banques de temps en suisse

Les banques de temps et les monnaies basées sur le temps en Suisse

Que sont les banques de temps et les monnaies basées sur le temps? Comment est-il possible d’économiser de l’argent grâce à celles-ci? Vous trouverez les informations les plus importantes à ce sujet dans le guide suivant de moneyland.ch.

Beaucoup de gens connaissent le proverbe «le temps, c’est de l’argent» mais peu de personnes considèrent le temps comme une monnaie digne de confiance. Et encore moins d’individus l’ont déjà utilisé de cette manière.

Jusqu’à présent, on échangeait du temps avant tout sur une base volontaire ou dans le sens d’une aide mutuelle entre amis ou voisins. Mais grâce aux possibilités offertes par la technologie actuelle, les banques de temps sont devenues une réalité. Pour la première fois, il est possible pour un grand nombre de personnes d’enregistrer de manière simple et précise le temps qu’elles ont consacré à faire quelque chose, de le placer sur un compte et de l’échanger ensuite contre des marchandises ou des services.

Comment fonctionnent les banques de temps?

Une idée simple est à l’origine de la création des banques de temps: une personne ou une association effectue pour une autre une prestation qui est mesurée en temps. Cela peut concerner tous les services qui nécessitent un investissement en temps, comme par exemple des services ou des conseils liés à l’informatique, la garde d’enfants, les travaux de jardin, la coiffure, les travaux de construction, l’enseignement extra-scolaire (soutien aux devoirs) ou n’importe quelle autre activité qui nécessite une certaine durée. Le temps qui a été nécessaire pour effectuer une telle prestation est ensuite enregistré dans une banque de temps. Les unités de temps qui ont été accumulées dans celle-ci peuvent ensuite être utilisées afin d’obtenir, en cas de besoin, des prestations basées sur le temps de la part d’une autre personne.

Quelles sont les bourses du temps qui existent en Suisse?

La Suisse dispose d’une longue tradition en matière de solidarité sociale et avec les monnaies alternatives. De la même manière, l’offre de bourses du temps est aussi importante. Il s’agit toutefois ici avant tout d’initiatives locales, constituées d’environ quelque quarante prestataires différents, ce qui réduit quelque peu vos possibilités de pouvoir échanger du temps.

Voici une sélection de quelques bourses d’échange de temps actuellement actives en Suisse: Zürich Tauscht, Zeittauschbörse Basel, Luzerner Tauschnetz, Ziitbörsa Chur und Umgebung, ZeitTausch Solothurn, Zeitbörse Benevol St.Gallen, Scambio di Favori au Tessin, Zytbörse Thun, Tauschnetz Länggasse Bern, Tauschnetz Freiburg, Give&Get Winterthur ainsi que TALENT à Bâle, Bienne, St-Gall, Zoug et Aarau ou encore enLien.ch en Suisse romande.

Un inconvénient des banques de temps en Suisse est leur utilisation encore quelque peu rudimentaire des nouvelles technologies. Des innovations, à l’exemple d’une application pour banque de temps, qui permettraient d’organiser l’échange de temps de manière plus efficiente, manquent encore cruellement. De même, les plateformes en ligne sont structurées de manière relativement simple.

Si vous êtes quelqu’un qui a le contact facile et qui aime bien rencontrer des gens, vous allez apprécier les possibilités offertes par les banques de temps sur le plan social. La plupart des banques de temps helvétiques travaillent comme des associations et elles organisent régulièrement des rencontres avec leurs membres. Grâce à l’échange de ces prestations, il est aussi possible de nouer de nouveaux contacts. De la sorte, les banques de temps peuvent aussi être un bon moyen d’élargir votre cercle d’amis en faisant de nouvelles connaissances.

A cet égard, il faut aussi mentionner le fait que certaines bourses du temps prélèvent une taxe de membre. Dans la plupart des cas, celle-ci peut toutefois être compensée avec du temps.

Utiliser les banques de temps pour sa prévoyance vieillesse 

Durant les dernières années, plusieurs initiatives sont apparues en Suisse avec l’idée d’utiliser le temps comme une partie de sa prévoyance vieillesse. Le principe de ces expériences consiste à ce que des personnes jeunes et des adultes en bonne forme réalisent des prestations de soins pour des seniors, puis économisent le temps consacré en le plaçant dans un dépôt afin de pouvoir ensuite l’échanger à nouveau contre d’autres prestations lorsqu’ils seront eux-mêmes seniors. Actuellement, il existe une institution de prévoyance de ce type en Suisse appelée la Zeitvorsorge St.Gallen.

Cependant, la rapidité avec laquelle la société évolue peut aussi représenter un risque pour des jeunes adultes s’ils comptent sérieusement sur le fait de pouvoir bénéficier de prestations en retour lorsqu’ils auront atteint un âge avancé. En revanche, pour tous ceux qui souhaitent avant tout réaliser une bonne action, avec la possibilité d’en retirer quelque chose lorsqu’ils auront atteint un âge avancé, la prévoyance sous forme de temps constitue une option intéressante.

Peut-on économiser de l’argent en utilisant les banques de temps?

La plupart des banques de temps considèrent le temps d’une manière identique, indépendamment du type de prestation qui a été apportée. Si votre prestation a une valeur monétaire élevée et que vous avez la possibilité de l’échanger contre de l’argent plutôt que du temps, vous gagnerez alors très vraisemblablement davantage en échangeant votre temps contre une rémunération. Toutefois, si, à côté de votre travail, vous avez suffisamment de temps à disposition que vous souhaitez échanger contre des marchandises ou des prestations, pour lesquelles vous devriez sinon payer, il vous sera alors naturellement possible d’économiser de l’argent grâce aux banques de temps.

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.