à pair

Les transferts de pair à pair («peer-to-peer» ou P2P en anglais) étaient à l’origine réalisés par le biais des réseaux sociaux ou des espaces de discussion sur Internet («chatrooms»). La demande de solutions alternatives bon marché aux services de transfert d’argent conventionnels a permis à plusieurs services intermédiaires de pair à pair de s’établir.

Des services, comme ceux proposés par la société basée en Grande-Bretagne Transferwise ou Currencyfair en Irlande, ont mis en contact des «pairs» issus du monde entier afin de pouvoir réaliser des transactions de plus grande taille. Ces sociétés interviennent aussi parfois en tant que contrepartie et mettent à disposition des liquidités supplémentaires rendant une transaction possible.

Pour revenir à l’exemple précédent: vous souhaitez transférer 1000 francs à votre sœur qui habite au Brésil. Vous versez les 1000 francs sur le compte en Suisse d’un service de transfert d’argent de pair à pair. Pendant ce temps, un couple de parents au Brésil souhaite verser à leur fille qui étudie en Suisse l’équivalent de 400 francs, tandis qu’une petite entreprise souhaite transférer 600 francs à un producteur suisse pour les marchandises qu’elle a commandée. Le service de transfert d’argent de pair à pair verse à votre sœur l’équivalent de 1000 francs à partir de son compte au Brésil et paie à l’étudiante ainsi qu’au producteur en Suisse respectivement 400 et 600 francs depuis un compte helvétique. Pour le versement effectué, le service de pair à pair facture une commission.

Généralement, les intermédiaires de pair à pair exigent que le montant qui doit être transféré soit versé sur un compte bancaire avec un numéro de référence spécial. La somme d’argent qui vous est versée est transférée à partir du compte de l’intermédiaire sur votre compte. Aussi bien Currencyfair que Transferwise ont des comptes bancaires en Suisse.

Les avantages des virements de pair à pair

Le plus grand avantage des virements de pair à pair se situe au niveau de leurs faibles coûts. Cela vaut en particulier pour les «véritables» transferts de pair à pair, soit ceux qui permettent à deux personnes d’échanger de l’argent directement sans intermédiaire.

Lors de l’utilisation d’un service de transfert d’argent de pair à pair, vous payez une commission pour la sécurité et le service obtenu. Celle-ci est souvent inférieure aux frais exigés par les banques suisses et les sociétés traditionnelles actives dans le transfert d’argent comme Western Union ou Moneygram.

De manière générale, les sociétés actives dans le service de transfert d’argent de pair à pair ne prélèvent pas de frais supplémentaires sur les taux de change interbancaires, au contraire des spreads des banques souvent élevés. Cela signifie que le bénéficiaire d’un transfert d’argent international obtient souvent davantage d’argent dans sa monnaie locale s’il utilise un service de pair à pair plutôt que s’il recourt à un service de transfert d’argent conventionnel ou à une banque.

Transferwise, par exemple, facture une commission minimale de 1,5 franc par transfert. Pour les transactions effectuées avec des francs suisses (CHF) contre des euros (EUR) ou des dollars (USD), une commission correspondant à 0,5% de la somme échangée est prélevée. Pour un transfert d’argent concernant un pays avec une monnaie moins souvent utilisée, vous devez normalement payer des frais plus élevés. (Exemples: CHF en THB = 1% de frais ; CHF en RUB = 1,5% de frais ; CHF en ZAR = 0,7% de frais). Les taux de change interbancaires s’appliquent pour chacune de ces transactions.

Currencyfair prélève une commission de transfert de 3 euros par virement, à quoi s’ajoute une commission de 0,15% variant en fonction du volume de la transaction effectuée. La particularité de Currencyfair est que vous pouvez vous-même déterminer le taux de change appliqué lors du transfert d’argent et que la transaction n’a effectivement lieu que si un autre utilisateur accepte votre offre. Si aucun autre «pair» n’est disponible pour effectuer la transaction, vous pouvez aussi procéder au transfert d’argent au cours interbancaire – ce qui reviendra toutefois plus cher en raison de la commission de 0,4 à 0,6% prélevée.

Conclusion:

Les virements de pair à pair constituent une alternative intéressante aux services de transfert d’argents usuels. Alors qu’aucun frais n’incombe lors de transferts d’argent de pair à pair effectués directement sans intermédiaire, les intermédiaires P2P comme les plateformes en ligne spécialisées permettent d’effectuer des virements simples et sûrs à des cours avantageux.

Informations complémentaires:
Paiements à l'étranger
Echanger des devises avec des plateformes de pair à pair

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.