comptes de metaux precieux conseils en suisse

Comptes de métaux précieux en Suisse: conseils

Dans le guide suivant de moneyland.ch, informez-vous à propos des coûts, des conditions ainsi qu’au sujet des avantages et des inconvénients des comptes de métaux précieux.

L’or et d’autres métaux précieux sont traditionnellement considérés comme des placements sûrs lors des périodes de turbulences sur les marchés financiers. Toutefois, détenir des lingots d’or ne constitue pas la solution idéale pour les investisseurs actifs qui souhaitent pouvoir acheter ou vendre rapidement un métal précieux en fonction de l’évolution des cours.

Le négoce de métaux précieux peut engendrer des frais administratifs importants. En optant pour des comptes de métaux précieux, vous pouvez éviter de tels frais, étant donné que les métaux ne sont pas entreposés physiquement dans une banque.

Au lieu de cela, on passe simplement des écritures comme c’est le cas pour un compte en espèces. Lors d’un achat, votre avoir augmente sur votre compte de métaux précieux alors qu’il diminue dans le cas d’une vente. Un solde positif représente une créance du côté de la banque qui doit livrer sur demande le métal précieux ou respectivement sa valeur correspondante en liquide.

Cependant, les comptes de métaux précieux comportent aussi des inconvénients, parmi lesquels figurent la protection limitée offerte en cas de faillite de la banque. En fonction des banques, des frais relativement élevés peuvent également s’appliquer. Vous pouvez vous faire envoyer par courriel un comparatif détaillé des comptes de métaux précieux sous forme de PDF.

Avantages potentiels des comptes de métaux précieux

1er avantage: pas de courtage

Hormis un nombre limité d’exceptions, les banques suisses ne prélèvent pas de frais de courtage pour l’achat ou la vente de métaux précieux effectués via un compte de métaux précieux. De la sorte, les comptes de métaux précieux disposent d’un avantage potentiel en termes de coûts par rapport à un achat de dérivés sur métaux précieux effectué via des négociants en devises, auprès desquels des frais pour les transactions réalisées sont prélevés. En tant que détenteur d’un compte de métaux précieux, vous pouvez à tous moments convertir vos créances en métaux précieux en argent et inversement.

2ème avantage: la sécurité

Un compte de métaux précieux élimine le danger que le métal physique soit volé. Pour des montants relativement faibles sur son avoir, les frais de compte peuvent être inférieurs aux coûts du coffre servant à entreposer le métal physiquement.

En outre, certaines banques suisses mettent à disposition des clients leur propre dépôt en métaux précieux dans lesquels ceux-ci peuvent entreposer physiquement des lingots d’or. En comparaison des comptes de métaux précieux, de tels dépôts présentent toutefois l’inconvénient qu’ils sont soumis à la TVA.

3ème avantage: la liquidité

Lors de l’achat physique de métaux précieux, maintes banques exigent un paiement préalable. Lors de la vente d’un métal précieux physique à la banque, les clients ne reçoivent leur argent qu’après que les lingots aient été certifiés. En utilisant des comptes de métaux précieux, il n’y a en revanche aucun délai, que ce soit lors de l’achat ou de la vente. Les clients peuvent revendre un métal précieux à tous moments à leur banque au cours actuel. Maintes banques permettent en outre un transfert vers d’autres comptes de métaux précieux ou des dépôts.

4ème avantage: pas de frais d’émission

Les instituts en charge de la frappe des pièces de monnaies et les banques prélèvent une majoration sur le cours des lingots de métaux précieux afin de couvrir leurs frais de production et de réaliser une marge. Ces frais d’émission ne sont en général pas appliqués avec des comptes de métaux précieux. Exception: lorsque des clients veulent retirer un métal précieux sous forme physique, il se peut que des frais soient exigés.

5ème avantage: la flexibilité

Nombre de comptes de métaux précieux permettent de réaliser des opérations swap, à termes ou au comptant (comme c’est le cas pour les transactions effectuées via des courtiers). Avec de tels instruments, les clients peuvent idéalement réagir de manière flexible en fonction des fluctuations des prix – ce qui peut être un avantage par rapport à un investissement sous forme physique dans le métal.

6ème avantage: des spreads plus faibles qu’avec les métaux précieux physiques

Lors du négoce de lingots de métaux, les banques et d’autres courtiers en métaux précieux appliquent habituellement un écart important entre le cours d’achat et celui de vente. Cet écart (ou spread) est moins marqué avec les comptes en métaux précieux, ce qui fait que les coûts de transaction reviennent en général moins cher pour les clients. Toutefois, une incertitude demeure à propos des cours qui sont appliqués – selon les banques, cet avantage peut disparaître.

Inconvénients potentiels des comptes de métaux précieux

1er inconvénient: pas d’accès en ligne

Beaucoup de banques proposent certes sur leur portail en ligne un accès à des informations de bases à propos des comptes en métaux précieux (par exemple, à propos de l’état de votre compte). En revanche, les ordres d’achat et de vente peuvent la plupart du temps être effectués seulement par téléphone ou dans une filiale, non pas via une banque en ligne. 

2ème inconvénient: pas d’intérêts

Au contraire des comptes d’épargne, les investisseurs ne perçoivent pas d’intérêts pour les avoirs figurant sur des comptes de métaux précieux. Par conséquent, il n’y a pas de revenus garantis. Le revenu dépend de l’évolution des cours des métaux précieux. Si vous préférez disposer d’un revenu sûr, vous devriez considérer de placer votre argent sur un compte d’épargne, sur un compte de dépôt à terme ou dans des obligations.

