troisime pilier economiser impots

Economiser des impôts grâce au troisième pilier

En cotisant au troisième pilier, il est possible d’économiser jusqu’à plus de 1000 francs d’impôts.

Si vous êtes affilié à une institution de prévoyance (caisse de pension), vous pouvez verser pour l’année 2019 un montant maximal de 6826 francs au pilier 3a.

Si vous n’êtes pas affilié à une institution de prévoyance (caisse de pension), vous pouvez verser jusqu’à 20% de votre revenu annuel, mais 34'128 francs au plus, au pilier 3a.

Une déduction fiscale qui en vaut la peine

Avantage d’un versement à la prévoyance du troisième pilier: l’ensemble du montant versé peut être déduit de votre revenu imposable sans frais.

Dans votre déclaration d’impôts, un espace est prévu où vous pouvez simplement indiquer le montant versé au pilier 3a. Votre banque ou votre assurance vous met aussi à disposition une attestation que vous pouvez joindre à votre déclaration d’impôts.

Exempt d’impôts jusqu’au moment du retrait

Votre fortune déposée dans le troisième pilier est exemptée d’impôts jusqu’au moment du retrait de l’avoir du troisième pilier. Vous ne devez donc pas payer d’impôt sur la fortune pour l’avoir de prévoyance.

De même, les revenus issus de votre avoir de prévoyance ne doivent pas non plus être déclarés dans votre déclaration d’impôts. Il n’y a donc ni impôts sur le revenu, ni impôt anticipé. Cela vaut aussi pour les comptes d’épargne 3a, les comptes de titres 3a ainsi que pour les polices d’assurances du troisième pilier.

Principal avantage: moins d’impôts sur le reven

Grâce à cette déduction, vous pouvez selon les cantons et en fonction du niveaux de votre revenu imposable économiser plus de 1000 francs d’impôts par an. Vous pouvez placer à nouveau le montant économisé et profiter ainsi de l’effet cumulatif des taux d’intérêt.

Des taux d’imposition réduits lors du retrait

Lors du retrait des avoirs du troisième pilier, un impôt doit être à nouveau versé. Toutefois, les avoirs du pilier 3a sont imposés avec un taux spécial inférieur à celui des autres revenus.

Seul bémol: il est possible de retirer les avoirs du troisième pilier seulement à partir de la soixantième année achevée pour les hommes et de la cinquante-neuvième année pour les femmes. Ou alors si l’on remplit des conditions particulières, comme le commencement d’une activité lucrative indépendante, l’acquisition d’un logement d’habitation ou en cas de départ définitif de la Suisse.

Conseil: ouvrir plusieurs comptes 3a à la fois

Il vaut la peine d’ouvrir plusieurs comptes du troisième pilier. Il n’existe en effet pas de restriction légale limitant le nombre de comptes du pilier 3a.

Cela vous permet de répartir les retraits sur plusieurs années et d’échapper ainsi à une progression fiscale trop importante. En outre, en choisissant plusieurs banques et assurances, vous réduisez ainsi le risque d’être confronté à un risque (peu probable) de faillite.

Comptes de titres ou d’épargne

Vous pouvez investir dans le pilier 3a en optant pour une solution incluant soit un compte d’épargne, soit un compte de titres.

Avec les comptes de titres, il est possible, en fonction de l’évolution de la situation économique, des points d’entrée ou de sortie sur le marché ainsi que du niveau des frais, d’obtenir un meilleur rendement qu’avec un simple compte d’épargne. Ce n’est toutefois pas toujours le cas: un compte de titres comporte davantage de risques, ce qui peut aussi entraîner des pertes.

La solution d’un compte 3a classique comporte un autre avantage: les offres des comptes d’épargne 3a des banques proposent en moyenne des intérêts plus élevés que ceux des comptes d’épargne ordinaires.

Sur moneyland.ch, vous trouverez le comparatif des comptes du pilier 3a le plus complet de Suisse: comparez dès à présent, choisissez les meilleurs taux d’intérêt et économisez ainsi des impôts.

La rédaction de moneyland.ch

Informations complémentaires:
Comptes d’épargne pilier 3a: comparatif suisse
Fonds de prévoyance 3a: les meilleurs conseils
 

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.