acheter or en suisse conseils

Acheter de l’or en Suisse: sept conseils

A quoi devez-vous être attentif lorsque vous investissez dans l’or? Découvrez maintenant dans le guide suivant de moneyland.ch les conseils les plus importants à connaître lorsque l’on achète de l’or en Suisse.

A quoi devez-vous être attentif lorsque vous investissez dans l’or? Découvrez maintenant dans le guide suivant de moneyland.ch les conseils les plus importants à connaître lorsque l’on achète de l’or en Suisse.

L’or est l’un des rares actifs qui est parvenu à conserver sa valeur a cours de plusieurs siècles. Sa popularité persistante s’explique en grande partie par cet état de fait. Une autre raison explique l’attrait de l’or comme valeur de placement: la valeur de l’or est relativement indépendante de l’évolution du cours des monnaies fiduciaires, comme le dollar américain ou le franc suisse.

A l’opposé des pays qui restreignent la détention d’or, voire même qui l’interdisent, la Suisse dispose de lois sur la propriété qui sont avantageuses concernant l’or. Selon la loi suisse, les lingots d’or sont mis sur pied d’égalité avec les monnaies, ce qui signifie que l’or n’est soumis ni à des droits de douane, ni à la taxe sur la valeur ajoutée. Les raffineries d’or helvétiques, comme Valcambi ou Argor Heraeus, sont connues sur le plan international. Les banques suisses et les négociants en or offrent de nombreuses possibilités afin de répondre aux besoins variés des investisseurs.

Dans la partie qui suit, moneyland.ch a réuni sept conseils et tuyaux pour économiser lorsque l’on achète de l’or en Suisse.

1. Les alternatives à l’or physique

Si en achetant de l’or, vous ambitionnez avant tout de réaliser un gain, vous devriez, hormis l’achat d’or physique, prendre aussi en considération d’autres instruments de placement alternatifs. Ainsi, les fonds indiciels Exchange Traded Funds (ETF) sont des instruments qui permettent de participer à l’évolution du cours de l’or. Avec les ETF, certains frais s’appliquent (sous la forme de TER ou de courtages). En revanche, vous profitez d’un marché liquide: il est nettement plus facile de négocier des ETF basés sur l’or que d’acheter de l’or physique sous la forme de pièces ou de lingots. Pour l’achat et la vente d’ETF sur l’or, vous devriez le plus possible recourir à des courtiers en ligne bon marché.

Les certificats émis sur l’or sont une autre alternative à l’or physique. Les certificats sur l’or sont des titres de créance qui, à l’instar d’autres papiers-valeur, peuvent être échangés. Ils permettent aux investisseurs d’investir dans l’or, sans toutefois devoir acheter de l’or physique. De tels certificats peuvent être directement achetés auprès des prestataires ou par le biais de courtiers en ligne.

2. Comptes de métaux précieux

Beaucoup de banques helvétiques proposent des comptes qui ne sont pas gérés en francs suisses mais en or. Vous profitez dans ce cas de la préservation de la valeur de l’or, qui est généralement attendue, ainsi que d’un possible accroissement de celle-ci.

En outre, l’or se négocie plus facilement et à moindres frais, tout comme il peut être transféré vers d’autres comptes – à noter que lors d’un transfert vers une autre banque, des coûts peuvent s’appliquer. Les frais récurrents afférents à de tels comptes constituent toutefois leur principal inconvénient.

3. Entreposer l’or en sécurité

Lorsque vous souhaitez acheter de l’or sous forme physique, il vaut la peine pour des raisons de sécurité d’acquérir ou de louer un coffre équipé de manière sûre. Certaines sociétés commerciales proposent, contre le paiement de frais, de transporter l’or acheté vers un coffre qui vous appartient ou que vous avez loué. Et si vous entreposez l’or directement auprès de la banque ou de la société commerciale à qui vous l’avez acheté, vous faites l’économie du transport.

4. Comparer les prix des négociants

Les banques et les sociétés commerciales exigent différents prix pour la même quantité d’or. Chez les prestataires les plus chers, vous aurez vite fait de payer jusqu’à 80 francs l’once, respectivement jusqu’à 300 francs par lingot d’un kilo d’or, de plus que chez les négociants les plus avantageux. Prenez donc le temps de comparer les prix avant d’acheter de l’or.

5. Acheter de l’or seulement auprès de négociants sérieux

Malheureusement, il existe aussi des moutons noirs parmi les négociants en or qui cherchent à vous berner avec de l’or falsifié. Afin d’éviter d’acheter du «métal jaune», il est généralement recommandé de ne pas acheter de l’or via Internet étant donné que de nombreux escrocs fourmillent sur le Net. Si vous souhaitez acheter de l’or auprès d’une personne privée, vous feriez mieux de faire appel aux services d’un spécialiste indépendant. Vous pouvez aussi acheter de l’or auprès de plusieurs banques suisses ou de négociants, à l’exemple de Degussa – il est toutefois indispensable que vous compariez au préalable les prix de l’or.

6. Acheter de l’or «en gros»

La règle de base suivante vaut: quelqu’un qui acquiert de grandes quantités d’or d’un seul coup paie moins que s’il avait acheté le même volume de métal précieux sous forme de nombreuses pièces d’or ou de petits lingots.

Voici un exemple: le 20 novembre 2017, un gramme de lingot d’or coûtait 52 francs chez Degussa. Un lingot d’or d’un kilogramme coûtait le même jour auprès du même négociant 41'650 francs. Si à ces prix vous aviez acheté 1000 lingots d’or à un gramme, vous auriez dû débourser 52'000 francs – cela représente au moins 10'000 francs de plus qu’en achetant un lingot d’un kilo (prix selon goldpreis.ch).

7. Ne pas investir dans des valeurs de collection

Soyez aussi attentif au fait qu’en cas d’achat de vieilles pièces de collection, comme le Vreneli d’or, vous payez aussi davantage en raison des coûts de la frappe ainsi que pour la valeur affective et de collection qui leur sont accordées. En revanche, les lingots d’or ne valent en général que la contrepartie correspondant à leur poids en or. Dès lors, si vous ne vous intéressez pas à l’or en tant que collectionneur, vous feriez mieux de vous en tenir à des lingots d’or simples, non exclusifs, et qui se négocient avec la majoration la plus faible par rapport au prix de l’or.

Informations complémentaires:
Courtiers en ligne

Au sujet du magazine Moneyland

Le magazine de moneyland.ch vous informe de manière compétente et indépendante à propos de multiples sujets en lien avec la finance et l’argent. En plus des nombreux articles de fonds et interviews avec des experts, vous trouvez aussi de nombreux guides pratiques sur l’argent.