carte de credit en vacances astuces

Carte de crédit en vacances: les dix astuces

Les cartes de crédit suisses sont un moyen de paiement souvent utilisé en vacances. Voici les dix conseils que vous donne la rédaction de moneyland.ch

Selon les statistiques de la Banque nationale suisse BNS, les cartes de crédit suisses sont presque aussi souvent utilisées à l’étranger qu’en Suisse. La transaction moyenne par carte de crédit à l’étranger s’élève à 145 francs environ, soit un peu plus haut que la moyenne interne de 130 francs.

Afin que vos vacances ne deviennent pas un gouffre financier, tenez compte des conseils ci-dessous donnés par la rédaction de moneyland.ch

  • Avant votre départ, cherchez la carte de crédit qui vous convient. Les cartes présentent de grandes différences de coûts et de prestations. Le comparatif de cartes de crédit de moneyland.ch vous aide à trouver bonne la carte.  
     
  • Veillez aux frais de conversion des devises lors du choix de votre carte. A côté du supplément de conversion (entre 1,2 et 2,5% selon la carte), il faut encore tenir compte de la majoration de cours. Les deux taxes sont incluses dans le calcul du comparatif de cartes de crédit (la majoration de cours à l’aide de jours de référence de la relation de change entre l’euro et le franc suisse).
  • Avant votre départ, vérifiez la date d’échéance de votre carte de crédit, qui ne devrait pas tomber avant la fin de vos vacances.
  • Examinez la limite de votre carte. Si nécessaire, relevez-la à bref délai, surtout si vous faites déjà usage de votre carte avant le départ.
  • Informez-vous avant le départ sur la question de savoir quels sont les meilleurs moyens de paiement dans le pays de destination. Dans certains Etats africains, à Cuba ou au Venezuela, il arrive que les paiements par carte de crédit soient limités voire carrément impossibles.
  • Une fois sur place, évitez de payer en francs suisses et n’utilisez jamais le système appelé conversion dynamique des devises. En clair : à l’étranger, payez toujours dans la monnaie locale. Les processeurs de paiement de la conversion dynamique des devises exigent des taxes supplémentaires qui dépassent souvent les 3%.
  • Ne retirez jamais d’argent liquide avec votre carte de crédit (règle qui vaut aussi à l’interne). Utilisez votre carte de débit (maestro, V-Pay ou postfinance), ce qui est beaucoup moins cher. Cas échéant, faites lever à l’avance auprès de votre banque le geoblocking s’il y en a un sur votre carte pour le pays de destination.
  • A l’étranger, les taxes de la carte de crédit pour les retraits d’argent liquide peuvent atteindre 4%, plus les frais de traitement (jusqu'à 2,5%), plus les majoration de cours. La banque sollicitée à l’étranger peut encore y ajouter des frais supplémentaires.
  • A l'étranger, la carte de débit est intéressante pour payer des montants élevés. En règle générale, vous avez avantage à régler avec la carte de crédit les sommes jusqu'à 100 ou 200 francs et avec la carte de débit les montants plus importants. Il y a bien sûr des différences selon les fournisseurs de carte.
  • En cas de perte, appelez aussi vite que possible la société émettrice de votre carte de crédit et faites-la bloquer.
  • Conservez les reçus des paiements effectués par carte de crédit durant les vacances. En cas d’erreurs d'écriture, ils vous servent de moyen de preuve et vous permettent de réclamer la restitution de votre argent. 

Pour plus d'informations:
Comparatif de cartes de crédit
Cartes de crédit: frais de conversion de devises
Cartes de crédit à l’étranger: dans quelle devise payer?
Comparatif suisse d’assurances voyage

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.