assurances pour chat comparaison

Comparaison suisse des assurances pour chat

Une assurance pour chat en vaut-elle la peine? Ce que les propriétaires suisses de chat doivent savoir concernant les assurances animaux.

En plus des chiens, les chats font partie des animaux de compagnie les plus appréciés par les Suissesses et les Suisses. Selon certaines estimations, on part du principe qu'un ménage suisse sur quatre au minimum possède un chat. Près de 1,4 millions de chats peuplent le pays lorsqu'on extrapole les données ci-dessus à la Suisse entière.

Détention de chats coûteuse

La détention d'un chat qui ne vit pas à l'extérieur est coûteuse. 500 francs par année et par bête sont facilement dépensés pour de la nourriture ordinaire pour chat.

A cela s'ajoutent des dépenses pour de la litière pour chat, des accessoires, des frais de nettoyage, des médicaments éventuels contre les vers et les puces ainsi que des vaccinations et des frais de vétérinaire.

Vétérinaires coûteux

Les frais de vétérinaire en particulier peuvent rapidement être coûteux. Une analyse de santé et un examen sanguin peuvent coûter jusqu'à 1000 francs, le traitement d'une fracture de la patte jusqu'à 3000 francs, le traitement suite à l'ingurgitation d'un corps étranger entre 1000 et 2500 francs, une déchirure des ligaments croisés jusqu'à 2500 francs, une radiothérapie en raison d'une tumeur rapidement 3000 francs.

Assurances pour chat contre les accidents et les maladies

Deux types d'assurances pour chat sont disponibles: des assurances accidents pures et des assurances qui assurent votre animal domestique aussi bien contre les accidents que contre les maladies. Les assurances accidents pures sont meilleur marché que la version combinée avec couverture accidents et maladie.

Au moment de la conclusion de l'assurance, votre chat doit être âgé au minimum de trois mois aussi bien lors d'assurances accidents que d'assurances combinées accidents et maladie. L'âge maximal s'élève à sept ans lors de la conclusion du contrat. Les assurances pour chat d'Epona constituent une exception, pour lesquelles il n'y a pas de limitation d'âge.

Assurances pour chat: frais non couverts

Les maladies et accidents qui ont eu lieu avant la conclusion du contrat d'assurance ne sont pas couverts par les assurances suisses pour chat. En outre, les opérations de chirurgie esthétique, les soins dentaires, les traitements de maladies génétiques, les traitements psychothérapeutiques, les dommages causés par des tiers responsables ou ceux causés par négligence grave de la part du propriétaire ne sont en règle générale pas couverts.

Primes, franchises, couvertures et quote-part

Les assurances suisses pour chat présentent malheureusement une structure des coûts un peu compliquée. Il existe différentes variantes de franchises et de couverture par assurance pour chat; les primes varient selon la variante. Par ailleurs, la règle d'or suivante est valable: plus l'animal est âgé, plus les primes sont élevées.

La franchise désigne le montant des frais de vétérinaire que vous devez vous-mêmes payer. Une quote-part supplémentaire de 10 à 40%, applicable au-dessus de la franchise, vient en sus dans le cas de nombreuses assurances (de manière similaire à l'assurance de base des caisses maladie).

La couverture ou limite de prestations désigne le montant jusqu'à concurrence duquel l'assurance prend en charge les coûts au maximum (franchise et quote-part déduites). Certaines assurances proposent une couverture illimitée. En principe, les primes sont d'autant plus élevées que la franchise est basse et que la couverture est élevée.

Une assurance pour chat en vaut-elle la peine?

Une assurance pour chat peut en valoir la peine, mais ne le doit pas forcément. Cela dépend naturellement d'une part du montant total des frais de vétérinaire dus. Il faut également noter que les coûts varient de façon marquée selon l'assurance pour chat. Un comparatif des assurances pour chat s'impose donc.

Afin de vous simplifier un peu la vie, moneyland.ch a développé un comparatif vous indiquant automatiquement si l'assurance en vaut la peine pour les frais de vétérinaire estimés. Il calcule pour chaque assurance pour chat toutes les variantes de couverture et de franchise, en prenant également en compte la quote-part et les primes et indique uniquement la variante la meilleur marché.

Vous pouvez calculer tous les coûts pour votre chat même pour un nombre quelconque d'années. Ce calcul est pertinent, car les primes d'assurance peuvent augmenter brusquement avec l'âge de l'animal. moneyland.ch indique automatiquement la prime correcte pour chaque année de vie de votre chat.

Assurances pour chat avec délais de carence

Dans le cas des assurances pour chat, il existe un soi-disant délai de carence, c'est-à-dire un délai d'attente que vous devez laisser écouler après la conclusion de l'assurance, jusqu'à ce que celle-ci prenne en charge les frais de vétérinaire.

Le délai d'attente s'élève à trois mois dans le cas de maladies chroniques et à un mois lors de maladies courantes. En cas d'accidents, il n'y a pas de délai d'attente ou un délai d'attente d'un mois selon l'assurance.

Vaccinations et prestations de services spécifiques

Parallèlement à des critères d'exclusion généraux, certaines prestations ne sont prises en charge que par de rares prestataires. Sur la liste des résultats du comparatif des assurances animaux, vous pouvez sélectionner les prestations de services importantes pour votre chat par le biais des critères de filtre.

De nombreuses assurances pour chat ne couvrent pas les vaccinations. Assurances avec participation aux frais de vaccination: assurance pour chat Epona Optima, assurance pour chat Epona Ultima Plus ainsi que l'assurance pour chat d'Animalia. Une assurance voyage est comprise uniquement dans l'assurance Européenne wau-miau.

Des traitements médicaux alternatifs sont pris en charge par toutes les assurances pour chat Epona et l'assurance pour chat Animalia.

Votre rédaction de moneyland.ch

Informations complémentaires:
Comparatif indépendant des assurances pour chat

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.