3ème inconvénient: des frais de tenue de compte

Les banques prélèvent des frais pour les comptes de métaux précieux. Les frais sont calculés sous la forme d’un pourcentage du volume de placement (en général, des frais minimaux s’appliquent aussi). En cas de hausse du cours du métal précieux, les frais de tenue de compte augmentent aussi en conséquence.

Pour d’importants montants placés dans des métaux précieux, il peut revenir moins cher d’entreposer physiquement le métal dans un coffre plutôt que sous la forme d’un compte de métaux précieux. Il est indispensable que vous compariez les frais avant de choisir une banque.

4ème inconvénient: des frais lors de la livraison physique

Certaines banques suisses vous permettent de «verser» gratuitement votre métal précieux physique sur votre compte de métaux précieux. Le retrait du métal sous forme physique peut toutefois ensuite vous coûter jusqu’à 200 francs de frais.

5ème inconvénient: pas de garantie des dépôts

Important inconvénient: contrairement aux placements dans des comptes d’épargne, les avoirs placés sur des comptes de métaux précieux ne sont pas couverts par la garantie des dépôts de Esisuisse.  

6ème inconvénient: vous n’êtes pas propriétaire

Vous n’êtes pas propriétaire du métal précieux - vous avez tout au plus un droit de nature obligationnelle à obtenir la livraison d’un métal précieux.

Or, platine, palladium et argent

Habituellement, les comptes de métaux précieux se rapportent à un seul métal précieux. La plupart des banques suisses mettent à disposition des comptes pour les métaux précieux que sont l’or, le platine, le palladium ou l’argent. Les clients doivent généralement ouvrir un compte séparé pour chaque métal précieux dans lequel ils souhaitent investir. Pour chaque compte, des frais minimaux s’appliquent séparément. 

Chez beaucoup de banques suisses, l’ouverture d’un compte de métaux précieux n’est rendue possible qu’en lien avec un compte privé, un compte d’épargne ou un compte d’entreprise habituel. Si vous ouvrez un compte privé auprès d’une banque dans le seul but de pouvoir disposer d’un compte de métaux précieux, vous devriez alors ajouter les éventuels frais de compte aux coûts d’ensemble du compte de métaux précieux.

Informations pour les clients à l’étranger

Comme c’est le cas pour les comptes de giro, l’échange automatique d’informations (EAI) s’applique aussi aux comptes de métaux précieux suisses. Les lingots physiques de métaux précieux, qui sont déposés dans des coffres, en sont toutefois exclus. Dans la mesure où les lois fiscales (variant selon les pays) vous y obligent, vous devriez mentionner vos avoirs en métaux précieux, peu importe qu’ils soient détenus sous forme physique ou via un compte de métaux précieux, dans votre déclaration fiscale.

Informations à propos de la taxe sur la valeur ajoutée

En Suisse, la taxe sur la valeur ajoutée n’est pas prélevée sur la vente de lingots d’or. En revanche, les lingots de platine, de palladium ou d’argent sont soumis à la taxe sur la valeur ajoutée. Etant donné que les avoirs figurant sur les comptes de métaux précieux représentent seulement des écritures comptables et qu’ils ne sont pas négociés physiquement, les clients ne doivent pas s’acquitter de la taxe sur la valeur ajoutée. De cette manière, les coûts des placements en platine, en palladium ou en argent diminuent. La taxe sur la valeur ajoutée n’est exigible que si les placements sont retirés sous forme physique du compte.

Quand vaut-il la peine d’opter pour des comptes de métaux précieux?

Les comptes de métaux précieux s’adressent à des clients privés et à des entreprises qui souhaitent investir à moyen et long terme dans les métaux précieux mais qui ne veulent être confrontés ni aux difficultés liées à la détention physique de métaux précieux, ni devoir payer les frais exigés par les courtiers pour le négoce de dérivés sur métaux. Les investisseurs orientés à court terme disposeront d’une alternative plus flexible pour le négoce régulier en recourant à un courtier en ligne à faibles coûts.

Si vous possédez déjà des métaux précieux sous forme physique, il ne vaut pas vraiment la peine de le transformer en compte de métaux précieux. Pour de petites quantités de métal précieux, il est en général meilleur marché de le conserver à la maison. La plupart des assurances ménage en Suisse couvrent aussi les métaux précieux pour une valeur allant jusqu’à 5000 francs. Maintes assurances ménage helvétiques peuvent être aussi étendues aux coffres forts bancaires.

Pour de grandes quantités de métal précieux, un coffre peut se révéler meilleur marché qu’un compte de métaux précieux, étant donné que ces derniers appliquent en principe des frais de tenue compte sous forme de pourcentage.

Comparer en vaut la peine

Les frais de tenue de compte des comptes de métaux précieux en Suisse varient considérablement d’une banque à une autre. Le client doit payer jusqu’à cinq fois plus cher pour le compte le plus onéreux que pour celui qui est le meilleur marché. Maintes banques prélèvent en outre des frais pour la clôture des comptes et pour le courtage. Il faut également prendre en considération les coûts qui sont facturés si vous prévoyez de retirer le métal précieux sous forme physique.

Informations complémentaires:
Comptes de métaux précieux en comparaison

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.