kinder zahn zusatzversicherung krankenkasse

Assurance maladie: traitements dentaires chez les enfants

Que paient les caisses maladie suisses et les assurances complémentaires en coûts d’orthodontie pour les enfants et les jeunes? Une vue d’ensemble pratique présente les informations essentielles.

Les enfants et les adolescents suisses doivent faire corriger leur mauvaise disposition des dents étonnamment fréquemment. Les experts partent du principe qu’un enfant sur deux ou trois nécessite un traitement orthodontique en Suisse.

Celui-ci est en règle générale une affaire coûteuse. Le traitement de malpositions sévères au niveau dentaire et des mâchoires peut facilement s’élever à 15’000 francs. Des malformations dentaires moins graves coûtent néanmoins encore près de 4000 à 5000 francs sur une période allant de deux à trois ans.

Traitements dentaires et traitements orthodontiques: que paie l’assurance de base?

  • L’assurance de base des caisses maladie se limite aux traitements dentaires suite à des pathologies sévères et «inévitables» du système masticatoire ou de «maladies systémiques graves» (comme par exemple une leucémie ou une acromégalie).
  • Les traitements orthodontiques à l’aide de broches ou de brackets ne sont malheureusement pas couverts habituellement.
  • Les extractions dentaires, le traitement de caries et les traitements d’hygiène dentaire ne sont normalement pas non plus indemnisés par l’assurance de base.

Traitements dentaires et traitements orthodontiques: que paie l’assurance complémentaire?

  • Important: de nombreuses caisses-maladie ne participent aux coûts d’un traitement orthodontique que lorsque celui-ci est diagnostiqué après la conclusion de l’assurance. Certaines caisses-maladie exigent en outre un délai de carence (délai d’attente) de 6 mois à 3 ans.
     
  • Une conclusion anticipée d’une assurance complémentaire ambulatoire correspondante peut ainsi en valoir la peine. La conclusion d’une assurance complémentaire est recommandée juste après la naissance. Généralement, une conclusion d’assurance est pourtant encore possible jusqu’à un âge de 4 à 5 ans. Plus tard, il peut être difficile de trouver une assurance complémentaire appropriée selon le développement dentaire et maxillaire de l’enfant.
     
  • Il s’agit principalement d’assurances complémentaires de soins ambulatoires pour les traitements orthodontiques des enfants et les jeunes. Un comparatif des assurances complémentaires est recommandé, étant donné que les prestations varient fortement d’une caisse à une autre. Seuls 50 à 80 pour cent des frais de traitements dentaires sont indemnisés selon l’assurance.
  • Vous pouvez sélectionner le critère «orthodontie» pour indiquer les résultats appropriés dans l’outil comparatif neutre d’assurances complémentaires. Vous pouvez en outre les classer sur la page des résultats selon l’étendue des prestations.
  • Dans le cas de certaines assurances complémentaires de caisses-maladie, les montants annuels sont limités, pour certaines à quelques milliers de francs par année. Les traitements orthodontiques peuvent pourtant facilement coûter plus de 5000 francs.
  • Les assurances complémentaires suivantes font partie des meilleures dans le domaine des traitements dentaires et orthodontiques des enfants: Visana Ambulant II & III, Innova Sanvita, Sanitas Family, Helsana Top & Helsana Completa, Concordia Diversa Plus.
  • Les coûts des primes se situent entre 10 et 20 francs par mois et par enfant.
  • Dans le cas de certaines caisses-maladie, la conclusion séparée d’une assurance complémentaire individuelle pour les soins dentaires est nécessaire. Celle-ci est souvent plus chère que les solutions générales forfaitaires.
  • Selon l’assurance complémentaire de soins, l’âge maximum des personnes assurées varie entre 18 et 30 ans.
  • Le médecin-dentiste traitant devrait si possible facturer selon la valeur de point tarifaire Suva répandue, puisque certaines caisses ne prennent en charge qu’une valeur de point tarifaire de 3.10 francs. Sinon, vous devriez payer vous-même la différence de prix en tant que famille assurée. Ou alors vous choisissez une assurance complémentaire qui rembourse également une valeur de point tarifaire plus élevée.

Conseils supplémentaires relatifs aux traitements dentaires de votre enfant:

  • Selon les circonstances, l’assurance-invalidité (AI) prend également en charge les traitements et les corrections particulièrement importants.
     
  • Selon la situation financière de votre famille et de la commune, la médecine dentaire scolaire prend également en charge une partie des frais de traitement selon les circonstances. Se renseigner ne fait pas de mal.

Votre rédaction Moneyland

Pour plus d'informations:
Comparatif d'assurance maladie
Comparatif d'assurance complémentaire

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.