flugmeilen tipps

Miles aériens: conseils utiles

Bien collectionner et utiliser les miles à bon escient: tout ce que vous devez savoir concernant les miles.

On ne peut plus se passer des miles au quotidien: selon les estimations, plus de 30 milliards de miles ont été collectionnés jusqu’à présent. Les miles sont donc devenus une monnaie non-officielle non contrôlée par la banque centrale.

Amateurs de miles à la chasse des offres spéciales

Les personnes que l’on nomme «chasseurs de miles» basent leurs comportements de consommation et de voyage uniquement sur l’acquisition de miles. Leur passion de collectionneurs peut même les amener à réserver plusieurs vols indirects au lieu d’un vol direct aux dépens d’un plus long trajet. Pour les aficionados des miles, il s’agit non seulement de bonus mais également de miles de statut pour des offres VIP des compagnies aériennes.

Les miles comme nouvelle monnaie

Cette monnaie parallèle n’est pas non plus sans signification pour le large public. Toujours plus de compagnies aériennes prévoient la possibilité de transformer les miles directement en avoir disponible sur les cartes de crédit: un développement qui pourrait rendre les miles prépondérants, même pour les utilisateurs ordinaires.

Différentes valeurs de miles

Lors de l’utilisation des miles, il est décisif de savoir pour quels services vous avez besoin de miles de bonus. Selon les offres en effet, la valeur par mile utilisé peut varier fortement. En règle générale, il est déconseillé d’utiliser les miles pour des cadeaux ou des nuits à l’hôtel: vous échangez dans ce cas vos miles en-dessous de leur prix réel. L’utilisation des miles pour des locations de voiture est tout aussi peu rentable.

Utiliser les miles pour les vols intercontinentaux

Les miles possèdent généralement une valeur nettement plus élevée si vous les utilisez pour les vols. Vous recevez pour un vol intercontinental habituel à peu près une valeur trois fois plus élevée que dans le cas d’une location de voiture, c’est-à-dire en moyenne autour de 0.03 dollar. Dans le cas des surclassements lors de vols intercontinentaux, le montant peut même s’élever à 0.05 dollar. Vous devez par ailleurs faire attention au fait que les taxes et les frais sont dus lors d’une réservation par le biais de miles.

Attention à la date d’expiration

Il est également important d’échanger les miles aériens. Cette pratique peut sembler triviale, mais ne va pourtant pas de soi: un tiers environ des miles arrive à expiration sans être utilisé. En prenant une valeur moyenne de un centime par miles, presque 100 milliards de dollars par an sont «offerts» aux compagnies. La valeur des miles non utilisés se chiffre au total à 300 milliards de dollars.

Les miles ainsi que les dates d’expiration ne sont pas tous pareils: chez certaines compagnies aériennes comme Swiss, Lufthansa, Air Berlin ou Emirates, les miles collectionnés expirent après trois années, chez d’autres compagnies aériennes après cinq (Qatar Airways) ou dix ans (Korean Air). Quelques rares compagnies aériennes proposent des miles à durée illimitée.

Choisir le programme de miles approprié

Si vous volez avec une compagnie aérienne, vous ne devez pas nécessairement réutiliser les miles collectionnés auprès de cette même compagnie. Lors de la réservation, il est souvent possible de choisir entre plusieurs programmes de miles. Il est parfois rentable pour les grands voyageurs de participer à plusieurs programmes dans le but d’optimiser leur propre stratégie de miles.

Collectionner les miles: pas seulement lors de vols

Vous pouvez collectionner les miles aériens lorsque vous voyagez par avion, mais ce n’est pas tout. De plus en plus d’entreprises offrent des points de miles aériens à collectionner pour des services divers: lors de l’ouverture d’un compte bancaire ou d’une assurance, de l’utilisation d’une voiture de location ou de paiements par carte de crédit.

Les cartes de crédit pour les collectionneurs de miles

Certaines cartes de crédit suisses offrent la possibilité de collectionner des miles en Suisse et à l’étranger. L’offre en miles varie selon le type de carte: les cartes standards offrent en général moins de miles aériens que les cartes Gold, qui en offrent elles-mêmes moins que les cartes de crédit Platinum. De grandes différences ont pourtant lieu entre les émetteurs de cartes de crédit. Un comparatif des miles aériens en vaut la peine avant de choisir sa carte de crédit.

Votre rédaction Moneyland

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.